Podcasts d'histoire

L'exécution de Marie

L'exécution de Marie

De nombreuses personnes invitées ont assisté à l'exécution de Mary, reine d'Écosse, même si elle a eu lieu à l'intérieur du château de Fortheringhay. Le rapport suivant de l'exécution de Mary a été rédigé par l'un de ces témoins pour les ministres d'Elizabeth. Il semble y avoir un accord général sur le fait que Mary est morte d'une mort courageuse.

Ses prières étant terminées, les bourreaux ont demandé à Grace de leur pardonner sa mort. Elle répondit: «Je te pardonne de tout mon cœur, car j'espère que tu vas mettre fin à mes ennuis.» Puis ils ont commencé à enlever ses vêtements d'extérieur.Cela fait, l'une des femmes a mis un tissu sacré sur le visage de la reine d'Écosse et l'a épinglé rapidement sur sa couverture de cheveux. Puis la reine se mit à genoux sur le coussin et, sans aucun signe, signe de peur de la mort, elle prononça à haute voix un psaume en latin.

Puis, à tâtons pour le bloc, elle a baissé la tête. Allongée le plus doucement sur le bloc et étendant ses bras, elle a crié en latin «Entre tes mains, ô Seigneur» trois ou quatre fois.

L'un des bourreaux la tenait légèrement avec une de ses mains et elle a subi deux coups de hache, faisant très peu de bruit ou pas du tout.

Il leva la tête vers la vue de tous et dit «Dieu sauve la reine». Puis, sa coiffure tombant, ses cheveux étaient aussi gris que quelqu'un de soixante et dix ans et coupés court.

Puis l'un des bourreaux a remarqué son petit chien qui s'était caché sous ses vêtements. Ensuite, il ne quitta pas le cadavre, mais vint se poser entre la tête et les épaules.