Podcasts sur l'histoire

22 novembre 1942

22 novembre 1942

22 novembre 1942

Novembre

1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930
>Décembre

Guerre dans les airs

Huitième mission de bombardement lourd de l'armée de l'air n°22 : 76 avions dépêchés pour attaquer la base de sous-marins de Lorient. Seuls onze attaquent la cible mais aucun avion n'est perdu.



Breckenridge American (Breckenridge, Texas), Vol. 22, n° 162, éd. 1 jeudi 5 novembre 1942

Journal quotidien (sauf le dimanche) de Breckenridge, au Texas, qui comprend des nouvelles locales, nationales et nationales ainsi qu'une vaste publicité.

Description physique

quatre pages : ill. page 22 x 16 po. Numérisé à partir de 35 mm. microfilm.

Informations sur la création

Le contexte

Cette un journal fait partie de la collection intitulée : Breckenridge Daily American et a été fournie par la bibliothèque publique de Breckenridge à The Portal to Texas History, un référentiel numérique hébergé par les bibliothèques de l'UNT. Il a été vu 63 fois. Plus d'informations sur ce problème peuvent être consultées ci-dessous.

Personnes et organisations associées soit à la création de ce journal, soit à son contenu.

Éditeur

Éditeurs

Publics

Consultez notre site de ressources pour les éducateurs! Nous avons identifié ce un journal comme un source principale au sein de nos collections. Les chercheurs, les éducateurs et les étudiants peuvent trouver cette question utile dans leur travail.

Fourni par

Bibliothèque publique de Breckenridge

La Breckenridge Library fait partie de la Breckenridge Library and Fine Arts Foundation. Il s'agit d'une bibliothèque privée fournissant des services publics à Breckenridge, au comté de Stephens et aux environs. La bibliothèque occupe plus de 7 500 pieds carrés et contient plus de 27 000 titres, dotée de deux employés et de nombreux bénévoles.


Né ce jour dans l'histoire 22 novembre

Célébrer l'anniversaire aujourd'hui


Billie Jean King
Né le 22 novembre 1943 à Long Beach, Californie
Connue pour : joueuse de tennis féminine qui a réalisé tout ce qu'il y avait à accomplir dans le tennis, y compris gagner des simples à l'US Open Championship 4 fois, une fois aux championnats d'Australie, une fois à l'Open de France et 6 fois au championnat de Wimbledon. Elle a également remporté 16 championnats du Grand Chelem en double et 11 championnats du Grand Chelem mixte au cours de sa période en tant que joueuse de tennis professionnelle.

Jamie Lee Curtis
Né le 22 novembre 1958 à Los Angeles, Californie
Connue pour : actrice américaine qui a remporté de nombreux prix pour son jeu d'acteur et a joué dans Noël avec les Kranks, Anything But Love, True Lies, House Arrest et son rôle dans Trading Places pour lequel elle a remporté un BAFTA Award de la "Meilleure actrice dans un rôle de soutien"


22 novembre 1942 - Histoire

Résumés de bataillon

Les journaux de guerre des bataillons de défense, les rôles d'appel et les dossiers d'unité détenus par le Marine Corps Historical Center constituent la base des brefs comptes rendus suivants du service des différents bataillons de défense. Les actions de certaines unités sont bien documentées : par exemple, le 1er bataillon de défense sur l'île de Wake en 1941, le 6e à Midway en 1942 et le 9e dans les Salomon centrales en 1943. Peu de bataillons ont reçu une reconnaissance de groupe à la mesure de leur contribution à la victoire. , bien que les 1er, 6e et 9e aient reçu des citations d'unité. Chaque bataillon de défense a créé son propre dossier distinctif au fur et à mesure qu'il se déplaçait d'une île à une autre, mais des lacunes et des divergences persistent néanmoins.

1er bataillon de défense
(novembre 1939-mai 1944)

L'unité, formée à San Diego, en Californie, s'est déployée dans le Pacifique en tant que l'un des Rainbow Five, les cinq bataillons de défense stationnés là-bas conformément au plan de guerre Rainbow 5 lorsque les Japonais ont attaqué Pearl Harbor. Sous le commandement du lieutenant-colonel Bert A. Bone, des éléments du bataillon sont arrivés à Hawaï en mars 1941. L'unité a fourni des détachements de défense pour les îles Johnston et Palmyra en mars et avril de la même année et pour l'île Wake en août. Le détachement de Wake Island du 1er bataillon de défense a reçu la Presidential Unit Citation pour la défense de cet avant-poste, ce qui a valu au bataillon le surnom de "Wake Island Defenders" et d'autres éléments ont traité des raids éclairs à Palmyre. et les îles Johnston. En mars 1942, les détachements dispersés deviennent des forces de garnison et un bataillon reconstitué prend forme à Hawaï. Le commandement passa au colonel Curtis W. LeGette en mai 1942 et au lieutenant-colonel John H. Griebel en septembre. Le lieutenant-colonel Frank P Hager exerça brièvement le commandement, son successeur, le colonel Lewis H. Hohn, emmena l'unité à Kwajalein et Eniwetok, dans les îles Marshall, en février 1944. Le mois suivant trouva le bataillon sur Majuro, également dans les Marshalls, où il devient le 1er bataillon d'artillerie antiaérienne le 7 mai 1944, sous le commandement du lieutenant-colonel Jean H. Buckner. En tant qu'unité antiaérienne, il a servi dans le cadre de la garnison de Guam, restant sur la terre ferme jusqu'en 1947.

2e bataillon de défense
(mars 1940-avril 1944)

Le bataillon a été formé à San Diego, en Californie, sous les ordres du lieutenant-colonel Bert A. Bone. Au moment où l'unité a été déployée à Hawaï en décembre 1941, cinq officiers avaient exercé le commandement, le major Lewis A. Hohn a succédé au colonel Bone en juillet 1940, suivi en août de la même année par le colonel Thomas E. Bourke, en novembre 1940 par le lieutenant-colonel Charles I. Murray, et en février 1941 par le lieutenant-colonel Raymond E. Knapp. Sous Knapp, qui a reçu une promotion au grade de colonel, le bataillon a été déployé en janvier 1942 d'Hawaï à Tutuila, aux Samoa. Le lieutenant-colonel Norman E. True prit brièvement le relais et Knapp lui succéda d'octobre 1942 à mai 1943, mais True commanda à nouveau le bataillon lors de son déploiement en novembre 1943 sur l'atoll de Tarawa dans les îles Gilbert. True est resté aux commandes lorsque l'unité a été rebaptisée 2e bataillon d'artillerie antiaérienne le 16 avril 1944. L'organisation a ensuite servi à Hawaï et à Guam avant d'atterrir à Okinawa en avril 1945. Elle est revenue aux États-Unis en 1946 et a été désactivée.

Le projecteur de recherche Sperry de 60 pouces a été utilisé par le 3e bataillon de défense à la fois pour éclairer les avions ennemis entrants et pour repérer les navires de surface en approche. Archives nationales Photo 127-N-62097

Bataillon de défense 3D
(octobre 1939-juin 1944)

Activé à Parris Island, en Caroline du Sud, sous le commandement du lieutenant-colonel Robert H. Pepper, le bataillon se déploie en mai 1940 à Hawaï où il devient l'un des Rainbow Five. Le colonel Harry K. Pickett prit le commandement en août de la même année et, en septembre, environ un tiers du bataillon, commandé par le major Harold C. Roberts, se rendit à Midway et assuma la responsabilité de la défense antiaérienne de l'atoll. Le lieutenant-colonel Pepper a amené le reste de l'unité à Midway en 1941, mais le bataillon est retourné à Hawaï en octobre et a aidé à défendre Pearl Harbor lorsque les Japonais ont attaqué le 7 décembre. Un détachement de canons de 37 mm et le groupe antiaérien de 3 pouces ont rejoint le 6e bataillon de défense à Midway, se sont opposés à l'attaque aérienne japonaise le 4 juin 1942 et ont partagé une distinction d'unité de la Marine décernée au 6e bataillon pour la défense de cet atoll. En août 1942. le bataillon, toujours dirigé par le lieutenant-colonel Pepper, participa aux débarquements de Guadalcanal et Tulagi aux îles Salomon. En 1943, l'unité a connu un changement de commandant, avec Harold C. Roberts, maintenant lieutenant-colonel, prenant la relève en mars 1943, le lieutenant-colonel Kenneth W. Benner en mai et le lieutenant-colonel Samuel G. Taxis en août. Après un séjour en Nouvelle-Zélande, le bataillon retourna à Guadalcanal en septembre 1943 et en novembre de la même année, alors que commandé par le lieutenant-colonel Edward H. Forney, débarqua à Bougainville, restant dans le nord des Salomon jusqu'en juin 1944. Rebaptisé 3d Antiaircraft Artillery Bataillon le 15 juin 1944, l'organisation a été dissoute à Guadalcanal le dernier jour de cette année.

4e bataillon de défense
(février 1940-mai 1944)

L'organisation a pris forme à Parris Island, en Caroline du Sud, sous le commandement du major George F. Good, Jr. Le colonel Lloyd L. Leech a pris la relève en avril et le lieutenant-colonel Jesse L. Perkins en décembre 1940. Le colonel William H. Rupertus a commandé l'unité lorsqu'elle déployé en février 1941 pour défendre la base navale de Guantanamo Bay, à Cuba. Sous les ordres du colonel Harold S. Fasset, le bataillon est arrivé dans le Pacifique à temps pour devenir l'un des Rainbow Five. Sa force était divisée entre Pearl Harbor et Midway et a aidé à défendre les deux bases contre les attaques japonaises le 7 décembre. L'unité s'est déployée en mars 1942 à Efate et Espiritu Santo dans les Nouvelles Hébrides, elle s'est déplacée en juillet 1943 en Nouvelle-Zélande puis à Guadalcanal avant de débarquer en août 1943 à Vella Lavella en soutien du I Marine Amphibious Corps. Après être devenu le 4e bataillon d'artillerie antiaérienne le 15 mai 1944, l'unité est retournée à Guadalcanal en juin mais a mis fin à la guerre à Okinawa. y arriver en avril 1945.

5e bataillon de défense
(décembre 1940-avril 1944)

Organisé à Parris Island, en Caroline du Sud, sous les ordres du colonel Lloyd L. Leech, le 5e bataillon de défense est par la suite devenu le 14e bataillon de défense, gagnant ainsi le titre officieux de « Five : Fourteenth ». Le colonel Leech a emmené le 5e bataillon de défense (moins le groupe d'artillerie de 5 pouces) en Islande avec la brigade de marine envoyée là-bas pour soulager la garnison britannique. Il a ramené l'unité aux États-Unis en mars 1942, et en juillet, elle a navigué pour le Pacifique Sud, où un détachement a installé ses armes à Nouméa, en Nouvelle-Calédonie, et un autre a défendu Tulagi dans les Salomon après le débarquement de la 1re division de marine. en août 1942. Le gros du bataillon se rendit aux îles Ellice, là-bas, le colonel George F. Good, Jr., prit le commandement en novembre et fut relevé en décembre par le lieutenant-colonel Willis E. Hicks. Le 16 janvier 1943, la partie de l'unité située à Tulagi fut rebaptisée 14th Defence Battalion, tandis que le reste du groupe Ellice devint la Marine Defence Force, Funafuti. En mars 1944, la Marine Defence Force, Funafuti, a navigué pour Hawaï, où, le 16 avril, elle est devenue le 5e bataillon d'artillerie antiaérienne, participant à l'action sous cette désignation au cours des dernières étapes de la campagne d'Okinawa.

6e bataillon de défense
(mars 1941-février 1946)

Le lieutenant-colonel Charles I. Murray a formé le bataillon à San Diego, en Californie, mais l'a remis au colonel Raphael Griffin, qui l'a emmené à Hawaï en juillet 1941. Il a relevé le 3e bataillon de défense à Midway en septembre. En juin 1942, le 6e, désormais commandé par le lieutenant-colonel Harold D. Shannon, a aidé à repousser une attaque aérienne japonaise et à réparer les dommages causés par les bombes, remportant ainsi une mention élogieuse de l'unité de la marine. Le bataillon est resté à Midway jusqu'à ce qu'il soit redésigné Marine Barracks, Naval Base, Midway, le 1er février 1946. Les commandants de guerre qui ont succédé à Shannon étaient les lieutenants-colonels Lewis A. Hohn, Rupert R. Deese, John H. Griebel, Charles T. Tingle, Frank P Hager, Jr., Robert L. McKee, Herbert R. Nusbaum et Wilfred Weaver, et le major Robert E. Hommel.

Les Marines du 7e bataillon de défense, l'un des "Rainbow Five", font un essai à leur nouveau char léger M3 Stuart à Tutuila, aux Samoa américaines, à l'été 1942. Photo du ministère de la Défense (USMC) 54082

7e bataillon de défense
(décembre 1940-avril 1944)

Le lieutenant-colonel Lester A. Dessez a formé l'unité à San Diego, en Californie, en tant que bataillon composite d'infanterie et d'artillerie. En mars 1941, il emporta la tenue à Tutuila, aux Samoa, en tant que membre des Rainbow Five. Le 7e s'est ensuite déployé à Upolu et a établi un détachement à Savaii. Le colonel Curtis W. LeGette a pris le commandement en décembre 1942 et en août de l'année suivante, le bataillon s'est déplacé à Nanoumea dans les îles Ellice en vue de soutenir les opérations contre les îles Gilbert. Le lieutenant-colonel Henry R. Paige prend la relève en décembre 1943 et amène l'unité à Hawaï où, le 16 avril 1944, elle devient le 7th Antiaircraft Artillery Battalion. En tant qu'unité antiaérienne, elle s'est déployée à Anguar, dans les îles Palau, en septembre 1944, où elle a servi dans la force de garnison pour le reste de la guerre.

8e bataillon de défense
(avril 1942-avril 1944)

Le lieutenant-colonel Augustus W. Cockrell a levé ce bataillon des unités de la Marine à Tutuila, Samoa. En mai 1942, le bataillon est déployé dans les îles Wallis, où il est rebaptisé Island Defence Force. Le lieutenant-colonel Earl A. Sneeringer a pris le commandement pendant deux semaines en août 1943 avant de céder l'unité au colonel Clyde H. Hartsel. Le colonel Lloyd L. Leech devient commandant de bataillon en octobre 1943, un mois avant le déploiement de l'unité à Apamama dans les Gilberts. la campagne d'Okinawa, restant sur l'île jusqu'en novembre 1945 lorsque l'unité est retournée aux États-Unis.

Cette mitrailleuse antiaérienne refroidie par eau Browning M2, exploitée par les Marines du 9e bataillon de défense, a abattu le premier avion japonais attaquant à Rendova. Ministère de la Défense Photo (USMC) 56812

9e bataillon de défense
(février 1942-septembre 1944)

Formé à Parris Island, en Caroline du Sud, et connu sous le nom de « Fighting Ninth », le bataillon a d'abord été commandé par le major Wallace O. Thompson, qui l'a amené à Cuba où il a aidé à défendre la base navale de Guantanamo. Le lieutenant-colonel Bernard Dubel et son successeur, le colonel David R. Nimmer, ont commandé le bataillon pendant qu'il servait à Cuba, et Nimmer est resté aux commandes lorsque l'unité a débarqué en novembre 1942 pour renforcer les défenses de Guadalcanal. En prévision de nouvelles actions, le bataillon a mis l'accent sur la mobilité et le soutien d'artillerie des opérations au sol au détriment de sa mission de défense côtière. Le lieutenant-colonel William Scheyer commandait le 9e pendant les combats dans les Salomon centrales. Ici, il a installé des canons antiaériens et de l'artillerie lourde sur Rendova pour soutenir les combats sur la Nouvelle-Géorgie voisine avant de se déplacer vers la Nouvelle-Géorgie elle-même et de déployer ses chars légers et autres armes. Les chars du bataillon ont également soutenu les troupes de l'armée sur l'île d'Arundel. Le lieutenant-colonel Archie E. O'Neil était aux commandes lorsque l'unité a débarqué à Guam le jour J, le 21 juillet 1944. Le bataillon a reçu la Navy Unit Commendation pour son service en action à Guadalcanal, Rendova, en Nouvelle-Géorgie et à Guam. Rebaptisée 9th Antiaircraft Artillery Battalion en septembre 1944, l'unité retourne aux États-Unis en 1946.

10e bataillon de défense
(juin 1942-mai 1944)

Formée sous les ordres du colonel Robert Blake à San Diego, en Californie, l'unité est arrivée aux îles Salomon en février 1943 et a participé à la défense de Tulagi dans ce groupe et de Banika dans les îles Russell. Les chars légers du bataillon ont combattu en Nouvelle-Géorgie et à proximité de l'île d'Arundel. Sous le commandement du lieutenant-colonel Wallace O. Thompson, qui en prit le commandement en juillet 1943, le 10e débarqua à Eniwetok, aux îles Marshall, en février 1944. L'unité fut rebaptisée 10e bataillon d'artillerie antiaérienne le 7 mai 1944.

11e bataillon de défense
(juin 1942-mai 1944)

Ce bataillon a été activé à Parris Island, en Caroline du Sud, sous les ordres du colonel Charles N. Muldrow et déployé en décembre 1942 à Efate dans les Nouvelles Hébrides. À partir de janvier 1943, il a aidé à défendre Tulagi dans les Salomon et Banika dans le groupe Russells. Au cours de la campagne des Salomon centrales, il a combattu à Rendova, en Nouvelle-Géorgie et aux îles Arundel. En août, tout le bataillon s'est réuni sur la Nouvelle-Géorgie et, en mars 1944, a déployé la courte distance jusqu'à l'île d'Arundel. Rebaptisée 11e bataillon d'artillerie antiaérienne le 16 mai 1944, l'unité s'est déplacée en juillet à Guadalcanal où elle a été désactivée à la fin de l'année.

12e bataillon de défense
(août 1942-juin 1944)

Le colonel William H. Harrison a activé cette unité à San Diego, en Californie, et l'a emmenée à Hawaï en janvier 1943. Après un bref séjour en Australie, le 12th a débarqué en juin 1943 à Woodlark Island au large de la Nouvelle-Guinée. Ensuite, le 12th prit part à l'assaut du cap Gloucester, en Nouvelle-Bretagne, en décembre 1943. Le lieutenant-colonel Merlyn D. Holmes prit le commandement en février 1944 et, le 15 juin, le bataillon de défense fut rebaptisé 12th Antiaircraft Artillery Battalion. Il a déménagé aux îles Russell en juin et en septembre à Peleliu, où il est resté jusqu'en 1945.

13e bataillon de défense
(septembre 1942-avril 1944)

Le colonel Bernard Dubel a formé le bataillon à Guantanamo Bay, à Cuba, où il a défendu la base navale tout au long de la guerre. En février 1944, le colonel Richard M. Cutts, Jr., en prend le commandement. L'unité est devenue le 13e bataillon d'artillerie antiaérienne le 15 avril et a été dissoute après la guerre.

14e bataillon de défense
(janvier 1943-septembre 1944)

Le colonel Galen M. Sturgis a organisé ce bataillon à partir des éléments du 5e bataillon de défense sur Tulagi, ce qui lui a inspiré le surnom de "Cinq: Quatorzième". Le lieutenant-colonel Jesse L. Perkins a pris le commandement en juin 1943, et pendant sa période de service, le bataillon a opéré sur Tulagi et a envoyé un détachement à Emirau, îles St. Mathias, pour soutenir un débarquement là-bas en mars 1944. Le lieutenant-colonel William F. Parks a succédé à Perkins le même mois et, en avril, a amené l'unité à Guadalcanal pour se préparer à de futures opérations. L'organisation débarqua à Guam en juillet et en septembre devint le 14e bataillon d'artillerie antiaérienne, restant sur l'île jusqu'à la fin de la guerre.

15e bataillon de défense
(octobre 1943-mai 1944)

Organisée à Hawaï par le lieutenant-colonel Francis B. Loomis, Jr., du 1er bataillon d'aérodrome de Pearl Harbor, l'unité portait le surnom de « First : Fifteenth ». À partir de janvier 1944, elle a servi sur les atolls de Kwajalein et Majuro dans les Marshalls, le lieutenant-colonel Peter J. Negri a pris le commandement en mai 1944, peu de temps avant que l'unité, le 7 de ce mois, ne devienne le 15e bataillon d'artillerie antiaérienne.

16e bataillon de défense
(novembre 1942-avril 1944)

Le lieutenant-colonel Richard P Ross, Jr., a formé l'unité sur l'île Johnston à partir d'éléments du 1er bataillon de défense qui y étaient stationnés. Le lieutenant-colonel Bruce T. Hemphill a pris la relève en juillet 1943 et a confié l'unité au lieutenant-colonel August F. Penzold, Jr., en mars de l'année suivante. Rebaptisé 16e bataillon d'artillerie antiaérienne le 19 avril 1944, l'équipe se rend à Hawaï fin août.Il s'est ensuite déployé à Tinian, y restant jusqu'à son déménagement à Okinawa en avril 1945.

17e bataillon de défense
(mars 1944-avril 1944)

A Kauai à Hawaï, le lieutenant-colonel Thomas G. McFarland a organisé cette unité du 2e bataillon d'aérodrome, qui était de retour de service dans les îles Ellice. La nouvelle désignation a donné naissance au surnom de « Two : Seventeen » et à la devise « One of a Kind ». Le 19 avril, le bataillon de défense devient le 17e bataillon d'artillerie antiaérienne. Il a déménagé à Saipan en juillet et à Tinian en août. Sur cette dernière île, il a assuré la défense antiaérienne de Tinian Town et de North Field, d'où les B-29 ont décollé avec les bombes atomiques qui ont rasé Hiroshima et Nagasaki.

18e bataillon de défense
(octobre 1943-avril 1944)

Activée à New River, en Caroline du Nord, par le lieutenant-colonel Harold C. Roberts, qui fut remplacé en janvier 1944 par le lieutenant-colonel William C. Van Ryzin, l'unité devint le 18e bataillon d'artillerie antiaérienne le 16 mai de la même année. En août, les échelons du bataillon étaient situés à Saipan et Tinian, mais en septembre, il s'était réuni sur cette dernière île, où il resta jusqu'à la fin de la guerre.

51e bataillon de défense
(août 1942-janvier 1946)

Organisé au camp de Montford Point, à New River, en Caroline du Nord, ce fut le premier des deux bataillons de défense commandés par des officiers blancs, mais organisé parmi les Marines afro-américains qui s'étaient entraînés à Montford Point. Le colonel Samuel Woods, Jr., qui commandait le camp de Montford Point, a formé le bataillon et est devenu son premier commandant. Le lieutenant-colonel William B. Onley a pris la relève en mars 1943 et le lieutenant-colonel Floyd A. Stephenson en avril. Le plan initial prévoyait que le 51st soit une unité composite avec des éléments d'infanterie et d'obusiers, mais en juin 1943, il devint un bataillon de défense conventionnel. Le lieutenant Curtis W. LeGette prend le commandement en janvier 1944 et emmène le bataillon à Nanoumea et Funafuti dans les îles Ellice, où il arrive fin février 1944. En septembre, le 51st est déployé à Eniwetok dans les Marshalls où, en décembre, le lieutenant Le colonel Gould P. Groves devient commandant de bataillon, poste qu'il occupera pendant le reste de la guerre. En juin 1945, le lieutenant-colonel Groves dépêcha un groupe composite pour assurer la défense antiaérienne de l'atoll de Kwajalein. Le bataillon quitta les Marshall en novembre 1945 et fut dissous à Montford Point en janvier 1946.

52e bataillon de défense
(décembre 1943-mai 1946)

Cette unité, comme la 51e, était organisée au camp de Montford Point, à New River, en Caroline du Nord, et dirigée par des Afro-Américains commandés par des officiers blancs. Conçu comme une unité composite, le 52d prit la forme d'un bataillon de défense conventionnel. Il absorba les équipages d'obusiers de meute rendus excédentaires lorsque le 51e perdit son statut composite et les réforma à l'emploi d'autres armes. Le colonel Augustus W. Cockrell a organisé l'unité, qu'il a confiée au lieutenant-colonel Joseph W. Earnshaw en juillet 1944. Sous Earnshaw, le 52e, l'unité s'est déployée dans les Marshalls, arrivant en octobre pour assurer la défense antiaérienne de l'atoll de Majuro et de Roi- Namur dans l'atoll de Kwajalein. Le lieutenant-colonel David W. Silvey a pris le commandement en janvier 1945, et entre mars et mai, l'ensemble du bataillon s'est déployé à Guam, y restant pour le reste de la guerre. Le lieutenant-colonel Thomas C. Moore, Jr., remplaça Silvey en mai 1945, et en novembre, le 52e releva le 51e sur les atolls de Kwajalein et Eniwetok avant de retourner à Montford Point où, en mai 1946, il devint le 3e bataillon d'artillerie antiaérienne (composite).


Entre Rommel.


Rommel tient une réunion du personnel. [De gauche à droite] Oberst Leutnant Fritz Bayerlein Oberst Leutnant Fredrick-Wilhelm Von Mellenthin, chef du renseignement de Rommel
le général ROMMEL et le général Leutnant Walter Nehring.
[Merci à Alby Anderson en Nouvelle-Zélande pour son aide avec cette image et cette légende.]

Vers les derniers jours de mars 1941, tout a commencé à mal tourner pour les forces alliées en Cyrénaïque et les historiens attribuent cela à trois événements. Le premier fut la décision des chefs d'état-major alliés de retirer 47 000 soldats de ce qui leur semblait (à leurs yeux) être une zone désormais sécurisée, pour combattre en Grèce. La seconde était une supposition erronée, par l'état-major des renseignements du général Wavell, que l'ennemi n'était pas en mesure de lancer une contre-attaque ou une offensive en Cyrénaïque avant la mi-avril, voire même mai. Mais le troisième élément était probablement le plus critique - cela s'était produit le 15 février lorsque Hitler approuva le choix du feld-maréchal von Brauchitsch d'un général pour commander les troupes allemandes en Libye. L'homme choisi par von Brauchitsch était déjà un héros du peuple allemand et était incontestablement un génie dans la planification et l'exécution des tactiques de combat.

Fait intéressant, ce général de 50 ans, nommé d Erwin Rommel, avait été décoré plusieurs fois pendant la Première Guerre, démontrant constamment son leadership courageux, infatigable et décisif dès l'âge de 24 ans Leutnant. Avant la fin de la Première Guerre, il avait remporté le Pour le Mérite (qui est l'équivalent de la Croix de Victoria britannique) et atteint le grade de Hauptmann (ou capitaine). Il est resté un soldat professionnel après cette guerre et, comme la plupart des soldats professionnels dans les armées des deux côtés, n'appartenait à aucun parti politique. Pendant toute sa carrière, il a soigneusement évité l'élément nazi en Allemagne.

Le 31 mars 1941, dans les deux semaines suivant son arrivée en Afrique avec sa division blindée du désert spécialement entraînée, connue sous le nom de Afrika Korps, Rommel lance une attaque surprise sur les positions alliées à El Agheila, ignorant les conseils de l'état-major allemand de s'abstenir de toute attaque.

À cette époque, le 3e Escadron effectuait encore des patrouilles depuis le Bénin, mais lorsque la ligne (maintenant) mince des troupes alliées ne pouvait plus tenir contre les nouvelles forces fraîches de Rommel, ils se sont retirés à Got El Sultan. Ce n'est que quelques heures avant qu'ils reçoivent l'ordre de se retirer plus loin vers Martuba. Le combat aérien fut mouvementé au cours des semaines suivantes tandis que l'escadron protégeait l'armée alliée en retraite d'une lourde attaque aérienne allemande. Presque tous les jours début avril, l'équipe au sol reculait par la route tandis que les pilotes de l'escadron étaient occupés à abattre les Stukas, qui frappaient continuellement les forces terrestres britanniques en retraite.

En une seule journée, ils ont abattu dix Stukas sans perte pour l'escadron. Malheureusement, douze membres de l'équipe au sol (parmi les derniers à quitter Martuba lorsque l'escadron a été contraint de reculer davantage vers Gazala Est) ont été capturé par l'ennemi qui avançait rapidement et quelques autres ont été blessés - l'un mortellement - par le mitraillage des Me110.

Le 3e Escadron effectuait constamment des missions pour fournir une couverture aérienne aux forces britanniques aux abois, mais parfois les Hurricanes ne pouvaient pas retourner sur l'aérodrome qu'ils avaient quitté parce que l'Escadron s'était retiré vers un autre endroit pendant qu'ils volaient. Certains déplacements ont été effectués pendant les tempêtes de poussière, d'autres la nuit.

Chaque mouvement signifiait un effort et un danger énormes pour l'équipe au sol, souvent sous le feu ennemi. Outre les pertes de personnel, de nombreux véhicules de transport ont été endommagés.

Tout ce qui ne pouvait pas être emballé et déplacé, ou était encore inutilisable au moment du départ, devait être détruit. À un moment donné, 48 000 cartouches de munitions .303 ont dû être sacrifiées et seule l'habileté de pilotes comme Pete Turnbull (qui a décollé dans un Hurricane avec un pneu troué par une balle, bourré de couvertures et d'herbe pour le durcir) a sauvé de précieux avions d'être détruit et abandonné.

Le personnel de l'escadron était exceptionnel pendant ces jours et ces nuits malheureux, qui ont été passés à combattre l'ennemi tout en étant obligé de rester en fuite. Cependant, ils ont quand même réussi à faire voler les Hurricanes malgré de nombreux rasages de près qui se sont battus dans tant de virages serrés que le surnom de l'AIF les a nommés. "L'escadron fantôme".

Ils occupaient en fait sept aérodromes pendant six jours début avril , avant de s'installer à Sidi Heneish , qui se trouvait à environ 50 milles à l' intérieur de la frontière égyptienne et à distance de vol des premiers aérodromes qu'ils avaient occupés neuf mois plus tôt , alors qu'ils avaient commencé leur avance de 400 milles vers le Région de Benghazi.

Au cours de ces premières semaines d'avril 1941, l'Afrika Korps de Rommel avait repoussé la plupart des forces alliées de Cyrénaïque vers l'Égypte, à l'exception des forces anglaises et australiennes isolées à Tobrouk. La 9e division australienne et les restes d'une division blindée britannique s'y étaient retirés, formant une garnison forte de 23 000 personnes, mais elle était complètement coupée du reste de l'armée de Wavell.

À ce moment-là, le général Wavell s'était rendu compte qu'il ne combattait plus une armée italienne médiocre contrôlée par leur commandant au cœur de poulet, le général Graziani. Il combattait une nouvelle force déterminée et fraîche, dont le commandant était dédié à la conquête de la région méditerranéenne, afin que l'Allemagne puisse contrôler le canal de Suez, Gibraltar et les ports maritimes d'Afrique du Nord.

Le 6 avril, le général Wavell a empêché la 7e division australienne de s'embarquer pour la Grèce et lui a ordonné de se diriger plutôt vers Tobrouk. Le lendemain, il ordonna à la 7e division blindée britannique en Égypte de se rassembler. Mais ces nouvelles mesures urgentes ne pouvaient pas aider les forces britanniques qui avaient déjà été refoulées à Derna.

Pendant ce temps, Tobrouk combattait l'assaut de l'Axe et avait besoin de tout le soutien aérien qu'il pouvait obtenir. Ainsi, le 16, quatre des Hurricane du 3e Escadron ont atterri à l'intérieur du périmètre de Tobrouk et y sont restés pour aider les troupes australiennes assiégées à défendre la garnison.


TOBRUK, LIBYE. 1941. UN AVION DE CHASSE OURAGAN EST SORTI DE L'UN DES HANGARS SECRETS AU BORD DE
AÉRODROME EL GUBBI. LES HANGARS ONT ÉTÉ CONSTRUITS PAR DES INGÉNIEURS DE LA 9E DIVISION AUSTRALIENNE, AIF. [AWM 020689]

Vers cette époque, je Groupe de l'allemand Jagdgeschwader 27, composé de 3 Staffels d'anciens pilotes de la bataille d'Angleterre, sont arrivés à Am el Gazala avec leurs chasseurs monoplaces Messerschmitt Bf 109E.

L'un de ces pilotes était Oberfahnrich Hans-Joachim Marseille, un jeune homme destiné à devenir l'un des meilleurs pilotes de chasse allemands. De nombreux pilotes de la 3e Escadrille devaient se battre contre lui et ses Groupe au cours des 17 prochains mois. Il revendiquera plus tard plus de 150 victoires au total.


Bf109Es au-dessus du désert.

Les Bf109E, arrivés en nombre constant, étaient considérés comme supérieurs aux Hurricanes en vitesse, taux de montée et armement. Leurs moteurs avaient des pompes d'injection de carburant au lieu de carburateurs et n'ont donc pas coupé les manœuvres de «g négatif» pendant les moments critiques du combat. Mais la portée limitée des 109 était un inconvénient dans le désert. Leur radiateur au glycol et leurs refroidisseurs d'huile étaient vulnérables aux attaques par le bas, ils sont donc devenus une zone de visée préférée pour les pilotes du 3e Escadron. Néanmoins, leurs moteurs V12 inversés Daimler-Benz leur ont donné une vitesse de 360 ​​mph à 20 000 pieds - au moins 50 mph plus rapide que l'ouragan. C'est l'une des nombreuses raisons qui ont incité le Commandement allié à rappeler le 3e Escadron à Aqir, en Palestine, le 3 mai, pour se recycler et se rééquiper avec le Curtiss P40B relativement nouveau produit aux États-Unis, appelé Tomahawk.


22 novembre 1942 - Histoire

Le HMS HERMES a été informé que des avions Fulmar étaient envoyés de Ratmalana à son aide. En traversant la côte, ces avions ont été engagés par l'escorte de chasse des bombardiers ennemis bombardant alors le HOLLYHOCK, l'ATHELSTANE et le BRITISH SERGEANT. Les trois navires ont été coulés.

Le HMS HERMES et le HMAS VAMPIRE ont été attaqués et coulés par des bombes de chasse en piqué en position 07-35N, 82-05E. Un rapport complet sur la perte de ces navires a été transmis au CinC , Eastern Fleet pour transmission à l'Amirauté (East Indies Letter n° 3181 du 22 avril 1942)

HMS TEVIOTBANK, ayant largué son chargement de mines, et R.F.A. PEARLEAF est retourné à Trincomalee. La Force “A” et le HMS SCOUT ont quitté l'atoll d'Addu pour Bombay et la Force “B” (moins le HMS DRAGON) pour Kilindini

Le HMS RANCHI a quitté Rodriguez pour Diego Garcia

10 avril

Le navire-hôpital VITA est arrivé à Colombo avec des survivants de l'HERMES et du VAMPIRE

Le HMS PALADIN a été détaché de la Force “A” pour se rendre à Colombo

11 avril

Le HMS PALADIN est arrivé à Colombo pour embarquer le chef d'état-major, la flotte de l'Est et les officiers d'état-major, et est parti pour Bombay pour rejoindre le drapeau.

HMS EXPRESS, escortant R.F.A. DERWENTDALE, est arrivé à Maurice et est parti pour Durban. L'EXPRESS réparera les dommages causés par l'action à Simonstown

12 avril

Le HMS SCOUT est arrivé à Cochin depuis l'atoll d'Addu

Le HMS TRUANT est arrivé à Colombo après une patrouille.

Le HMS CHITRAL avec les navires HM FALMOUTH et ASTER comme escorte A/S, a quitté Colombo en escortant le convoi S U 4 vers Mombasa

Le HMS RANCHI est arrivé à Diego Garcia en provenance de Maurice

Le HMS TEVIOTBANK a quitté Trincomalee pour Colombo

Le HMS NEWCASTLE est arrivé à Bombay en provenance des Seychelles

Le sous-marin néerlandais K 11 est arrivé à Trincomalee après une patrouille.

13 avril

Le titre d'officier supérieur de la Force T a expiré et le contre-amiral W.G. Tennant, CB, MVO, a pris le commandement du 4e escadron de croiseurs composé de NEWCASTLE (drapeau), BIRMINGHAM, EMERALD, ENTERPRISE et HNethMS HEEMSKERK

La force “A” est arrivée à Bombay depuis l'atoll d'Addu

Le HMS RANCHI a quitté Diego Garcia pour Maurice

Le sous-marin néerlandais K 11 a quitté Trincomalee pour Colombo

Le HMS TRUSTY a quitté Colombo pour patrouiller dans la partie nord du détroit de Malacca.

14 avril

La force “B” (moins le HMS DRAGON) est arrivée à Mombasa depuis l'atoll d'Addu

Le HMS CERES après radoub a quitté Durban escortant le convoi C M 27

Le HMS TEVIOTBANK est arrivé à Colombo en provenance de Trincomalee

Le HMIS SUTLEJ a quitté Calcutta pour Ceylan

Les BDV BARONIA, BARSTOKE, GRAAF CAN VLAANDEREN et PRINCE DE LIEGE ont quitté l'atoll d'Addu, remorquant chacun deux MLC.

15 avril

Le convoi M B 1 (Navires HM TEVIOT BANK et SPRINGTIDE) a quitté Colombo pour Bombay, escorté par les Navires HM VERBENA et TULIP

Le HMS CORFU quitta Aden en escortant H.T. BIRMANIE à Mombasa

HHellMS PAUL KONDOURIOTIS a quitté Bombay pour Karachi

Le HMS ATHENE a quitté Fremantle pour Trincomalee

HMS COLOMBO, escortant H.T. FELIX ROUSSEL, arrivé à Mombasa depuis Aden

L'US S. BOISE est arrivé à Fremantle en provenance de Bombay

16 avril

HHellMS PAUL DONDOURIOTIS est arrivé à Karachi

HNethMS SUMATRA a quitté Trincomalee pour Colombo

HM Ships RAMILLIES et HOTSPUR ont quitté Mombasa pour Durban

Le HMS JAY a navigué pour Maurice depuis le Cap

Les HM Ships FALMOUTH et ASTER sont arrivés à Colombo après avoir été escortés par le S U 4.

17 avril

Le HMS DECOY quitte Colombo pour Bombay

Le HMS RANCHI est arrivé à Maurice en provenance de Diego Garcia

Le HMIS SUTLEJ est arrivé et a quitté Trincomalee en escortant R.F.A. PEARLEAF à Colombo

HNethMS SUMATRA est arrivé à Colombo de Trincomalee

Le HMS DRAGON est arrivé à Mombasa depuis l'atoll d'Addu.

18 avril

Le HMAS LISMORE est arrivé à Colombo, escortant H.T. DEVONSHIRE

Le HMS ALAUNIA quitte Bombay pour Colombo

Le HMS RANCHI a quitté Maurice pour les Seychelles

HHellMS PAUL KONDOURIOTIS a quitté Karachi pour Aden

Le HNethMS SUMATRA a quitté Colombo pour Bombay

Le HMS ENGADINE a quitté Capetown pour Mombasa

19 avril

Le HMS DECOY est arrivé à Bombay et est parti pour Colombo

Le HMIS SUTLEJ est arrivé à Colombo en escortant R.F.A. PERLE

Le HMS ATREUS est arrivé à Fremantle pour l'atoll d'Addu

20 avril

Force “A” a quitté Bombay pour Colombo

Le HMS ALSEY est arrivé à Fremantle pour l'atoll d'Addu

Le HNethMS SUMATRA est arrivé à Bombay

Le sous-marin néerlandais O 19 a quitté Colombo pour patrouiller

Le HMAS BATHURST est arrivé à Colombo après avoir été escorté dans la région de Cochin.

21 avril

Le HMS CERES escortant le C M 27 est arrivé à Mombasa

Le HMS KIRRIEMOOR (avec des blessés) est arrivé à Mombasa depuis l'atoll d'Addu

Le HMS RANCHI est arrivé aux Seychelles en provenance de Maurice

Le HMS FALMOUTH et le HMAS LISMORE ont quitté Colombo, escortant le convoi M B 2

Le convoi C 12 (avec le HMS KELANTAN) a quitté Colombo, escorté par le HMS MARGUERITE et le HMIS SONAVATI

Le HMS RAMILLIES est arrivé à Durban en provenance de Mombasa

Le HMS ALAUNIA est arrivé à Colombo en provenance de Bombay

Le HMS CHITRAL a quitté Mombasa en escortant le convoi S U 4 vers Durban. Le HMS COLOMBO a quitté Mombasa pour rattraper et escorter ce convoi.

22 avril

Le HMS SCOUT a quitté Cochin pour rejoindre la Force “A” en route vers Colombo

HHellMS PAUL KONDOURIOTIS est arrivé à Aden

Le HMS CERES a quitté Mombasa en escortant le convoi C M 27 pour Aden

Le HMS CORFU est arrivé à Mombasa en provenance d'Aden

Le HNethMS WILLEM VAN DER ZAAN et le sous-marin néerlandais K 14 ont quitté Colombo pour Bombay

23 avril

La Force “A” et le HMS SCOUT sont arrivés à Colombo

24 avril

La Force “A” avec le HMS ALAUNIA, transportant le premier vol de l'état-major de la base de la flotte de l'Est, a quitté Colombo pour les Seychelles en route vers Mombasa

Le HMS WORCESTERSHIRE, escortant le convoi B A 21, quitte Bombay pour Aden

25 avril

Le HMS EREBUS escorté par le HMS BALTA, a quitté Trincomalee pour Colombo. Le HMS BALTA a ensuite été relevé de ses fonctions d'escorte par le HMS SHOREHAM et est retourné à Trincomalee

Le HMS LUCIA, le HMIS HINDUSTAN et le BDV BARLANE ont quitté Colombo pour Bombay

Le HMIS JUMNA et le HMS TULIP, escortant le convoi B M 16, ont quitté Bombay pour Colombo

Le HHellMS IERAX, après réaménagement, a quitté Calcutta pour le retour à la gare de la Méditerranée

Le HMS JAY est arrivé à Maurice depuis le Cap

Le HMS ENGADINE est arrivé à Mombasa depuis le Cap

Le HMS FALMOUTH, escortant les navires les plus rapides du convoi M B 2, est arrivé à Bombay

26 avril

HMIS SUTLEJ, escortant le V.S.I.S. DEMODUCUS, et ayant embarqué des magasins pour Diego Garcia, a quitté Colombo pour l'atoll d'Addu

Le BDV BARLANE, en route pour Bombay en compagnie des LUCIA et HINDUSTAN, se sépare et avance à 5 nœuds suite à un problème moteur

Le HNethMS WILLEM VAN DER ZAAN et le sous-marin néerlandais K 14 sont arrivés à Bombay en provenance de Colombo

27 avril

Force “B” a quitté Mombasa pour Zanzibar

Les navires HM ALDERHAM et GROVE, lors du passage de Durban à la Méditerranée, sont arrivés et ont quitté Mombasa

Le HMS COLOMBO escortant le convoi S U 4 est arrivé à Durban

Le HMS ATHENE est arrivé à Trincomalee de Fremantle

Le HMS EREBUS est arrivé à Colombo en provenance de Trincomalee escorté par le HMS SHOREHAM

28 avril

La Force “F” a quitté Durban pour l'opération IRONCLAD

La Force “B” est arrivée à Zanzibar

Le HMS CERES arrive à Aden escortant le convoi C M 27

HMS FALMOUTH, escortant H.T. ELLENGA, a quitté Bombay pour Colombo

Le HMS REVENGE est arrivé à Durban

Le HMS EREBUS, dans le convoi C 13, a quitté Colombo pour les Seychelles, escorté par HM Ship ASTER et HMIS SONAVATI à 70 degrés Est

29 avril

Force “B” a quitté Zanzibar pour Mombasa

HMS CERES, escortant H.T.TALMA a quitté Aden pour Bombay

Le HMS INDOMITABLE est arrivé et a quitté les Seychelles pour l'opération IRONCLAD, les HM Ships PANTHER et PALADIN en compagnie

Le convoi M B 5, escorté par les HMS SHOREHAM et HMAS BATHURST, a quitté Colombo pour Bombay

HMIS SUTLEJ, escortant le V.S.I.S. DEMODOCUS, arrivée sur l'atoll d'Addu

Le HMS RAMILLES a quitté Durban en mission d'escorte pour l'opération IRONCLAD

30 avril

La Force “A” et le HMS ALAUNIA sont arrivés aux Seychelles et sont partis pour Mombasa. HNethMS HEEMSKERK se rendant à Durban

Le HMS TRUSTY est arrivé à Colombo après une patrouille.

Le convoi B M 16, escorté par le HMIS JUMNA, est arrivé à Colombo

Le HMIS SUTLEJ a quitté l'atoll d'Addu, escortant le V.S.I.S. DEMODOCUS à 02S, 70-45E, où le DEMODOCUS a été détaché et s'est dirigé vers Mombasa, SUTLEJ se dirigeant vers Diego Garcia

Le HMS ATHENE a quitté Trincomalee et a été accueilli par le HMS SCOUT en position 06-03N, 81-18E pour escorter jusqu'à Colombo

BDV BARLANE est arrivé à Cochin avec un problème de moteur (voir le 26 avril)

Le HMAS LISMORE est arrivé à Karachi après avoir été escorté

Le HMS ENGADINE a quitté Mombasa pour Durban

Le HHellMS IERAX est arrivé à Colombo en provenance de Calcutta, ayant fait escale à Vizagapatam, Madras et Trincomalee

Partie II – Aperçu général et appréciation

Général

1. Les premiers jours d'avril ont vu la puissance maritime alliée dans l'océan Indien repoussée sur la défensive. Avec Singapour, Java, Sumatra, la Malaisie, les îles Andaman et la côte birmane jusqu'au nord de Rangoon aux mains des Japonais, ce n'était qu'une question de temps avant que l'ennemi ne lance une forte attaque contre les navires dans la baie du Bengale. et l'océan Indien, associée à la probabilité d'une attaque aérienne sur Ceylan et la côte est de l'Inde et la possibilité d'une invasion de l'une ou des deux de ces zones. Les 4e et 5e voient cette attaque se développer, lorsqu'une force de porte-avions, escortés par des croiseurs et éventuellement par des cuirassés, arrive au sud de Ceylan et qu'une attaque aérienne est livrée sur Colombo. La même force a livré une attaque similaire sur Trincomalee le matin du 9 avril. Parallèlement aux attaques sur Ceylan, une autre force japonaise de porte-avions et de croiseurs est apparue dans la baie du Bengale et a attaqué les navires au large de la côte est de l'Inde. Le reste du mois n'a produit aucune autre activité par les surfaces de surface japonaises, à l'exception d'une vue par avion (apparemment bien authentifiée, mais mise en doute à l'époque et rendue encore moins probable par le manque ultérieur d'activité ennemie) d'une force composée d'un cuirassé, un croiseur et un navire marchand au sud de Ceylan le 15 avril, faisant route vers l'est.

Expédition marchande

2. La menace japonaise pesant sur Calcutta et la côte est de l'Inde a rendu nécessaire la limitation du transport maritime sur cette côte aux cargaisons essentielles. LE 16 avril, j'ai apprécié la situation comme suit :

(a) Des colliers, des pétroliers et d'importantes cargaisons de guerre doivent encore passer le long de la côte est de l'Inde.

(b) La menace sous-marine sur la côte est de l'Inde ne peut être écartée, surtout pendant la mousson du sud-ouest qui rend les eaux plus calmes de la côte est favorables à la tactique du sous-marin japonais.

(c) Les convois de troupes sur la côte africaine et entre Bombay et l'Afrique, le Moyen-Orient ou Bassora sont susceptibles de continuer et d'absorber toutes les escortes océaniques

(d) La récurrence des raids allemands et l'apparition de raids japonais dans l'océan Indien doivent être considérées comme une probabilité croissante.

(e) Les conditions météorologiques pendant la mousson du sud-ouest entraveront le rassemblement des convois dans les rades ouvertes sur la côte ouest de l'Inde, et si la congestion portuaire actuelle persiste, elles pourraient même les frustrer.

Les conclusions à tirer étaient les suivantes :

(i) Des convois à destination de Bombay et de Colombo devraient être formés dans la mesure du possible et être escortés par A/S pendant 300 ou 400 milles avant la dispersion.

(ii) Les convois à destination de Colombo et de Bombay étaient impraticables car il n'y avait pas suffisamment d'escortes pour leur permettre d'être escortés tout au long du passage océanique jusqu'au

(n.b. ligne coupée en haut)

Colombo devrait être institué immédiatement et navigué aussi souvent que la fourniture d'escortes le permettrait.

3. La quasi-fermeture des ports sur la côte est de l'Inde et la réduction du nombre de navires autorisés à venir à Colombo ont nécessité de nombreux détournements de navires et de transbordements de cargaisons. L'énorme congestion dans des ports comme Bombay et Karachi n'a pas facilité les choses et la dispersion nécessaire de précieux approvisionnements navals de Ceylan avait ajouté plus de difficultés. Dans l'ensemble, cependant, après quelques confusions initiales, le flux des expéditions s'est plutôt bien maintenu.

Sous-marins

4. L'activité des sous-marins ennemis a augmenté au début du mois, à un moment prévu, vraisemblablement pour coïncider avec les poussées des forces de surface et aériennes. Huit attaques contre la marine marchande ont eu lieu, entraînant le naufrage de quatre navires et de deux boutres. Toutes ces attaques se sont produites au cours de la première semaine du mois et par la suite, aucune n'a été signalée. Aucun des navires attaqués n'a été escorté et aucune contre-attaque réussie contre les sous-marins n'a été menée.

5. En vue de se prémunir contre la menace pour le trafic pétrolier du golfe Persique, un croiseur a été envoyé pour renforcer la force à la disposition de l'officier supérieur de la marine, golfe Persique, et a été utilisé pour soutenir une patrouille par A/S artisanat dans le détroit d'Ormuz.

Raids aériens sur Ceylan

6. Une force de frappe d'environ soixante-dix bombardiers en piqué de type 99 Naval 2 places des porte-avions japonais a attaqué Colombo juste avant 08h00 le dimanche de Pâques, le 5 avril. Des attaques de bombardement de haut niveau et en piqué ont été menées, les cibles étant la zone portuaire, la navigation et les aérodromes de l'hippodrome et de Ratmalana. Les défenses aériennes et terrestres récemment renforcées à Colombo sont entrées en action avec succès, la R.A.F. et Naval Air Arm représentant 24 certains, 5 probables et 25 endommagés, tandis que A.A. Le feu en a abattu deux. Nos pertes en combat aérien étaient de 16, et en plus deux Catalinas en reconnaissance et six Swordfish sur le passage de Trincomalee à Colombo ont été abattus. Les Blenheim ont été envoyés comme force de frappe au sud de Ceylan, mais n'ont pas réussi à prendre contact.

7. Lorsque, vers la fin de mars, les premiers renseignements sur la probabilité d'une attaque contre Colombo furent reçus, le port et le mouillage d'examen furent achevés encombrés de navires. Des mesures drastiques ont donc été nécessaires pour réduire l'immense cible officier, et elles ont été planifiées et mises en œuvre le 31 mars. Huit mouillages ont été choisis, deux au nord-ouest de Ceylan et six autour de la pointe sud de l'Inde, et vers ces endroits, trente-six navires ont navigué en groupes. Il n'était pas possible de donner une protection A/S dans plus d'un ancrage. En plus de cela, 25 navires étaient des cargaisons importantes ont été envoyés pour refuge à Cochin. Le 4 avril, six navires étaient retournés à Colombo pour une cargaison de travail ou par manque de carburant et d'eau. L'après-midi du 4 avril, l'intelligence d'une attaque imminente a été reçue et des mesures ont été prises pour réduire encore le nombre de navires restants. 25 autres navires ont navigué dans la nuit du 4 au 5 avril, avec l'ordre de naviguer vers l'ouest, en restant au nord d'une ligne à 250 degrés de Colombo et avec l'ordre de revenir après 14h00 (heure locale) le 5 avril. Ces navires ont reçu une protection A/S. À la suite des dispersions ci-dessus, seuls 21 navires marchands, plus huit petits auxiliaires et flotte (n.b. mot obscurci) ont été laissés dans le port. Il y avait en outre les navires HM TRUSTY, TENEDOS et DECOY - tous incapables de se débarrasser des défauts - le HMS HECTOR sur le point de revenir au commerce, et le HMS LUCIA.

Au vu des bombardements lourds et précis dirigés sur le port et le mouillage d'examen lors du raid, nul doute que la dispersion de la navigation mise en œuvre a permis d'économiser ce qui aurait été une grave perte de tonnage. Dans le cas où les pertes étaient faibles. Le HMS HECTOR a été touché, incendié et sera probablement une perte totale. Le HMS TENEDOS a été touché et coulé mais peut être sauvable. Le seul navire marchand touché était le SS BENLEDI, qui a été incendié mais le feu a été rapidement éteint par un travail courageux de la part des officiers du navire et de ceux du SS BRITISH SERGEANT.

Le bombardement était précis et dirigé contre des objectifs militaires, et les pertes civiles étaient légères. L'effet du raid fut un énorme exode de personnes de Colombo, et le travail dans le port, les ateliers, etc. en pâtit beaucoup.

Le rapport sur le raid a été transmis à l'Amirauté dans ma lettre n° 663/E.I. 2705 ​​du 20 avril.

8. Trincomalee a été attaqué vers 08h00 le 9 avril, l'ennemi se composant cette fois d'environ 40 chasseurs et 27 bombardiers. Les objectifs étaient le port, le chantier naval et l'aérodrome de China Bay, qui a été bombardé avec précision à partir de niveaux élevés et bas. Les défenses ont encore bien fait, la R.A.F. comptant pour 21 certains, 14 probables et 2 endommagés. Nos pertes étaient de onze en combat aérien et d'une Catalina en reconnaissance. Un vol de cinq Blenheim est sorti en tant que force de frappe, mais tous ont été abattus par des combattants des porte-avions avant qu'ils ne puissent appuyer leur attaque.

9. Compte tenu du succès de la politique de dispersion à Colombo et comme le nombre de combattants à Trincomalee était faible, la politique de dispersion a été appliquée ici aussi et les dommages dans le port ont été faibles. Le HMS EREBUS est touché mais pas trop endommagé et le SS SAGAING est incendié et doit être échoué.

10. Malheureusement, deux avions japonais revenant d'une reconnaissance au-dessus de Colombo ont aperçu, à environ 70 milles au sud de Trincomalee, les navires HM HERMES et HOLLYHOCK et HMAS VAMPIRE, ainsi que les pétroliers BRITISH SERGEANT et ATHELSTANE. Le rapport d'observation a été intercepté à Colombo, et à 03h30 (GMT), l'HERMES a reçu l'ordre de retourner à la meilleure vitesse à Trincomalee car l'attaque là-bas était passée, on espérait que le temps permettrait à une partie de l'escorte de chasse d'être envoyée à son aide. Moins de deux heures après le signal, une force de frappe de soixante à soixante-dix avions a livré une attaque très déterminée sur les navires mentionnés ci-dessus et les a tous coulés. Nos chasseurs n'étaient pas arrivés à temps pour fournir de l'aide, mais même s'ils l'avaient été, ils auraient été si désespérément en infériorité numérique qu'il aurait pu y avoir peu de probabilité qu'ils puissent sauver nos navires.

Comme les porte-avions ennemis se trouvaient à 180 à 200 milles de l'HERMES, on en déduit que les Japonais avaient en réserve une force de frappe complète. Le temps aurait à peine permis de bombarder et de ravitailler la force qui avait attaqué Trincomalee.

Le navire-hôpital VITA, en route de Trincomalee à Colombo, se trouvait à proximité et a récupéré plus de 600 survivants. D'autres ont été secourus par des embarcations locales ou ont nagé jusqu'à terre, tous recevant une grande aide des équipes de secours organisées localement.

Les autres navires qui avaient été envoyés en mer depuis Trincomalee n'ont pas été inquiétés. Il s'agit notamment du HMS TEVIOTBANK, R.F.A. PEARLEAF, et les navires chargés de l'émission du magasin d'armement.

11. Un rapport a été transmis au commandant en chef de la flotte de l'Est, dans ma lettre n° E.I. 3181 du 22 avril. Une commission d'enquête a été convoquée pour enquêter sur les circonstances dans lesquelles le HMS HOLLYHOCK était sans son effectif complet de H.A. armes, et le rapport transmis à Leurs Seigneuries.

12. Les dommages au chantier naval étaient assez sérieux, mais heureusement le dépôt d'armement n'a pas été touché. L'installation Oil Fuel n'a pas été attaquée, mais un char a été incendié par un avion japonais abattu qui s'y est écrasé.

L'effet sur la population civile a été encore pire qu'à Colombo et le travail dans le chantier naval a pratiquement cessé en raison du manque de main-d'œuvre et de l'effondrement de l'organisation de l'approvisionnement alimentaire.

Perte des navires HM CORNWALL et DORSETSHIRE

13. Les HM Ships CORNWALL et DORSETSHIRE étaient arrivés à Colombo le 4 avril, ce dernier à un long préavis pour compléter les défauts. Les deux ont navigué à 16h00 (GMT) le 4 avril pour rejoindre le drapeau du commandant en chef de la flotte de l'Est. À 6 h 57 (GMT) le 5 avril, le HMS DORSETSHIRE a signalé qu'il était surveillé, et entre 7 h 00 et 8 h 00, les deux navires ont été attaqués par des avions japonais et coulés. Un compte rendu des événements, tels qu'ils sont connus à Colombo, qui ont précédé la perte de ces navires est joint en annexe 4.

Flotte de l'Est

14. À la suite des opérations entre le 29 mars et le 7 avril, le commandant en chef de la flotte de l'Est a décidé que son objectif principal de maintenir la flotte en vie ne pouvait pas être atteint en restant dans l'atoll d'Addu. #8211 Zone de Ceylan avec sa flotte telle que constituée, en raison de la puissance de feu, de la protection et de l'endurance inférieures des cuirassés de classe "8220R", couplées au nombre et aux performances supérieurs des avions dans les porte-avions ennemis.

Notre décision a donc été prise de quitter la zone, les cuirassés de classe “R” se retirant vers Mombasa, tandis que le HMS WARSPITE et les porte-avions se dirigeaient vers Bombay – Colombo étant considéré comme trop dangereux avec ses défauts existants.

Bases de l'océan Indien

15. Compte tenu de cela, il a été décidé de ne pas poursuivre les défenses supplémentaires de l'atoll d'Addu que le M.N.B.D.O. étaient sur le point d'entreprendre. Au lieu de cela, les Seychelles ont reçu la première priorité et une reconnaissance combinée y est effectuée, après quoi l'intention qu'il M.N.B.D.O. doit s'y rendre pour faire le travail.

Il a été décidé qu'une base est nécessaire pour la flotte de l'Est dans la mer d'Oman, et la reconnaissance est en cours de Salaya (qui doit s'appeler Port “F”

Commandes

16. Suite à la modification de l'orientation de la Flotte, la question des changements de commandement et de bases a été en discussion au cours du mois. La question n'a pas encore été définitivement tranchée, mais dans un premier temps, l'état-major administratif du commandant en chef de la flotte de l'Est s'est déplacé de Colombo à Kilindini.

17. Le 30 avril 1942, les forces navales de la station des Indes orientales étaient disposées comme suit :

Mer d'Oman

HMS CERES
WORCESTERSHIRE

Région Maurice

HMS MANCHESTER CITY
GEAI

Golfe Persique

HMS DANAE COUTURE
SCARABÉE HANNETON
SEABELLE ARTHUR CAVENAGH
LA COMTESSE DE MILFORD PLEINE LUNE
FLICKRIVET IMPALA
HNethMS SOEMBA

Côte ouest de l'Inde

HMS PANTHÈRE CENTURION LE CAP
NUBIEN NIZAM Daesh
KIMBERLEY PANGKOR PROTECTEUR
VAGABOND BANQUE TEVIOT PRINTEMPS
VERVEINE ATMOSPHÈRE ONDULER
KÉDAH NAPIER LUCIA
BARLANE SHOREHAM
HMAS LISMORE BATHURST
EnferMS GEORGIOS AVEROFF
HNethMS SUMATRA WILLEM VAN DER ZAAN
K 14 (Sous-marin)
Portugais GONCALVES ZARCO
persan Trois canonnières

Région de Ceylan

HMS FALMOUTH FARA SCOUT
TULIPE SAMBHUR MARGUERITE
OVERDALE WYKE OKAPI BALTE
HOXA BARBOUR ATHÈNE
BARRIÈRE BARRICADE BARRE DE BARRE
BARONIE PRINCE DE LIEGE GRAAF VAN VLAANDERAN
HMIS JUMNA
EnferMS IERAX
HNethMS COLOMBIE Sous-marin K 11
Sous-marin K 15

Zone de l'atoll d'Addu

HMS BARMILL HATAN JAN DE WAELE
SARCELLE EREBUS ASTER
HMIS SONAVATI SUTLEJ

Région seychelloise

HMS WARSPITE (pavillon de CinC, Eastern Fleet)
REDOUTABLE ENTREPRISE ALAUNIE
Leurre CHIEN COURANT NOUVEAUCHÂTEAU
ÉMERAUDE RANCHI INDOMPTABLE
PANTHÈRE PALADIN
HMAS NESTOR NORMAND
HNethMS HEEMSKERK

Côte Est Africaine

HMS RESOLUTION (drapeau de V.A. 2nd in Command)
SOUVERAIN ROYAL CALÉDON FORTUNE
DRAGON GRIFFON ALDENHAM
HOTSPUR LA FLÈCHE ENGADINE
BOSQUET CORFOU MOUSSE DE BARRE
KIRRIEMOOR BARCLOSE
BARFORD SEIGNEUR GRIS
HNethMS ISAAC SWEERS

À Durban

HMS VENGEANCE RAMILLÉS VAILLANT
INTRÉPIDE DEVONSHIRE COLOMBO
CHITRAL JAVELOT EXMOOR
CROME HERMIONE FREESIA
CROMER PISCINE FRITILLAIRE
CATÉGORIQUE BACHAQUERO

ANNEXE I

PARTICULARITÉS DES CONVOIS ESCORTÉS EN AVRIL 1942

Convoi SU 4 (Bombay à Fremantle)

Bateau Destination Remarques
HOLBROOK Fremantle 1264 soldats de Bombay
1739 soldats de Colombo
DUNTROON Fremantle 703 soldats de Bombay
627 soldats de Colombo
KATOOMBA Maurice (21/4) 640 soldats de Bombay
212 soldats de Colombo
PARDO Durban (28/4) Ballast. Convoi rejoint à Colombo
KENMAR Durban (28/4) Ballast. Convoi rejoint à Colombo
FÉLIX ROUSSEL Fremantle 2054 personnes. Rejoint à Mombasa
MENDOZA Durban Personnel

Récit:

Le convoi a quitté Bombay le 4 avril, escorté par les navires HM CHITRAL et FALMOUTH et est arrivé à Colombo le 8 avril.

Le convoi, rejoint par PARDO et KENMAR, a quitté Colombo le 12 avril, escorté par le HMS CHITRAL et les HM Ships FALMOUTH et ASTER en tant qu'escorte A/S jusqu'à environ 70 degrés Est.

KATOOMBA, PARDO et KENMAR se séparèrent à environ 70 degrés Est et procédèrent indépendamment.

Le convoi, moins les portions de Durban et Maurice, est arrivé à Mombasa le 20 avril. FELIX ROUSSEL et MENDOZA rejoignent le convoi qui part le 21 avril, escorté par le HMS CHITRAL. Le HMS COLOMBO a navigué à Mombasa pour dépasser et escorter le convoi.

Le convoi est arrivé à Durban le 27 avril.

Le convoi a navigué à Durban le 1er mai, escorté par le HMS CHITRAL. Vitesse 15 nœuds.

Convoi B A 20 (Bombay – Aden)

Bateau Destination Remarques
TALMA Aden Troupes et magasins

Récit:

A navigué le 8 avril, escorté par le HMS CORFU. Vitesse d'avance 11 nœuds.

Convoi B P 38 (Bombay – Bassora)

Bateau Destination Remarques
EL MADINA Bassora (13/4) Personnel
NEURALIE Bassora (20/4) Personnel

Récit:

Le convoi a navigué indépendamment, sans escorte. EL MADINA a quitté Bombay le 8 avril, NEURALIA le 14.

Convoi C M 27 (Durban – Aden)

Bateau Destination Remarques
SOLDAT DE L'EMPIRE Aden Personnel

Récit:

Le convoi a quitté Durban le 14 avril, escorté par le HMS CERES. Vitesse 12 nœuds.

Arrivé à Mombasa le 21 avril. Parti le 22 avril. Arrivée à Aden le 28 avril.

Convoi M B 1 (Colombo – Bombay)

Bateau Destination Remarques
BANQUE HMS TEVIOT Bombay (26/4)
HMS SPRINGTIDE Bombay épars. Société séparée 16e
GOGRA Bombay (26/4) ballast
PROME Bombay (26/4) mines
NELLORE Bombay (26/4) ballast
SAIDJA Bombay (26/4) huile
MATANG Bombay (26/4) explosifs
STANMORE Cochin (17/4) général
ARKTIKA Karachi (22/4) caoutchouc et jute

Récit:

Le convoi a quitté Colombo le 15 avril, escorté par les navires HM TULIP et VERBENA. Vitesse 8 nœuds (VERBENA procéder sur une chaudière)

Convoi B P 39 (ports indiens – Bassora)

Bateau Destination Remarques
ROHNA Bassorah de Bombay
DUNERA Bassorah de Karachi

Récit:

Le convoi a appareillé le 18 avril, sans escorte.

Convoi C 12

Bateau Destination Remarques
HMS KELANTAN Mombasa via les Seychelles
KWAI SANG Aden
LIVATHO Aden
MICHAEL LIVANOS Durban
FIDÉLITÉ BRITANNIQUE les Seychelles
DORISSA les Seychelles

Récit:

Le convoi est parti de Colombo le 21 avril, escorté par le HMS MARGUERITE et le HMIS SONAVATI jusqu'à environ 70 degrés Est lorsque le convoi s'est dispersé et a procédé de manière indépendante.

Convoi M B 2 (Colombo à Bombay)

Bateau Destination Remarques
DEVONSHIRE Bombay
SHENGKING Bombay
VAN OUTHOORN Bombay
VALDÉMOSA Abadan
STEAUS ROMANA Abadan
ÉNERGIE BRITANNIQUE Cochin

Récit:

Le convoi est parti de Colombo 0600Z, le 21 avril, escorté par le HMS FALMOUTH et le HMAS LISMORE. LISMORE a été détaché après avoir passé Cochin avec VAN OUTHOORN, VALEDMOSA et STEAUS ROMANA pour se rendre à Bombay. Le VAN OUTHOORN s'est détaché de Bombay et le LISMORE a escorté les pétroliers sur environ 300 milles.

Convoi B A 21 (Bombay – Aden)

Bateau Destination Remarques
SANTHIA Aden Personnel
CHANGER Aden Magasins

Récit:

Le convoi a quitté Bombay le 24 avril, escorté par le HMS WORCESTERSHIRE, et est arrivé à Aden le 1er mai.

Convoi B P 40 (Karachi – Basra)

Bateau Destination Remarques
ISLAMI Bassorah Troupes
EKMA Bassorah Troupes
EMPIRE RANI Bassorah M.T.
LANCASHIRE Bassorah Troupes

Récit:

Les trois premiers navires ont quitté Karachi le 24 avril. LANCASHIRE a quitté Bombay le 25 avril.

Convoi B M 16 (Bombay – Colombo)

Bateau Destination Remarques
JALAYAKRISHNA Colombo

Récit:

Le convoi a appareillé le 25 avril, escorté par le HMIS JUMNA et le HMS TULIP. Vitesse 8 nœuds. Arrivé le 30 avril

Convoi W S 17 et A S 2

Bateau Destination Remarques

Section du Cap

VILLE D'ÉDIMBOURG Aden M.T.
VILLE DE LINCOLN Aden M.T.
GLAUQUE Aden M.T.
NIEUW HOLLANDE Bombay Personnel

JOHAN VAN

OLDENBARNEVELT

Bombay Personnel
ÉTOILE DE DUNEDIN Bombay M.T.
KINA II Bombay Personnel
ALMANZORA Mombasa Personnel
SAMARIE Mombasa Personnel
CAMÉRONIE Mombasa Personnel.
Secteur de Durban
ELIZABETHVILLE Aden Personnel
NOUVELLE-ÉCOSSE Mombasa Personnel
MENDOZA Mombasa Personnel
KHÉDIV ISMAIL Mombasa Personnel
CHÂTEAU DE WINDSOR Bombay Personnel
Un S 2
MORMACTIDE Karachi rejoint le convoi au large de Port Elizabeth
BRÉSIL Karachi rejoint le convoi au large de Port Elizabeth
MONTEREY Abadan rejoint le convoi au large de Port Elizabeth
CHANTILLY Aden Personnel. Convoi rejoint à Mombasa

Récit:

La section du Cap est partie le 27 avril escortée par le HMS DAUNTLESS pour rencontrer la section de Durban escortée par le HMS REVENGE. La section dite A S 2 rejoint Port Elizabeth

Le HMS ADAMANT a navigué avec un convoi de Mombasa et est arrivé le 8 mai

Le HMS DAUNTLESS détaché le 8 mai avec des navires pour Mombasa

Les navires HM ROYAL SOVEREIGN et CORFU ont navigué à Mombasa le 8 mai pour rencontrer le convoi en position 04-02S, 40-55E le 8 mai

Les HM Ships REVENGE et DAUNTLESS avec la section Mombasa sont arrivés le 9 mai.

La section Mombasa, rejointe par CHANTILLY, est partie le 10 mai, escortée par le HMS RANCHI.

Le HMS CORFU se détache en position 5-30N, 50-02E pour escorter la section d'Aden jusqu'à Aden. Le HMS ROYAL SOVEREIGN a continué avec la section Bombay.

MENDOZA et CHANTILLY se détachent en position 9040N, 58-15E pour procéder indépendamment.

MONTEREY s'est détaché après avoir traversé 60 degrés de longitude est pour se rendre indépendamment à Abadan

Convoi C 13

Bateau Destination Remarques
HMS EREBUS Seychelles et Mombasa
BENLEDI Durban
JUGE BRITANNIQUE Durban
COUR DE UFFINGTON Lourenço Marques

Récit:

Le convoi est parti de Colombo le 28 avril, escorté par le HMS ASTER et le HMIS SONAVATI.

Navires marchands détachés en position 1-31N, 70-03E pour procéder indépendamment et ASTER et SONAVATI sont retournés à Colombo

Convoi M B 3 (Colombo – Bombay)

Bateau Destination Remarques
DILWARA Bombay
NEVASA Bombay
RAJULA Bombay
SAINT-GOBAIN Bombay
CROMARTY Karachi

Récit:

Le convoi a quitté Colombo le 29 avril, escorté par le HMS SHOREHAM et le HMAS BATHURST.

ANNEXE 2

MOUVEMENTS DE TRANSPORT LOCATIF (PAS EN CONVOI)

Bateau

De à

Remarques

WINGSANG

Akyab (1/4)/Calcutta

940 réfugiés

DILWARA

Adélaïde (2/4)/ Colombo (25/4)

210 personnes

KUTSANG

Calcutta (2/4)/Akyab (5/4)

Personnel

HEINRICH JESSEN

Calcutta (2/4)/Akyab (5/4)

Personnel

ROHNA

Colombo (2/4)/Bombay

31 personnes

ELLENGA

Kyaukpyu (2/4)/Calcutta (5/4)

2300 réfugiés

MAURÉTANIE

Suez (4/4)/Durban 13/4)

535 personnels, 1400 prisonniers

THYSVILLE

Mombasa (6/4)/Durban

762 personnes

NIEUW AMSTERDAM

Durban (6/4)/Suez (16/4)

5624 personnes

ISLAMI

Aden (6/4)/Bombay (13/4)

1210 personnes

NOUVELLE-ÉCOSSE

Berbera (7/4)/Mombasa

2000 évacués italiens

GLENGYLE

Aden (8/4)/Durban (16/4)

550 personnes. HMS VALIANT donnant couverture

FÉLIX ROUSSEL

Aden (9/4)/Mombasa

2054 personnes, escortées par le HMS COLOMBO

ILE DE FRANCE

Durban (9/4)/Suez (19/4)

4776 personnes

ETHIOPIE

Kyaukpyu (10/4)/Calcutta (11/4)

Environ 4000 réfugiés

ÉRINPURA

Kyaukpyu (10/4)/Calcutta (11/4)

Environ 4000 réfugiés, plus 17 déserteurs, police militaire birmane

VARELA

Aden (11/4)/Bombay (17/4)

696 personnes

KUTSANG

Kyaukpyu (11/4)/Calcutta (13/4)

48 personnes, 1600 réfugiés

JOHAN DE WITT

Bombay (12/4)/Karachi (14/4)

personnel

BERGENSFJORD

Suez (12/4)/Durban

370 personnes, 1000 prisonniers

VOLENDAM

Suez (13/4)/ Durban ( 28/4)

400 personnes, 1000 prisonniers

PRESIDENT DOUMER

Bombay (14/4)/Karachi (16/4)

personnel

STRATHEDEN

Bombay (14/4)/ Le Cap (26/4)

175 personnes, 100 civils

CAP ST JACQUES

Aden (14/4)/Bombay (21/4)

995 personnes

DEVONSHIRE

Bombay (15/4)/Colombo (18/4)

1567 personnes, escortées par le HMAS LISMORE

BIRMANIE

Aden (15/4)/Mombasa (22/4)

508 personnes et évacués italiens, escortés par le HMS CORFU

RAJULA

Adélaïde/Colombo (24/4)

252 personnes

FIERTÉ DE L'EMPIRE

Bombay (17/4)/ Le Cap (30/4)

260 personnes

NIEUW AMSTERDAM

Suez (17/4)/Durban (27/4)

personnel

SONTAY

Durban (18/4)/Mombasa (26/4)

748 personnes pour Mombasa, 363 personnes pour le Moyen-Orient

SIBAJAK

Bombay (18/4)/ Le Cap (2/5)

100 personnes, 100 civils

NEA HELLAS

Suez (19/4)/Port Soudan (21/4)

même navire

Port Soudan (22/4)/Durban (4/5)

730 personnels, 1700 prisonniers

KAROA

Atoll d'Addu (20/4)/Bombay (25/4)

281 personnes

ILE DE FRANCE

Suez (20/4)/Durban

DUCHESSE D'YORK

Bombay (21/4)/ Le Cap (3/5)

100 personnes

CHANTILLY

Berbera (22/4)/Mombasa (30/4)

32 personnes, 1300 évacués italiens

PLANCIUS

Karachi (24/4)/Colombo (29/4)

DUNERA

Bandar Shapur (25/4)/Aden (3/5)

troupes polonaises

PRESIDENT DOUMER

Bassora (26/4)/Aden (2/5)

troupes polonaises

TAKLIWA

Colombo (26/4)/ Bombay (29/4)

241 personnes

JOHAN DE WITT

Bandar Shapur (27/4)/Aden (6/5)

troupes polonaises

AWATEA

Bombay (27/4)/ Le Cap (8/5)

personnel

TALMA

Aden (29/4)/ Bombay (6/5)

personnel , escorté par le HMS CERES

ELLENGA

Bombay (28/4)/Colombo (1/5)

personnel , escorté par le HMS FALMOUTH

ANNEXE 3

RENSEIGNEMENT DES STATIONS

Politique internationale

Le 17 avril, l'Amirauté a annoncé que l'état-major de la marine soviétique souhaitait envoyer cinq officiers de marine en Iran pour servir d'officiers de liaison entre leurs navires et notre organisation du service de contrôle naval. L'Amirauté considérait que deux suffiraient. Le 27 avril, l'officier supérieur de la marine du golfe Persique a déclaré qu'à son avis, il n'y avait pas besoin d'officiers de liaison et qu'il était beaucoup plus simple pour les navires russes d'être sur le même pied que les autres navires alliés car aucune difficulté n'avait connu à ce jour mais si, pour d'autres raisons, des officiers de liaison devaient être envoyés, deux suffiraient amplement.

Expédition en France

2. CONDE A Tamatave. Date de départ reportée au 18 mai environ. (Censeur en chef de Maurice)

Sloop D’IBERVILLE. Les rapports indiquent que ce navire était à La Réunion le 20 avril, à Tamatave le 28 avril et à Diego Suarez le 30 avril. (Censeur en chef de Maurice)

Expédition allemande

3. WARTENFELS Le 22 avril, l'officier d'état-major (renseignements) Capetown a annoncé que ce navire, réfugié à Diego Suarez, devait bientôt appareiller pour l'Allemagne.

RUFIDJI Il y a eu un certain nombre de rapports du consul britannique à Beira que ce navire se préparait à quitter Beira. Il est possible que certaines modifications de son apparence soient effectuées.

Madagascar

4. Le 28 mars, l'officier d'état-major (renseignements) à Aden a signalé que les informations suivantes avaient été obtenues d'un officier français de Vichy.

(a) Trois croiseurs français de la classe GLOIRE étaient attendus à Diego Suarez fin novembre 1941.

(b) Une grande quantité d'équipement de guerre a été débarquée par le SS BANGKOK et d'autres navires, dont l'A.A. canons, avions et pièces détachées pour camions.

c) Une production intensive d'essence synthétique et d'huile végétale est maintenant en cours.

(d) De nombreux navires de guerre Vichy ont maintenant retiré leurs grands mâts pour faciliter la tâche des AA. Feu

(e) Les navires ennemis suivants étaient à Diego Suarez en novembre 1941 : WARTENFELS (allemand), SOMALIE et DUCA DEGLI ABRUZZI (italien).

5. Le 23 avril, le censeur en chef de Maurice a signalé que dans une émission de Tamatave, tous les officiers et sous-officiers qui étaient dans la réserve peuvent maintenant retourner en service actif. Une annonce similaire a été faite en août 1939 lorsque la police a persuadé des réservistes de se porter volontaires pour s'entraîner.

Marmagoa

6. Le 27 avril, l'officier d'état-major (renseignements) de Bombay a signalé qu'il avait reçu des informations du vice-consul britannique à Marmagoa selon lesquelles les navires de l'Axe qui se réfugient dans ce port n'avaient depuis quelque temps pas oscillé au virage. de la marée et ils étaient restés immobiles, la proue tournée vers l'entrée du port.

Irak

7. Le 25 mars, l'officier supérieur de la marine du golfe Persique a signalé que le quartier général du Moyen-Orient souhaitait utiliser les canonnières irakiennes pour le travail de police sur le Tigre, afin de protéger I.W.T. et après consultation personnelle avec l'ambassadeur britannique et officier général commandant la 10e armée, il a recommandé que la marine retire sa demande en faveur de l'armée.

Bahreïn

8. Le 18 avril, le commandant en chef des Indes orientales a informé le commandant en chef du Moyen-Orient que l'officier supérieur de la marine du golfe Persique avait signalé qu'une recommandation avait été faite par le général Beresford en mars à l'effet qu'un bataillon devrait être stationné à Bahreïn pour la protection de la raffinerie contre les raids de commandos aériens ou sous-marins. Il ne fait aucun doute qu'un petit groupe d'hommes déterminés, convenablement équipés, pourrait mettre la raffinerie hors service pendant un temps considérable. Compte tenu de l'importance vitale de nos raffineries de pétrole dans le golfe Persique pour la poursuite de la guerre dans l'ensemble du théâtre oriental et en Méditerranée, il est vivement recommandé d'envoyer dès maintenant des troupes à Bahreïn.

Un rapport reçu de Bahreïn en date du 31 mars 1942 indique que les habitants de Bahreïn sont effrayés à l'idée qu'un nombre considérable de forces militaires soient stationnées sur l'île, car ils craignent que les troupes stationnées à Bahreïn n'apportent la guerre à l'île.

Ceylan

9. Le 15 avril, le commandant en chef des Indes orientales, en réponse à une demande de l'Amirauté concernant les problèmes de main-d'œuvre dans le port de Colombo, les a informés qu'il y avait une nette amélioration du taux de déchargement des fournitures alimentaires essentielles et des fournitures militaires, en raison des corps ouvriers, des groupes de travail des services et du retour de la main-d'œuvre indigène telle qu'elle avait quitté Colombo après le raid du 5 avril.

10. Le 29 mars, le commandant en chef de Ceylan a informé l'Amirauté qu'il proposait de prendre une ordonnance en vertu du Ceylan Defence Regulations correspondant au règlement du Royaume-Uni autorisant la destruction d'embarcations fluviales en cas d'attaque ou d'invasion réelle ou appréhendée. .

La question de l'indemnisation a été soulevée, car il est entendu qu'en Malaisie, certains embarcations ont été réquisitionnées mais que les indemnités promises n'ont pas été effectivement versées, de sorte que de nombreuses autres embarcations ont été dissimulées.

La question soulevée ne se limite pas aux seuls bateaux fluviaux, car les chambres de commerce indiennes et le Congrès national de Ceylan protestent également contre l'adoption de la politique de la «terre brûlée».

11. Le 17 avril, le commandant en chef de Ceylan a demandé au commandant en chef des Indes orientales …. (n.b. bas de page haché)….. officier ayant l'expérience appropriée pour visiter tous les navires marchands arrivant à Colombo dans le but de déterminer la nature et l'arrimage de la cargaison transportée afin d'accélérer la rotation des navires marchands faisant escale à Colombo.

les états-unis d'Amérique

12. Le 16 avril, le chef des opérations navales a ordonné à l'officier de liaison de la marine américaine à Colombo qu'afin d'éviter le ravitaillement dans les ports impliquant de longs trajets de pétroliers, tous les navires marchands contrôlés par les États-Unis rentrant chez eux doivent faire le plein dans les ports indiens, en s'efforçant de de laisser leur dernier port oriental plein, afin de minimiser (ou, mieux encore, d'éliminer) le ravitaillement en carburant dans un port sud-africain.

13. Le 16 avril, l'officier de liaison de la marine américaine à Colombo a informé le chef des opérations navales qu'en attendant d'autres conseils et en accord avec le représentant des transports du ministère de la Guerre, il est recommandé qu'aucun autre navire marchand américain ne fasse escale à Colombo, sauf pour décharger des militaires, des magasins ou du carburant.

14. Le 20 avril, l'Amirauté informa le Command in Chief, East Indies, que le lieutenant D. Wright, U.S.N.R. , avait été affecté au Bureau de liaison navale à Calcutta. Le 21 avril, le secrétaire d'État aux Colonies a informé le gouverneur de Ceylan que le lieutenant W. Goldsborough, U.S.N.R. avait été nommé agent de liaison navale à Colombo.

Situation des sous-marins et des convois

15. Le 16 avril, le commandant en chef des Indes orientales a informé l'officier commandant de la marine royale indienne que ce qui suit était son appréciation de la situation des sous-marins et des convois dans l'océan Indien.

Les facteurs affectant la situation sont :

(une). Des colliers, des pétroliers et d'importantes cargaisons de guerre devront peut-être encore passer le long de la côte est de l'Inde.

(b). La menace sous-marine sur la côte est de l'Inde ne peut être totalement écartée, surtout pendant la période de mousson du sud-ouest qui rend les eaux plus calmes de la côte est favorables à la tactique des U-boats japonais.

(c). Les convois de troupes sur les côtes africaines et entre Bombay et l'Afrique, le Moyen-Orient ou Bassora sont susceptibles de continuer et d'absorber toutes les escortes océaniques.

(d) La récurrence de l'apparition du raider japonais dans l'océan Indien doit être considérée comme une probabilité croissante.

(e) Les conditions météorologiques pendant la mousson du sud-ouest entraveront le rassemblement des convois dans les rades ouvertes sur la côte ouest de l'Inde, et si la congestion portuaire actuelle persiste, cela pourrait même les frustrer.

Les conclusions suivantes à tirer sont :

(i) Des convois à destination de Bombay et Colombo devraient être formés chaque fois que possible, pour être escortés à 300 ou 400 milles avant la dispersion.

(ii) Les convois entrants vers Colombo et Bombay sont impraticables car il s'agit d'escortes insuffisantes pour leur permettre d'être escortés tout au long du passage océanique jusqu'au point où l'escorte A/S doit les rencontrer.

(iii) Des convois côtiers entre Bombay et Colombo devraient être institués maintenant et navigués aussi souvent que la disponibilité des escortes le permettra.

Limites des gares

16. Le 16 avril, l'Amirauté a annoncé que :

Ligne de démarcation entre les théâtres de l'Est et du Pacifique

Du cap Kami dans la péninsule de Luichow, autour de la côte du golfe du Tonkin, de l'Indochine, de la Thaïlande et de la Malaisie jusqu'à Singapour. De Singapour au sud jusqu'à la côte nord de Sumatra, de là contourner la côte est de Sumatra (en partant du détroit de la Sonde à l'est de la ligne) jusqu'à un point sur la côte de Sumatra à 104 degrés de longitude est, de là au sud jusqu'à 8 degrés de latitude sud, de là vers le sud-est vers Onslow, Australie, et en atteignant la longitude 110 degrés Est, plein sud le long de ce méridien. Le théâtre du Pacifique s'étend à l'est de cette ligne de démarcation jusqu'au continent de l'Amérique du Nord et du Sud.

17. Le 24 avril, l'Amirauté a annoncé que la limite orientale de la zone britannique étant proche de la limite d'origine de la gare des Indes orientales, il est suggéré que le terme « Théâtre oriental » devrait maintenant être abandonné et « » 8220East Indies Station” est revenu à l'adresse des navires dans les eaux de l'océan Indien.

Activités des sous-marins ennemis

18. Le 5 avril, l'officier d'état-major (renseignements) du Cap a rapporté que des informations, de grade A 0, reçues de Lourenco Marques indiquaient qu'un sous-marin inconnu avait été aperçu à 18 milles à l'est de l'île de Mozambique quelques jours auparavant. Le 14, le même officier rapporte que des informations reçues d'une autre source indiquent qu'un sous-marin visite régulièrement une petite île à 1 mille au large de Mecufi (au sud de Port Amelia), embarque des provisions et débarque des provisions, éventuellement des armes pour les Allemands, dans la région de Mecufi. . Cette information était notée C 3. Il semble tout à fait possible qu'un sous-marin Vichy fasse le commerce entre Mecufi et Diego Suarez.

19. Le 27 avril, l'officier d'état-major (renseignements) Kilindini rapporta que le capitaine d'un navire français libre, le SONTAY, dans un rapport de grade B 1, déclara qu'à 12 h 00 G.M.T. le 23 avril, en position 15-45S, 41-28E, cap à 340 degrés, un périscope et une plume ont été aperçus voyageant sur le même cap. Dix-sept coups ont été tirés, dont deux à proximité du périscope. Le sous-marin n'a pas submergé ni fait surface.

20. Le 1er avril, le SS CLAN INNES a signalé qu'il avait aperçu un sous-marin en position 07-01N, 75-45E.

21. Le SS GLENSHIEL a été torpillé en position 00-48S, 78-32E le 2 avril.

22. Le SS CLAN ROSS a été torpillé en position 15-55N, 68-26E le 2 avril.

23. Le SS YENANG YUANG a signalé avoir aperçu un sous-marin en position 9-24N, 72-20E

24. Le 6 avril, le commandant en chef des Indes orientales a annoncé que des sous-marins avaient été aperçus aux positions 02-08N 75-16E et 02-46N, 75-10E.

25. Le 7 avril, un sous-marin a été aperçu au large de Moretuwa, Ceylan, en position 06-51N, 78-27E.

26. Le 7 avril, le SS BAHADUR a été attaqué à la torpille et abattu en position 19-44N, 68-28E.

27. Le 7 avril, le SS ELMSDALE a été abattu par un sous-marin en position 6-31N, 78-27E.

28. Le 8 avril, l'officier de marine en charge de Karachi a signalé que le 4 avril, un pêcheur avait aperçu ce qui semblait avoir été un sous-marin miniature près des côtes de Ningor, à 50 milles à l'est d'Ormara. L'équipage était censé être japonais.

29.Le 8 avril, l'officier de marine en charge, Cochin, a signalé qu'un sous-marin avait été aperçu au large de Cochin en position 9-24N, 75-09E.

30. L'officier d'état-major (renseignements) de Bombay rapporte que le 6 avril, deux boutres arabes, alors qu'ils se rendaient au Koweït depuis Calicut, ont été abattus et coulés par un sous-marin à 200 milles, à 270 degrés de Marmagoa.

31. Un rapport reçu des îles Maldives a déclaré qu'un buggalow maldivien, alors qu'il passait des Maldives en provenance de Colombo, a été abattu par un sous-marin le 10 avril. De légers dégâts ont été infligés.

32. Le SS WASHINGTONIAN américain a été torpillé et coulé dans le chenal Eight Degree le 8 avril. (n.b. récit précédemment indiqué 6e)

33. Le SS LLANDAFF CASTLE a signalé à son arrivée à Durban qu'il avait été attaqué par un sous-marin en position 07-02N, 77-06E le 5 mars. Une torpille a été tirée, mais ratée.

Activités aériennes japonaises

34. Colombo a été attaquée par une force d'environ 70 avions embarqués le 5 avril. Les installations portuaires ont subi quelques dégâts. Le HMS TENEDOS est coulé, le HMS HECTOR incendié et le H.M.C. LUCIA endommagé par un coup. La majorité des avions ennemis de ce raid ont été identifiés comme étant des bombardiers en piqué biplace embarqués de type 99 de la Marine. Ce type semble être un type modifié de bombardier de reconnaissance biplace de type 97 de la Marine. L'armement se compose de deux Vickers .303 fixes avec deux Lewis .303 sur des montures en bois. Ils transportaient un râtelier pour bombes de 50 kilos sous chaque aile.

Les caractéristiques spéciales sont :

(i) Train de roulement fixe

(ii) Ailes amovibles pour l'arrimage du navire

(iii) Rabats fendus avec libération amortie par friction

(iv) Fuselage et ailes en métal, avec gouvernail et extrémités d'aile recouverts de tissu.

(v) Pas de blindage de protection ni de réservoirs auto-obturants.

(vi) Tous les avions abattus ont brûlé violemment, suggérant une teneur élevée en magnésium de l'alliage.

35. Les navires HM DORSETSHIRE et CORNWALL ont été coulés à 230 milles au sud-ouest de Dondra Head le 5 avril alors qu'ils étaient en route depuis Colombo pour rejoindre la flotte de l'Est.

36. Les navires suivants ont été attaqués par des avions ennemis dans la baie du Bengale et tous ont coulé à l'exception du SS SILKSWORTH, qui a été abandonné.

4 avril : HMIS HAIDERA

5 avril : SS HARPASSA, GANDARA, POINT CLEAR (grec), GANGES et DARDANUS

6 avril : SS SILKSWORTH, BIENVILLE (USA), SINKIANG, MALDA, VA DER CAPELLEN (néerlandais), ANGO CANADIAN, SELMA CITY, DAGFRED (norvégien), HMIS INDUS

9 avril : HMS HERMES, HMAS VAMPIRE, HMS HOLLYHOCK, SS ATHELSTANE, BRITISH SERGEANT, Armament Store Issuing Ship BAMORA

37. Les navires suivants ont été attaqués et coulés par des navires de surface japonais dans la baie du Bengale : SS HERMOD (norvégien), BATAVIA (néerlandais), EXMOOR (États-Unis), AUTOLYCUS, BANJOEWANGI (néerlandais), TAKSANG, ELSA (norvégien), SHINKUANG , et le SS FULTALA au large de la côte ouest de l'Inde.

38. Le 9 avril, une attaque aérienne japonaise s'est développée sur Trincomalee, à laquelle ont participé 40 chasseurs et 27 bombardiers. L'aérodrome de China Bay et les installations du chantier naval ont été endommagés. Le SS SAGAING a été incendié et le HMS EREBUS a été touché.

39. Dans l'après-midi du 4 avril, une reconnaissance aérienne a signalé une importante force navale ennemie à 360 milles au sud de Ceylan. À 5 h 45 le 5, cette force s'était rapprochée à moins de 110 milles de l'île et contenait, entre autres unités, deux cuirassés et deux croiseurs. Ces cuirassés ont été identifiés comme faisant partie de la classe NAGATO et HUSO ou YAMASIRO. Le nombre d'avions utilisés dans le raid aérien sur Colombo et les besoins probables de protection locale de leurs porte-avions et de leur flotte conduisent à la conclusion qu'au moins trois mais pas plus de quatre porte-avions ont été employés.

Dans l'après-midi du 9 avril, une force ennemie composée de trois porte-avions et de neuf gros navires, accompagnés de destroyers, a été observée en position 8-25N, 84-15E, cap 180 degrés, vitesse 25 nœuds. Cette force était sans aucun doute responsable du raid sur Trincomalee et de la navigation.

Événements connus à Colombo qui ont précédé la perte des navires HM DORSETSHIRE et CORNWALL Z = G.M.T., F = heure locale :

Le 3 avril, le commandant en chef de la flotte de l'Est a détaché le HMS DORSETSHIRE et le HMS CORNWALL pour se rendre à Colombo après avoir opéré avec la flotte de l'Est au sud de Ceylan. Les navires sont arrivés à Colombo le 4 avril à 1000F. (CinC, E.F.’s 1537Z/2)

2. Le commandant en chef de la flotte de l'Est avait indiqué que le CORNWALL serait disponible pour escorter le convoi S U 4, mais n'avait donné aucune indication sur le but de la visite du DORSETSHIRE. Cependant, comme le DORSETSHIRE était à quai lorsqu'il a été envoyé pour rejoindre les opérations du commandant en chef et qu'il présentait trois défauts majeurs dans la salle des machines, qu'il était très souhaitable, bien que non essentiel, de terminer, le HMS DORSETSHIRE a reçu l'ordre être à long terme pour compléter ses défauts (Deputy CinC., EF’s 0626Z/4)

3. A 1005Z/4, un Catalina en patrouille a signalé une importante force ennemie en position 00-39N, 83-10E, se dirigeant à 330 degrés. Aucun rapport d'amplification n'a été reçu et il est présumé que l'avion a été intercepté et abattu. Il était donc prévu qu'une attaque sur Colombo et/ou Trincomalee devait avoir lieu tôt le lendemain matin, dimanche 5 avril.

4. Les commandants du DORSETSHIRE et du CORNWALL ont été appelés au bureau naval et l'information de l'ennemi a été discutée avec eux par le commandant en chef adjoint et le chef d'état-major de la flotte de l'Est. Il a été signalé aux commandants qu'au clair de lune clair d'une nuit claire, il était tout à fait hors de question qu'ils puissent espérer livrer une attaque de nuit, même sur un convoi de transport ennemi, et que leur devoir était de se maintenir à l'écart et rejoignez le commandant en chef. Les deux commandants étaient entièrement d'accord avec cette appréciation.

5. Le commandant en chef adjoint a donc ordonné aux navires de lever la vapeur et de naviguer en compagnie sous les ordres de l'officier supérieur (capitaine AWS Agar, VC, DSO, HMS DORSETSHIRE) à 1600Z/4 et de suivre un cap 220 degrés, 22 nœuds à réparer (Deputy CinC, EF’s 1329Z/4). Ce cours conduirait les navires vers l'atoll d'Addu et le commandant en chef de la flotte de l'Est, à bord du HMS WARSPITE. L'heure commandée a été choisie pour permettre au DORSETSHIRE d'être parfaitement prêt après avoir commencé à prendre en main les défauts de sa salle des machines, et pour permettre aux deux navires d'assurer le retour de leurs Libertymen. L'adjoint, commandant en chef, a informé l'Amirauté et le commandant en chef des mouvements prévus du DORSETSHIRE et du CORNWALL dans son 1405Z/4.

6. À 2111Z/4, le commandant en chef adjoint a reçu des instructions du commandant en chef de la flotte de l'Est d'ordonner au DORSETSHIRE et au CORNWALL de le rejoindre à 1600F/5 en position 00-58N, 77036E. Si la flotte (qui se dirigeait à 070 degrés, 18 nœuds) n'était pas atteinte, le DORSETSHIRE et le CORNWALL devaient se diriger à 090 degrés jusqu'à 22 h, puis à 270 degrés et par la suite jusqu'à proximité du rendez-vous à 0800F/6.

(n.b. bas de page haché)

7. ………………………………..DORSETSHIRE et CORNWALL par le commandant en chef adjoint dans son 2209Z. Il est probable que ce signal ait été reçu par le DORSETSHIRE avant le rapport Catalina 0048Z/5 (voir paragraphe suivant). C'est un sujet de spéculation si le commandant, le HMS DORSETSHIRE, a changé de cap directement pour le rendez-vous ou a continué plus loin sur 220 degrés. Ce dernier semble plus probable, car il était au courant de la position approximative de l'ennemi déduite du premier rapport d'observation. De plus, cette supposition est étayée par la position réelle du HMS DORSETSHIRE lorsqu'il a signalé qu'il était suivi à 0657Z (voir paragraphe 10 ci-dessous). La position indiquée dans ce signal semble indiquer qu'elle se dirigeait alors à environ 180 degrés pour le rendez-vous. Pour le moment, aucune autre information sur l'ennemi n'a été reçue.

8. A 0048Z/5, un Catalina a signalé avoir aperçu un cuirassé et deux croiseurs en position 04-04N, 80-00E, gouvernant à 290 degrés (heure de réception (0102Z/5). Ce rapport a ensuite été corrigé par le Catalina en deux cuirassés, deux croiseur et destroyers à 0225Z/5. La route et la vitesse de l'ennemi ont été signalées par Catalina à 0404Z/4 comme étant de 282 degrés, 12,5 nœuds.Ces rapports ont été immédiatement diffusés sur les longueurs d'onde de la Station à 0103Z/5, 0249Z/5, et 0457Z/5 respectivement.

9. À 0657Z/5, le HMS DORSETSHIRE a signalé qu'il était suivi par des avions ennemis en position 2-12N, 77-47E.

10. À 0746Z/5, le commandant en chef adjoint a demandé au DORSETSHIRE de signaler sa position, son cap et sa vitesse. Cet ordre a été donné puisque le DORSETSHIRE avait déjà rompu le silence W/T et il a été jugé important que le commandant en chef de la flotte de l'Est sache si le DORSETSHIRE était suivi sur une route modifiée ou s'il se dirigeait toujours vers le rendez-vous. Le commandant en chef de la flotte de l'Est gardait lui-même le silence W/T.

11. Dans son 1130/5, le commandant en chef de la flotte de l'Est a ordonné au HMS DORSETSHIRE de se diriger vers le sud. Le cap et la vitesse du commandant en chef de la flotte de l'Est à ce moment-là étaient de 210 degrés par rapport à la position 00-45N, 77-39E, 18 nœuds.

12. À 1243Z/5, le commandant en chef de la flotte de l'Est a informé le DORSETSHIRE que sa route était maintenant de 315 degrés et que le DORSETSHIRE devait se conformer.

13. À 15 h 11 Z/5, le commandant en chef de la flotte de l'Est a signalé que les preuves disponibles suggérées par les navires HM DORSETSHIRE et CORNWALL ont été attaquées par des avions ennemis aux positions 02N, 78E et qu'un ou les deux croiseurs ont coulé.

14. Il est considéré comme probable que le DORSETSHIRE et le CORNWALL ont poursuivi leur cap à 220 degrés, 22 nœuds, jusqu'à environ 23 h 04, puis ont changé de cap pour le rendez-vous. Compte tenu des informations probables disponibles à l'époque pour le commandant du HMS DORSETSHIRE, cela est considéré comme une ligne de conduite raisonnable.

ANNEXE 5

CHANGEMENT DE PERSONNEL SUR LA GARE DES INDES ORIENTALES EN AVRIL

2 avril - Le contre-amiral V.H. Danckwerts, CMG, est arrivé à Colombo par voie aérienne pour assumer ses fonctions de chef d'état-major (à terre) auprès du commandant en chef de la flotte de l'Est.

5 avril - Le capitaine F. Howard, DSC, RN (retraité), anciennement commandant du HMS HECTOR, a nommé l'ajout de LANKA en tant que capitaine surintendant, Ceylan. Le capitaine C.A. Merriman, RN (à la retraite), qui avait auparavant occupé le double poste de capitaine en charge, Colombo, et de capitaine surintendant, n'occupait désormais que l'ancien poste.

8 avril - Le contre-amiral A.D. Reed, nommé officier général responsable de l'atoll d'Addu, et capitaine par intérim W.O. Scrymgeour-Wedderburn, DSC, RN., son chef d'état-major, est arrivé à Colombo par avion. Le rendez-vous sur l'atoll d'Addu étant annulé, le contre-amiral Read et le capitaine Scrymgeour-Wedderburn sont partis pour Mombasa à bord du HMS ALAUNIA le 24 avril.

12 avril - Capitaine J.O.N. Wood, RN (retraité), anciennement officier de marine responsable, Trincomalee a été renommé chef d'état-major à officier général responsable Trincomalee et commandant B.L. Clark, RN (retraité) nommé temporairement était chef d'état-major adjoint.

Chirurgien par intérim Le contre-amiral G.D.G. Ferguson, MRCS, LRCP, est arrivé à Colombo pour prendre en charge la R.N. Hôpital auxiliaire.

24 avril - Le Commodore F. Elliott, OBE, Commodore en charge des bases aéronavales, quitte Colombo à bord du HMS INDOMITABLE pour Kilindini.

JOURNAL DE GUERRE DE LA FLOTTE DE L'EST


Zone d'opérations, cliquez pour agrandir

MAI 1942

Le 1er mai

Le convoi W S 17 avec le HMS ADAMANT, escorté par les HM Ships REVENGE et DAUNTLESS a quitté Durban pour Kilindini

Le HMS CHITRAL a quitté Durban en escortant le convoi S U 4 vers Fremantle

Convoi B A 21, escorté par le HMS WORCESTERSHIRE est arrivé à den

Les navires HM FORMIDABLE, NEWCASTLE, DECOY, FOXHOUND et les navires australiens HM NESTOR et NORMAN ont quitté les Seychelles

Le HMS KELATIN est arrivé aux Seychelles en route vers Kilindini

HMS FALMOUTH, escortant H.T. ELLENGA et le HMS SCOUT escortant le HMS ATHENE sont arrivés à Colombo

Le HMS LUCIA après des réparations temporaires à Colombo, est arrivé à Bombay avec le HMIS HINDUSTAN pour des réparations permanentes.

Le HMIS SUTLEJ est arrivé à Diego Garcia

Le HHellMS IRERAX a quitté Colombo pour Cochin, Bombay et Aden

HNethMS HEEMSKERCK a quitté les Seychelles pour Maurice et Durban

HNethMS ISAAC SWEERS est arrivé à Kilindini

2 mai

HMS CARLISLE sur le passage à Durban de la Méditerranée a quitté Aden pour Kilindini

Les navires HM RESOLUTION, CALEDON, DRAGON, FORTUNE, GRIFFIN et HOTSPURE sont arrivés et ont quitté les Seychelles pour Kilindini.

Le H.M.S KELANTAN a quitté les Seychelles pour Kilindini

Le HMIS JUMNA et le HMS TULIP ont quitté Colombo en escortant le convoi C 14

Le HMS SCOUT a quitté Colombo pour localiser et assister le brise-roche NAUTILUS, en difficulté au sud-est de Ceylan

3 mai

Le HMS ALAUNIA est arrivé à Kilindini en provenance des Seychelles

Le HMS RANCHI a quitté les Seychelles pour Kilindini

H.N.M. Le sous-marin K 15 a quitté Colombo pour patrouiller.

Le HMIS JUMNA, détaché du service d'escorte avec le convoi C 14, a ordonné de localiser et d'assister le brise-roche NAUTILUS qu'il a ensuite pris en remorque.

4 mai

Le HMS EREBUS est arrivé aux Seychelles

Le HMS WORCESTERSHIRE a quitté Aden pour localiser et escorter RELIANT jusqu'à Kilindini

Le HHellMS IERAX est arrivé à Bombay en provenance de Colombo.

5 mai

Attaque lancée sur Diego Suarez (Opération IRONCLAD – voir Annexe 1)

Le HMS DANAE est arrivé à Bahreïn pour servir dans le golfe Persique et les HM Ships ATMOSPHERE et BILLOW ont quitté Bombay pour Bahreïn.

Les BDV BARRICADE et BARRIER ont quitté Colombo pour l'atoll d'Addu et les Seychelles.

HMS CERES, escortant H.T. TALMA, arrivée à Bombay.

Le HMS ALAUNIA a quitté Kilindini pour Colombo

6 mai

Le HMS BALTA a quitté Trincomalee pour rencontrer le HMIS JUMNA, remorquant le NAUTILUS, et escorter les navires jusqu'à Trincomalee. HMS SCOUT pour retourner à Colombo.

Le HMS RANCHI est arrivé à Kilindini en provenance des Seychelles

Le HMIS SUTLEJ a quitté Diego Garcia pour l'atoll d'Addu et Colombo.

Le HMS ASTER et le HMIS SONAVATI sont retournés à Colombo après avoir servi d'escorte.

Le HMS ENGADINE est arrivé à Durban en provenance de Kilindini

Les navires HM BOSTON et SEAHAM (14e flottille de déminage) et le chalutier français libre REINA DES FLOTS ont quitté Durban en direction de la Méditerranée.

7 mai

Message de l'Amirauté reçu concernant les nominations du commandant en chef, Indes orientales, (à expiration) et d'autres nominations dans la région de l'océan Indien.

Diego Suarez capturé

Le HMS BIRMINGHAM est arrivé à Kilindini pour Simonstown

Le HMS CARLISLE est arrivé à gauche Kilindini, pour Durban

Les navires HM CROOME et EXMOOR, en route vers la Méditerranée, sont arrivés à Kilindini

Les convois combinés B P 41 et B A 23 quittent Bombay escortés par le HMAS LISMORE et le HMIS DIPAVATI jusqu'à la position 20N, 68E.

Le HMIS SUTLEJ est arrivé et a quitté l'atoll d'Addu pour Colombo

Le HMS KELANTAN est arrivé à Kilindini en provenance des Seychelles

Le HMS TULIP est retourné à Colombo après avoir servi d'escorte.

Le HHellMS IERAX a quitté Bombay pour Aden

Le sloop portugais GONCALVES ZARCO a quitté Marmagoa pour Lourenço Marques.

8 mai

HMIS JUMNA, remorqué NAUTILUS, et escorté par le HMS BALTA est arrivé à Trincomalee

Les navires HM CALEDON, DRAGON, EMERALD, ENTERPRISE, FORTUNE et GRIFFIN sont arrivés à Kilindini

Les navires HM ROYAL SOVEREIGN et CORFU, HMS ARROW et HNethMS ISAAC SWEERS ont quitté Kilindini pour rejoindre le HMS REVENGE, escortant le convoi WS 17, en position 4-02S, 40-55E, où les deux anciens navires ont repris l'escorte des sections de Bombay et d'Aden , respectivement et ces deux derniers navires ont escorté le HMS REVENGE jusqu'à Kilindini. Le HMS DAUNTLESS, escortant le HMS ADAMANT et le reste du convoi W S 17, s'est rendu à Kilindini.

HM Ships CROOME et EXMOOR ont quitté Kilindini pour Aden

Le HMS WHITEHAVEN a quitté Durban pour Kilindini

Le HMS ATHENE a quitté Colombo pour les Seychelles et Kilindini, escorté par le HMS SCOUT jusqu'à la longitude 72-30E.

Le HMAS NAPIER quitte Bombay pour Colombo

9 mai

Le HMS CERES a quitté Bombay pour le golfe Persique, en relève du HMS DANAE

Arrivées à Kilindini : HM Ships REVENGE, AROW, DAUNTLESS, ADAMANT, HNethMS ISAAC SWEERS, Convoi W S 17

Le convoi M B 4 (pour Bombay) a quitté Colombo escorté par le HMIS SONAVATI (pour Colombo) et le HMS MARGUERITE

Le convoi B M 17 (pour Colombo) a quitté Bombay escorté par le HMS SHOREHAM et le HMAS BATHURST

Le HMIS SUTLEJ est arrivé à Colombo depuis l'atoll d'Addu.

BDV BARMILL a quitté l'atoll d'Addu pour Colombo

10 mai

Le navire britannique NANKIN a signalé avoir été bombardé et bombardé en position 26-43S, 89-56E. (Voir Annexe 1)

Arrivées à Kilindini : HM Ships WARSPITE (pavillon de CinC, Eastern Fleet), FORMIDABLE, NEWCASTLE, FOXHOUND, DECOY, HM Australian Ships NESTOR et NORMAN

Le convoi W S 17 B 2, escorté par le HMS RANCHI, a quitté Kilindini pour Bombay

Le HMS EREBUS a quitté les Seychelles pour Kilindini

HMS FALMOUTH, escortant R.F.A. SINGU, a quitté Colombo pour l'atoll d'Addu

Le HMS MANXMAN a quitté Durban pour Diego Suarez

Le HMAS NAPIER est arrivé à Colombo en provenance de Durban

11 mai

Le HMS WUCHANG mis en service comme navire d'hébergement sous-marin à Colombo

Le HMAS NAPIER a quitté Colombo pour les Seychelles et Kilindini

Le HMS SCOUT est revenu à Colombo après avoir servi d'escorte.

12 mai

Le contre-amiral C.G. Stuart, DSO, DSC, a pris ses fonctions d'officier de pavillon, Afrique de l'Est et Zanzibar, avec siège à Kilindini. Il opérera et administrera les forces de défense locales dans sa région et sera responsable de toutes les bases d'Afrique de l'Est et de celles de l'océan Indien occidental autres que l'atoll d'Addu qui continueront d'être administrées à partir de Ceylan.

HM Ships RESOLUTION, ARROW et FOXHOUND ont quitté Kilindini pour Durban

Le HMIS SUTLEJ a quitté Colombo pour les îles Cocos

Les navires HM BILLOW et ATMOSPHERE sont arrivés à Bahreïn pour servir dans le golfe Persique

13 mai

Le HMS ALAUNIA est arrivé à Colombo en provenance de Kilindini

Le HMS ATHENE est arrivé aux Seychelles en provenance de Colombo

HMS FALMOUTH, escortant R.F.A. SINGU, est arrivé à l'atoll d'Addu.

Le HMS MANXMAN est arrivé et a quitté Diego Suarez pour Kilindini

Le HMS PANGKOR a quitté Bombay pour le golfe Persique.

Le HNethMS COLOMBIA, avec les sous-marins O 19 et O 23, a quitté Colombo pour Bombay, escorté par le HMS SCOUT

14 mai

Le HMS CHITRAL, escortant le convoi S U 4, est arrivé à Fremantle.

Le HMS DANAE, pris en charge par le HMS CERES, a quitté le golfe Persique pour Kilindini

Le HMS FALMOUTH envoyé pour localiser et aider les BDV BARRIER et BARRICADE, en retard sur l'atoll d'Addu depuis Colombo. Un Catalina a coopéré et a localisé les navires. BARRICADE a été pris en remorque par FALMOUTH, BARRIER en compagnie. BARRIER s'est ensuite rendu indépendamment sur l'atoll d'Addu.

Le BDV BARMILL est arrivé à Colombo depuis l'atoll d'Addu et les BDV GRAAF VAN VLANDEREN et PRINCE DE LIEGE ont quitté Colombo pour l'atoll d'Addu et les Seychelles.

Le HMS HOTSPUR envoyé au secours du SS HERISLE qui avait rompu son gouvernail à proximité de Kilindini.

Le convoi B M 17, escorté par le HMS SHOREHAM et le HMAS BATHURST, est arrivé à Colombo.

Le HMS ATHENE a quitté les Seychelles pour Kilindini

15 mai

Le HMS PANGKOR (pour le golfe Persique) est arrivé à Karachi avec des défauts.

HMS CORFU, escortant H.T. DUNERA, a quitté Aden pour Bombay

16 mai

Le HMS FALMOUTH, remorqueur BDV BARRICADE est arrivé sur l'atoll d'Addu

Les navires HM MANXMAN et EREBUS sont arrivés à Kilindini

Le HMS KELANTAN quitte Kilindini pour Durban

Le convoi W S 17 , escorté par le HMS ROYAL SOVEREIGN, est arrivé à Bombay.

Le convoi M B 5 (pour Bombay) a quitté Colombo escorté par les HM Ships SHOREHAM et TULIP.

Le HNethMS COLOMBIA avec les sous-marins O 19 et O 23, escorté par le HMS SCOUT, est arrivé à Bombay.

17 mai

Le HMIS SUTLEJ est arrivé et a quitté les îles Cocos pour Colombo

HMAS NAPIER et HM Ships ATHENE et HOTSPUR sont arrivés à Kilindini

Le HMS GAMBIA a quitté Simonstown pour Kilindini

18 mai

Les navires suivants ont quitté Kilindini : les navires HM CALEDON, DRAGON, EMERALD, ENTERPRISE, DECOY, FORTUNE, GRIFFIN, HOTSPUR et HMAS NORMAN

HM Ships RESOLUTION et FOXHOUND sont arrivés à Durban en provenance de Kilindini

Le HMAS NIZAM est arrivé et a quitté les Seychelles pour Kilindini

Les BDV GRAAF VAN VLANDEREN et PRINCE DE LIEGE sont arrivés à Addu Atoll et BARONIA et BARSTOKE ont quitté Colombo pour Addu Atoll.

Le HMS WHITEHAVEN est arrivé à Kilindini en route vers la Méditerranée.

19 mai

Les navires suivants, dispersés de l'opération IRONCLAD, se sont rendus à Kilindini : les navires HM ANTHONY, ACTIVE, JAVELIN, ILLUSTRIOUS, INDOMITABLE, HERMIONE, PAKENHAM, PALADIN, CROMER, CROMARTY, POOLE et ROMNEY (escortant SS CITY OF HONGKONG et MAHOUT).

Les navires HM CENTURION (en route vers la Méditerranée) et SCOUT ont quitté Bombay pour Aden et Colombo respectivement.

HMS FALMOUTH, escortant R.F.A. SINGU, a quitté l'atoll d'Addu pour revenir à Ceylan

Le HMS ARROW, en route pour Durban, est arrivé et a quitté Beira.

HMS WORCESTERSHIRE, escortant H.T. BURMA à proximité de Berbera, et HM Ships BOSTON et SEAHAM (pour Aden) ont quitté Kilindini

Le HMS TETCOTT quitte Durban pour Kilindini

Le HMS RANCHI est arrivé à Bombay en escortant le convoi W S 17 B 2

Le HMS CHITRAL quitte Fremantle pour Maurice

Le HMS TRUANT a quitté Colombo en patrouille.

20 mai

Le navire britannique MUNDRA a signalé avoir été attaqué (sans résultat) par un bombardier ennemi au large de Gopalpur.

Le HMS DEVONSHIRE, escortant le convoi M B 1, quitte Diego Suarez pour Bombay. Le HMS INCONSTANT partit pour Kilindini.

Le convoi M B 5, escorté par les HM Ships SHOREHAM et TULIP, est arrivé à Bombay

Le HMS RANCHI quitte Bombay pour Colombo

21 mai

Le HMAS BATHURST, escortant le sous-marin néerlandais K 11, quitte Colombo pour Bombay

Le HMS CORFU est arrivé à Bombay en escortant H.T. DUNERA

Le HMAS NIZAM est arrivé à Kilindini et le HMS ATHENE est parti pour Capetown.

Le HMS ARROW est arrivé à Durban

22 mai

Les navires suivants sont arrivés à Kilindini : HM Ships ANTHONY, ACTIVE, ILLUSTRIOUS, INDOMITABLE, JAVELIN, HERMIONE, PAKENHAM, PALADIN, CROMER, CROMARTY, POOLE et ROMNEY.

Les navires HM JASMINE et FRITILLARY ont quitté Diego Suarez pour Durban

Le HMS ROYAL SOVEREIGN quitte Bombay pour Kilindini

HMS FALMOUTH, escortant R.F.A. SINGU, arrivé à Trincomalee

Le HMIS SUTLEJ est arrivé à Colombo

Le sloop portugais GONCALVES ZARCO est arrivé à Port Amelia.

23 mai

Les navires HM GAMBIA et INCONSTANT sont arrivés à Kilindini. HNethMS ISAAC SWEERS est parti pour Durban

Les BDV BARONIA et BARSTOKE sont arrivés sur l'atoll d'Addu.

Le sloop portugais GONCALVES ZARCO a quitté Port Amelia.

24 mai

Commodore, Burma Coast, est arrivé à Colombo en provenance de Birmanie.

Le HMS KELANTAN est arrivé à Durban

Le HMS WHITEHAVEN, en route vers la Méditerranée, a quitté Kilindini pour Aden.

HMS TETCOTT, arrivé à Kilindini

Le HMS SCOUT est arrivé à Colombo

Le convoi B M 18, escorté par les HM Ships SHOREHAM et TULIP, a quitté Bombay pour Colombo.

25 mai

Le HMAS BATHURST escortant le sous-marin néerlandais K 11, est arrivé à Bombay

Les navires HM FALMOUTH et ASTER, escortant un convoi de pétroliers, ont quitté Trincomalee. R.F.A. PEARLEAF a rencontré le convoi au sud de Ceylan lorsque le convoi s'est séparé, FALMOUTH et ASTER escortant respectivement les sections de l'atoll d'Addu et de Colombo.

Le HMS MANXMAN a quitté Kilindini pour les Seychelles

Le HMS TETCOTT, en route vers la Méditerranée, a quitté Kilindini

Le HMS RANCHI a quitté Colombo

Le convoi M B 6, escorté par le HMIS SUTLEJ, a quitté Colombo pour Bombay

26 mai

Le navire néerlandais DAISY MOLLER a signalé avoir été bombardé sans succès par un hydravion ennemi en position 7-48N, 82-30E.

Le convoi B A 23 quitte Bombay pour Aden, escorte dans la région de Bombay assurée par le HMS MARGUERITE

27 mai

Le contre-amiral Danckwerts a pris ses fonctions en tant que commandant en chef adjoint de la flotte de l'Est, à terre à Kilindini

Le HMS MANXMAN est arrivé aux Seychelles

HM Ships MANCHESTER CITY et JAY ont quitté Maurice pour Diego Suarez

HMAS BATHURST, escortant le V.S.I.S. TAIPING, a quitté Bombay pour Colombo

Le HMS ASTER est arrivé à Colombo en escortant la section d'un convoi de pétroliers en provenance de Trincomalee

HNethMS ISAAC SWEERS est arrivé à Durban et HNethMS VAN GALEN est parti pour Kilindini

28 mai

Le B M 18, escorté par les HM Ships SHOREHAM et TULIP, est arrivé à Bombay.

Le HMS MANXMAN a quitté les Seychelles pour Colombo

Le HMS TRUSTY a quitté Colombo en patrouille

Le HMS CHITRAL est arrivé à Maurice

Le HMS CORFU quitte Bombay pour Kilindini

Le HMS MARGUERITE est retourné à Bombay après avoir servi d'escorte.

Les navires HM JASMINE et FRITILLARY sont arrivés à Durban

29 mai

Le HMS DANAE est arrivé à Kilindini du golfe Persique

Le HMS DEVONSHIRE, escortant le convoi M B 1, est arrivé à Bombay

Le HMS FALMOUTH est arrivé à l'atoll d'Addu en escortant la section du convoi de pétroliers en provenance de Ceylan

Le HMS FROBISHER, après une mission d'escorte avec le convoi W S 18, est arrivé à Diego Suarez en escortant H.T. CHÂTEAU DE LLANDAFF

30 mai

Le HMS RAMILLIES et le pétrolier BRITISH LOYALTY torpillés dans le port de Diego Suarez. Ce dernier a coulé avec la partie avant hors de l'eau. Des destroyers détachés de la Flotte de l'Est sont envoyés à Diego Suarez (Voir Annexe 2)

Les navires HM MANCHESTER CITY et JAY sont arrivés à Diego Suarez et le HMS FROBISHER est parti pour Durban

Le HMS ROYAL SOVEREIGN est arrivé à Kilindini et les HM Ships ENTERPRISE et EMERALD sont partis pour une mission d'escorte avec le convoi WS 18. EMERALD pour rejoindre la Flotte de l'Est à la charge du HMS WORCESTERSHIRE.

Le HMS FOXHOUND a quitté Durban pour Kilindini

Le HMS FALMOUTH a quitté l'atoll d'Addu pour retourner à Colombo.

31 mai

Nomination du commodore, côte birmane, caduque.

Le HMS DEVONSHIRE quitte Bombay pour Kilindini

Les navires HM LAFOREY, LIGHTNING et LOOKOUT sont arrivés et ont quitté les Seychelles.

Le HMAS BATHURST escortant le V.S.I.S. TAIPING est arrivé à Colombo

Le convoi B M 19, escorté par le HMS MARGUERITE, a quitté Bombay pour Colombo

Le HMS CYCLAMEN a quitté Durban pour Diego Suarez.

(n.b. bas de page haché).

L'annexe et les appendices du 1er mai au 18 juin 1942 suivent la liste de juin.

JOURNAL DE GUERRE DE LA FLOTTE DE L'EST


Zone d'opérations, cliquez pour agrandir

JUIN 1942

1er juin

Capitaine, groupe d'escorte, Colombo, et personnel établi dans des bureaux à Colombo pour l'administration de tous les navires du groupe d'escorte des Indes orientales.

Les navires HM MANXMAN et FALMOUTH sont arrivés à Colombo

Le HMS PANGKOR, une fois les réparations terminées à Karachi, a repris son passage de Bombay au golfe Persique.

HNethMS VAN GALEN a quitté Kilindini pour les Seychelles.

2 juin

Le HMS FROBISHER est arrivé et a quitté Durban en escortant le convoi C M 28 vers Kilindini

HMAS LISMORE, escortant l'A.S.I.S. BAMORA (pour Kilindini) a quitté Bombay.

Le HNethMS VAN DER ZAAN, escortant le convoi B M 20, a quitté Bombay pour Colombo.

3 juin

Les HM Ships RAMILLES, ACTIVE, DECOY et DUNCAN ont quitté Diego Suarez pour Durban

Le convoi K M 1, escorté par les navires HM DAUNTLESS et ANTHONY, a quitté Kilindini pour Diego Suarez.

Le HNethMS VAN GALEN est arrivé et a quitté les Seychelles pour Colombo.

4 juin

Capitaine FS Bell, CB, RN, a pris ses fonctions en tant qu'officier de marine responsable, Trincomalee

Le HMS WORCESTERSHIRE est arrivé à Aden en escortant le convoi W S 18 A.

Le HMS CORFU est arrivé à Kilindini.

Le HMS ASTER a quitté Trincomalee en mission d'escorte.

5 juin

Arrivées à Colombo : HM Ships WARSPITE (Drapeau de CinC, Eastern Fleet), ILLUSTRIOUS, FORMIDABLE, GAMBIA, LAFOREY, LOOKOUT, et LIGHTNING. Les forces de frappe aérienne de Ceylan et des porte-avions ont été exercées lors de l'approche.

Le HMS WORCESTERSHIRE a quitté Aden en escortant H.T. DEVONSHIRE pour Karachi.

Le HMS MARGUERITE est retourné à Colombo après avoir servi d'escorte.

Le SS ELYSIA britannique attaqué et coulé par sous-marin à proximité de la position 27-32S, 37-05E. (Voir annexe 2). Le HMS EMERALD a été détaché de la Flotte de l'Est pour enquêter.

Le panaméen SS ATLANTIC GULF attaqué et coulé par un sous-marin en position 20S, 38-03E.

Le SS BENGLOE britannique a été attaqué par un sous-marin en position 11-19S, 45-02E.

U.S. S. MELVIN H. BAKER torpillé et coulé en position 21-44S, 36-06E.

Le Panaméen SS JOHNSTOWN torpillé et coulé en position 13-12S, 42-06E.

Les navires HM CANTON et CHITRAL ont respectivement quitté Simonstown et Maurice pour rencontrer le HMS EMERALD et patrouiller avec lui l'entrée sud du canal de Mozambique.

6 juin

Le SS yougoslave SUSAK est torpillé et coulé en position 15-42S, 40-58E.

Le HMS DANAE a quitté Kilindini pour rencontrer les navires HM DRAGON et DEVONSHIRE et patrouiller l'entrée nord du canal de Mozambique.

Le convoi K M 1, escorté par les navires HM DAUNTLESS et ANTHONY, est arrivé à Diego Suarez, le DAUNTLESS naviguant plus tard en patrouille. Le HMS CYCLAMEN est arrivé de Durban

Le convoi C 17 (y compris R.F.A. SINGU et CLAN FORBES pour l'atoll d'Addu) a quitté Colombo escorté par les HM Ships SHOREHAM et FALMOUTH.

Arrivées à Colombo : Convoi B.M. 20, escorté par HNethMS VAN DER ZAAN. HMS TRUANT de patrouille

HMAS LISMORE, ayant détaché l'A.S.I.S. BAMORE à procédé indépendamment, est retourné à Bombay du devoir d'escorte.

7 juin

Le convoi W S 18 B, escorté par le HMS ENTERPRISE, est arrivé à Bombay.

Le HMS MANXMAN a quitté Colombo pour Bombay.

Le HMS ASTER est arrivé à Colombo du devoir d'escorte.

8 juin

Le SS grec AGIOS GEORGIOS IV bombardé en position 16-12S, 41E et le SS grec CHRISTOS MARKETTOS torpillé et coulé en position 5-05S, 40-53E.

Les HM Ships DANAE et DAUNTLESS patrouilleront sur la ligne Diego Suarez/Farquhar Island, CALEDON au large de Kilindini.

Le HMS DEVONSHIRE est arrivé à Kilindini

Le HMS ANTHONY a quitté Diego Suarez pour Kilindini

Le convoi B A 24, escorté par le HMIS SONAVATI, quitte Bombay pour Aden.

Le HMS RANCHI est arrivé et a quitté l'atoll d'Addu pour Colombo.

Le sloop portugais GONCALVES ZARCO a quitté Beira pour Durban.

9 juin

Les navires HM RAMILLIES, ACTIVE, DECOY et DUNCAN sont arrivés à Durban en provenance de Diego Suarez. Approches de Durban couvertes par les navires HM JASMINE et FRITILLARY

Le HMS DRAGON est arrivé à Kilindini après une patrouille.

Le HMS MANXMAN est arrivé à Bombay en provenance de Colombo

10 juin

Le HMS INDOMITABLE a quitté Kilindini pour rencontrer le HMS FROBISHER (de service d'escorte) et se diriger en compagnie vers le nord-est.

HM Ships SHOREHAM et FALMOUTH escortant R.F.A. SINGU est arrivé sur l'atoll d'Addu.

HMS WORCESTERSHIRE escortant H.T. DEVONSHIRE est arrivé à Karachi.

11 juin

Les navires HM RESOLUTION et CORFU ont quitté Kilindini en escortant le convoi C M 28 et le HMS DANAE sont arrivés et ont quitté Diego Suarez en escortant le convoi K M 1, les convois pour se rencontrer et se rendre à Bombay.

Le HMS DRAGON quitta Kilindini pour relever CALEDON en patrouille, ce dernier arrivant à Kilindini.

Le HMS GUARDIAN a quitté Kilindini avec le convoi C M 28 pour être détaché à Diego Suarez pour poser les filets.

Les HMS Ships ACTIVE et DUNCAN ont quitté Durban pour Kilindini.

HMS FALMOUTH escortant R.F.A. SINGU a quitté l'atoll d'Addu pour Diego Garcia

Le convoi B P 26, escorté par le HMIS HINDUSTAN, a quitté Bombay.

Le sloop portugais GONCALVES ZARCO est rentré à Beira.

12 juin

Les navires HM WARSPITE (pavillon de CinC, Eastern Fleet), ILLUSTRIOUS, FORMIDABLE, GAMBIA, LAFOREY, LIGHTNING, LOOKOUT et HNethMS VAN GALEN ont quitté Colombo pour effectuer une recherche sur Chagos Bank, se rendre à Addu Atoll pour le carburant et retourner à Colombo. Des forces de frappe aériennes de Ceylan et des porte-avions ont été exercées lors de leur départ.

Le HMS CALEDON relève DRAGON en patrouille au large de Kilindini.

Le HMS SHOREHAM, escortant la flotte Collier MARIT MAERSK, a quitté l'atoll d'Addu pour Ceylan

Le HMAS LISMORE a quitté Bombay en escortant le convoi B M 21 vers Colombo

R.A.F. Le navire-entrepôt MANELA a quitté Durban pour Kilindini

Le sloop portugais GONCALVES ZARCO a quitté Beira pour Lourenco Marques.

13 juin

Le HMS DEVONSHIRE est arrivé à Diego Suarez après une patrouille et est parti pour rencontrer le HMS MAURITIUS escortant le convoi W S 19 W (de Capetown)

Le HMS DRAGON soulage CALEDON de Kilindini

HMS FALMOUTH escortant R.F.A. SINGU est arrivé à Diego Garcia.

Le HMS ENTERPRISE quitte Bombay pour Colombo

Le navire d'hébergement CLAN FORBES (détaché du convoi C 17) est arrivé aux Seychelles

Le HMS ROSALIND a quitté Colombo pour relever le HMS SHOREHAM escortant le MARIT MAERSK au sud de Ceylan.

14 juin

Les navires HM REVENGE, ANTHONY et FOXHOUND ont quitté Kilindini pour Durban, DRAGON rejoignant la compagnie de patrouille au large de Kilindini

HMS FALMOUTH escortant R.F.A. SINGU a quitté Diego Garcia pour l'atoll d'Addu.

Le HMS DANAE est arrivé à Kilindini en tant qu'escorte.

Le HMS WORCESTERSHIRE quitta Karachi pour Aden.

Le HMS SHOREHAM est arrivé à Colombo en tant qu'escorte.

15 juin

Le convoi W S 19, escorté par le HMS EMERALD, a quitté Durban. Les HM Ships HURSLEY et BELVOIR sont arrivés et ont quitté Durban pour rattraper et renforcer l'escorte du convoi.

Le HMS GUARDIAN est arrivé à Diego Suarez

Convoi B.P. 47 ont quitté Bombay escortés par le HMIS SONAVATI.

Arrivées à Kilindini : HMS CALEDON de patrouille HM Ships ACTIVE et DUNCAN de Durban

Un convoi de navires de défense locale a quitté Colombo pour les Seychelles escorté jusqu'à 71 degrés est par le HNethMS VAN DER ZAAN.

Le sloop portugais GALCALVES ZARCO est arrivé à Lourenco Marques

16 juin

Les navires HM WARSPITE (pavillon de CinC, Eastern Fleet), ILUSTRIOUS, FORMIDABLE, GAMBIA, LAFOREY, LIGHTNING, LOOKOUT, et HNethMS VAN GALEN sont arrivés à Addu Atoll pour le carburant et sont partis pour Colombo

Le HMS FALMOUTH est arrivé sur l'atoll d'Addu en escortant R.F.A. SINGU

Les HM Ships INDOMITABLE et FROBISHER sont arrivés à Kilindini, escortés par les HM Ships ACTIVE et DUNCAN.

Le HMS MAURTIUS est arrivé à Maurice après une mission d'escorte avec le convoi W S 19 W et est parti pour une mission d'escorte avec le convoi W S 19.

Le convoi B M 21, escorté par le HMAS LISMORE, est arrivé à Colombo

Le convoi C 18, escorté jusqu'à 71 degrés E. par le HMS SHOREHAM, a quitté Colombo

Le HMS ENTERPRISE est arrivé à Colombo en provenance de Bombay

Le HMIS HINDUSTAN a quitté Bombay en escortant le convoi B A 25.

Le HMS CHITRAL est arrivé à Durban après une patrouille.

Le HMS ROSALIND escortant MARIT MAERSK est arrivé à Trincomalee.

17 juin

Le HMS TRUSTY est arrivé à Colombo après une patrouille

Le HMS ALAUNIA a quitté Colombo pour l'atoll d'Addu.

Le HMS MANXMAN a quitté Bombay pour Colombo

18 juin

À 02h00 GMT, l'officier général de Ceylan (le contre-amiral A.D. Read) a pris ses fonctions à Colombo et la nomination de commandant en chef de la station des Indes orientales est devenue caduque.

Gare des Indes orientales

Journal de guerre pour la période du 1er mai au

18 juin 1942

Partie II – BREF SONDAGE GÉNÉRAL ET APPRÉCIATION DES ÉVÉNEMENTS

Général

Le message de l'Amirauté promulguant les changements d'officiers généraux et d'autres nominations en raison des nouvelles conditions dans l'océan Indien a été reçu début mai. Ces changements à venir ont éclipsé cette période de découverte qui l'a revue, au cours de laquelle les officiers généraux concernés ont pris leurs fonctions. La réaffectation des officiers d'état-major a été décidée et les ajustements nécessaires effectués, les états-majors opérationnels et administratifs de la Flotte de l'Est (à terre) et une partie du personnel des Indes orientales transférés de Colombo au nouveau quartier général de la Flotte à Kilindini en trois vols. Le reste du personnel des Indes orientales est resté à Colombo pour servir l'officier général, Ceylan

2. Le contre-amiral Stuart a pris ses fonctions d'officier de pavillon, Afrique de l'Est et Zanzibar, le 12 mai. Le contre-amiral Read s'est ensuite rendu à Colombo à bord du HMS MANXMAN, est arrivé le 1er juin et a hissé son drapeau à terre en tant qu'officier de pavillon, Ceylan, le 18 juin. À cette date, j'ai frappé mon drapeau et la nomination de commandant en chef de la station des Indes orientales est devenue caduque. Le contre-amiral Danckwerts à Kilindini avait déjà assumé la fonction supplémentaire de commandant en chef adjoint de la flotte de l'Est le 27 mai.

Flotte de l'Est

3. Des unités de la flotte de l'Est ont visité Colombo du 5 au 12 juin, lorsque l'amiral Somerville et moi avons eu l'occasion de discuter des aspects nombreux et variés de mon devoir vis-à-vis de la nouvelle organisation. Au cours de cette même période, des conférences ont également eu lieu avec le commandant en chef de Ceylan et de hauts représentants des services indiens, le général Wavell lui-même arrivant à Colombo avec le commandant en chef de la flotte de l'Est à bord du HMS WARSPITE.

Opération IRONCLAD

4. Le principal événement de la période a été l'opération réussie à Madagascar qui a abouti à la capture de Diego Suarez. Un aperçu de ces opérations est inclus dans l'annexe 1.

Expédition

5. Le 30 mai, le HMS RAMILLIES et le pétrolier BRITISH LOYALTY ont été torpillés dans le port de Diego Suarez par ce que l'on pense avoir été une opération de sous-marin miniature à partir d'un sous-marin japonais de classe I. Dans la zone du canal du Mozambique, un certain nombre d'attaques ont été menées contre des navires. Le 5 juin, deux navires britanniques, deux panaméens et un navire américain ont été torpillés et ont coulé. Deux autres attaques ont été signalées le 8 juin, toutes deux sur des navires grecs, dont l'un a coulé.

Constatant que le contrôle et le détournement rapide de la navigation dans le canal du Mozambique ne pouvaient être exercés depuis Ceylan, j'ai demandé au commandant en chef adjoint de la flotte de l'Est de prendre le relais dans cette zone.

Ces attaques n'avaient pas été inattendues et j'avais indiqué au commandant en chef de la flotte de l'Est que nous devions être prêts à nous attendre à des attaques dans la région du Mozambique si notre objectif dans l'opération à Madagascar se limitait à capturer Diego Suarez.

6. La menace pesant sur la navigation dans la baie du Bengale s'est atténuée et il a été décidé d'augmenter le nombre de navires utilisant Calcutta à cinquante, ce qui permettrait un maximum de dix-huit navires en mer dans la baie du Bengale à tout moment.

7. J'ai demandé au commandant en chef adjoint de la flotte de l'Est de prendre le contrôle de tous les navires de la station à partir du 14 juin.

Birmanie

8. Les activités navales au large des côtes birmanes ont temporairement cessé début mai avec l'évacuation d'Akyab et le retrait du Burma R.N.V.R. à Calcutta où leur réorganisation pour d'autres opérations est en cours. Le Commodore, Burma Coast, est venu à Colombo où il a pu soumettre du personnel à son rapport avant de retourner au Royaume-Uni. La nomination du commodore, Burma Coast, expire fin mai.

Bases de l'océan Indien

11. Les travaux de routine des convois dans toute la station se sont déroulés sans incident.

Disposition

12. La disposition des forces navales sur la station des Indes orientales le 31 mai était la suivante :

Golfe Persique HMS CERES SEABELLE
COUTURE SCARABÉE
HANNETON HNethMS SOEMBA
Mer d'Oman HMS CORFOU PANGKOR
HMIS HINDUSTAN
Ports indiens et côte ouest de l'Inde
HMS DEVONSHIRE HMS KIMBERLEY
NUBIEN Daesh
VAGABOND LE CAP
PANTHÈRE VERVEINE
MARGUERITE HMAS LISMORE
HMIS SUTLEJ
HNethMS COLOMBIE et sous-marins O 19, O 23, K 14, K 11
HNethMS SUMATRA
HNethMS WILLEM VAN DER ZAAN
Région de Ceylan HMS MANXMAN HMS FALMOUTH
ASTER SCOUT
SHOREHAM TULIPE
ALAUNIE HMAS BATHURST
HMIS JUMNA
Côte Est de l'Inde HM Submarines TRUSTY et TRUANT
néerlandais sous-marin K 15
Atoll d'Addu HMS HAITAN et BDV BARRIER et BARRICADE
Région seychelloise HMS ANTHONY DUNCAN
LAFOREY ATTENTION
ÉCLAIR
BDV PRINCE DE LIEGE et GRAAF VAN LLANDEREN
Maurice HMS CHITRAL

Côte d'Afrique de l'Est (Cap Guardafui à Durban)

HMS WARSPITE (pavillon de CinC, Eastern Fleet)
ILLUSTRE HMS INDOMPTABLE
REDOUTABLE SOUVERAIN ROYAL
RÉSOLUTION VENGEANCE
INTRÉPIDE NOUVEAUCHÂTEAU
HERMIONE ÉMERAUDE
ENTREPRISE WORCESTERSHIRE
DRAGON PAKENHAM
PALADIN JAVELOT
HOTSPUR GRIFFON
FORTUNE Leurre
INCONSTANT CALÉDON
GARDIEN EREBUS
KIRRIEMOOR BIRMINGHAM
GAMBIE DANAE
ENGADINE ARETHUSA
ACTIF CHIEN COURANT
CYCLAMEN
HMAS NAPIER HMAS NORMAND
NESTOR NIZAM
RNethMS VAN GALEN
Diego Suarez HMS RAMILLÉS MANCHESTER CITY
GEAI

Annexe n° 1

Station de renseignement, du 1er au 31 mai 1942

Le 9 mai, l'Amirauté a annoncé qu'il avait été décidé que deux officiers de liaison russes pourraient être acceptés pour l'Iran, mais sur la base explicite que leurs fonctions seront de superviser le retournement des navires russes dans les ports du golfe Persique, et ils ne pas siéger au Comité des transports de la guerre de Bassora. Il est essentiel que sur toutes les questions d'acheminement intérieur, de dédouanement et d'accostage des navires avec des cargaisons pour la Russie, les Russes traitent avec le directeur des transports de Téhéran, comme jusqu'à présent.

Livraison en France

2.

ANDRÉ LIBA

A Marseille 23/3

ARAMIS et D ARTAGNAN

A Saigon 21/3, Yokohama 16/4

BERNADINE DE ST PIERRE

A Yokohama 16/4

BOUGANVILLE

A Yokohama 16/4

CAP VARELLA

A Saigon, à destination de Shanghai, retour à Saigon

CONDÉ

A Tamatave du 17/3 au 25/3. Réunion 3/5 attendu 5/5 pour Diego Suarez

FORMALAUTÉ

A Marseille

GOUVERNEUR GÉNÉRAL. VARENNE

En réparation à Shanghai 21/3

JEAN DUPUIS (ex VINETA)

Cabotage Indo Chine 18/3

KONTUM

Cabotage Indo Chine 18/3

LE CONTE DE LISLE

A Saigon 23/3 et chargement signalé pour Shanghai

MARÉCHAL GALLIENI

A Tuléar le 15/5 aux Comores Est. 20/5

MARUOUSSIO LOGOTHETI (rebaptisé GÉNÉRAL GUCENGNE)

Attendu à Djibouti le 12/5

PROVIDENCE

A Marseille 23/3 d'Afrique de l'Est

SAGITTAIRE

Quitte Casablanca 24/3 pour la Martinique. Partie d'un convoi attendu à Tamatave vers le 12/4 pour charger, escale à Majunga, de là vers la France

CHANSON GIANG et TRANNINH

Cabotage Indo Chine 18/3

VILLE DE VERDUN

A été à Haiphong. Était à Saigon le 10/3 et a navigué le 27/3 destination inconnue. Appelé Osaka, chargé pour Nagoya, et y est arrivé le 16/4. De là Saïgon

YIANNIS

Gauche Réunion 6/2, appelé à Tamatave . Était à Morandava le 29/4, de là à Tamatave

KINDIA

Maintenant japonais Teikin Maru

TAISEUNGHONG

Maintenant japonais Teishun Maru

GOUV. GÉN. A. VARENNE

Maintenant japonais Teiren Maru

INTELLIGENCE GÉNÉRALE

Madagascar

3. Le 5 mai, le Gouverneur Général de Madagascar a signifié son intention de ne pas céder à notre ultimatum et l'attaque de Diego Suarez a donc été lancée. L'officier supérieur en charge des opérations a signalé que le 5 mai, un débarquement avait été effectué dans la baie du Courrier et que notre avance se déroulait comme prévu. Diego Suarez Nord a été capturé par la 29e brigade le premier jour de l'opération. Un hangar qui serait rempli d'avions a été bombardé et incendié. Une attaque qui échoua fut lancée sur Antsirana le matin du 6 mai, et le même jour la 13e brigade débarqua dans la baie du Courrier.

4. Dans la nuit du 6 au 7 mai, un assaut sur Antsirana effectué par les 17e et 29e brigades a été un succès à 100 % et les pertes ont été extrêmement faibles. Pour étayer cette attaque et provoquer une diversion, 50 Marines ont été débarqués d'un destroyer à Antsirana. L'effet de cette diversion était hors de toute proportion avec les nombres impliqués.

5. Le travail des porte-avions a été admirable et leur coopération rapide a fourni de grands résultats moraux et pratiques.

6. Le 7 mai, les troupes ennemies de la péninsule d'Oronja se sont rendues et nous sommes entrés dans le port de Diego Suarez.

7. Après la capture de Diego Suarez, officier d'état-major (renseignements), Le Cap, dans un rapport classé A 1 et daté du 7 mai, a déclaré que les troupes françaises d'Antananarivo ont été retirées du quartier avec l'intention apparente de déclarer Antananarivo ville ouverte. Aucune mesure n'était prise contre les sujets britanniques.

8. Le même jour, le censeur en chef de l'île Maurice a signalé que depuis notre attaque contre Diego Suarez, les émissions de Madagascar et de la Réunion avaient été prudemment évasives, ne révélant rien de valeur de renseignement.

9. Le G.O.C. français à Antananarivo a émis des instructions pour le rappel de tous les hommes en permission de Fort Dauphin le 12 mai.

10. Le 11 mai, Antananario diffuse une forte exhortation contre les rumeurs et avise la population que des dispositions ont été prises pour faire face aux attaques aériennes. Au même moment, des messages de salutations étaient diffusés entre sujets français à Diego Suarez et Antiananarivo.

11. Des informations reçues le 13 mai indiquaient que, dans la capitale, le sentiment général que la situation était désespérée, mais il fallait s'attendre à ce qu'une attitude de résistance se maintiendrait tant que les forces britanniques résisteraient. L'opinion générale, y compris celle de la base, que plus tôt l'affaire serait réglée par la Grande-Bretagne, mieux ce serait.

12. Dans une émission diffusée le 15 mai, le gouverneur général a attiré l'attention du G.O. CinC français sur la nécessité de poursuivre la vie économique du pays malgré la situation actuelle. Le G.O.C. a été chargé de se mettre en rapport avec les principaux industriels et commerçants pour s'assurer que le commerce pourrait reprendre sans délai lorsque les restrictions actuelles seraient assouplies.

13. Le 20 mai, Antananarivo Radio continuait à publier des informations sur Vichy et à entretenir des relations amicales avec Diego Suarez. Au même moment, la radio Saint Denis (Réunion) diffusait de la propagande anti-britannique.

14. Au cours des opérations à Madagascar, les navires français et de l'Axe suivants ont été coulés ou sabordés.

sous-marins français HÉROS et BÉVEZIERS
sloop français D’ENTRECASTEAU
Français A.M.C. BOUGAINVILLE
Navire à vapeur italien DUCA DEGLI ABRUZZI et SOMALIE
Navire à vapeur allemand GARNITURES

Expédition marchande

15. Le Commandant en chef de Ceylan, dans un signal adressé au Flag Officer Commanding, Royal Indian Navy, en date du 26 mai, a déclaré que dans la situation actuelle, alors que la menace d'une attaque de surface ennemie dans le golfe du Bengale s'est temporairement atténuée, il on espère qu'une augmentation du trafic maritime depuis Calcutta pourra être effectuée pour permettre des expéditions adéquates de charbon vers Ceylan

16. Le 30 mai, le Flag Officer Commanding, Royal Indian Navy, a informé l'Amirauté que la navigation de la côte Est avait été révisée, et une expérience d'un mois montre qu'il est impossible de :

(une). exporter par les ports de la côte ouest toutes les marchandises nécessaires vers le Royaume-Uni et les États-Unis.

(b) maintenir les approvisionnements essentiels en charbon à partir de Calcutta

(c) maintenir l'approvisionnement en sel de l'Inde orientale

L'utilisation accrue des ports de la côte ouest pour les importations militaires a aggravé ces difficultés.

Il est donc prévu d'augmenter le nombre de navires utilisant Calcutta à environ 50 par mois. Cela signifie un maximum de 18 navires en mer dans la baie du Bengale à tout moment. L'embargo sur l'utilisation de navires de valeur sera maintenu. De plus, il est proposé d'utiliser quelques petits navires plus anciens pour le commerce côtier du charbon et du sel.

Inde

17. Le Flag Officer Commanding, Royal Indian Navy, a signalé à l'Amirauté le 5 mai qu'en 1922 une enquête détaillée avait été menée sur la possibilité de couper un canal à travers les îles Rameswarm entre l'Inde et Ceylan, et il était maintenant considéré qu'avec l'utilisation de machines d'excavation géantes modernes, une coupe pourrait être achevée dans un délai raisonnable. L'avantage d'une telle marine dans la guerre pourrait être grand.

18. L'Amirauté a répondu le 24 mai qu'à moins que les grands navires ne puissent traverser le canal, le travail impliqué serait sans commune mesure avec les avantages stratégiques obtenus, et pour y parvenir, un canal dragué à travers le canal du détroit de Palk serait nécessaire, ce qui, ensemble, occasionnerait une entreprise bien au-delà des ressources actuellement disponibles. Il n'est donc pas considéré que les chances d'entreprendre le programme dans un délai raisonnable d'achèvement soient telles qu'elles justifient une enquête approfondie.

Attaques aériennes japonaises sur les navires HM CORNWALL, DORSETSHIRE, HERMES et HMAS VAMPIRE

19. Le 27 mai, le commandant en chef de la flotte de l'Est a signalé à l'Amirauté que l'attaque contre le CORNWALL et le DORSETSHIRE avait été menée par 50 à 60 avions, dont certains escortaient peut-être des chasseurs. Notre opposition au canon était faible car les avions n'ont été aperçus qu'une fois qu'ils étaient dans le piqué d'attaque et que les premières salves avaient touché. L'attaque a été exécutée avec habileté et enfoncée à la maison…………………

(n.b. bas de page haché)

L'attaque s'est développée à partir de la direction générale du soleil, qui était devant, et les avions ont continué à attaquer de l'avant alors que les navires changeaient de cap. Les avions ennemis étaient organisés en sous-vols de trois et attaqués en succession rapide, avec des intervalles légèrement plus longs entre les sous-vols. L'approche a été effectuée à 10 000 pieds ou plus et le piqué était entre 60 et 80 degrés, tandis que les bombes ont été lancées à environ 500 pieds.

20. L'attaque contre HERMES et VAMPIRE a été menée par 60 à 70 avions, dont certains pourraient avoir escorté des chasseurs. Des avions ennemis ont été aperçus en dehors de la portée des canons peu de temps après que la R/T japonaise ait été entendue assez près.

L'attaque a été menée avec précision et détermination malgré l'opposition maximale des canons que l'HERMES a pu opposer. L'attaque s'est développée à partir de la direction générale du soleil et était généralement similaire à celle effectuée sur le CORNWALL et le DORSETSHIRE.

Le HMAS VAMPIRE n'a pas été attaqué avant que l'HERMES ne coule clairement.

Ports portugais d'Afrique de l'Est

21. Le commandant en chef de la station de l'Atlantique Sud a déclaré que le 1er mai, la congestion de la marine marchande au Cap et à Durban est grave et qu'au cours de la semaine dernière, il n'y a jamais eu moins de 30 navires sur les routes extérieures, à la fois au Cap Ville et Durban. La situation risque de s'aggraver à Durban qui se développe en base navale, et les magasins de la flotte de l'Est déchargent dans les deux ports. Une solution pratique consiste à utiliser Lourenco Marques et Beira beaucoup plus qu'aujourd'hui. Ces ports sont les ports naturels du Transvaal et de la Rhodésie et disposent de bonnes liaisons ferroviaires intérieures. Les chemins de fer sud-africains sont soucieux d'accroître l'emploi de ces communications, afin d'atténuer l'encombrement de leurs autres lignes. Il peut y avoir des raisons diplomatiques ou de sécurité contre la pleine exploitation de ces ports neutres à nos fins, mais la question est d'une telle importance qu'il est urgent qu'ils soient utilisés dans toute la mesure du possible pour le débarquement de cargaison, de carburant et de réparation de navires marchands.

Zones de renseignement

22. Le 5 mai, l'Amirauté a proposé que Colombo assume la responsabilité du renseignement des anciennes zones de renseignement de Shanghai et de Hong Kong et de la petite partie de la zone de renseignement de Wellington au nord de l'équateur et à l'ouest de 180 degrés.

23. Le commandant en chef de la flotte de l'Est, dans un signal daté du 25 mai, a accepté les limites suggérées ci-dessus et a proposé que le major H.A. Bass, RM, officier d'état-major (renseignements), Colombo, devrait devenir officier d'état-major (renseignements) de la station des Indes orientales dont le siège est à Mombasa, et ces sous-centres devraient être Kilindini, Aden, Bassora, Bombay et Colombo. Il a été proposé que Madagascar soit inclus dans la zone des Indes orientales.

24. L'officier de marine en charge, Diego Suarez, a assumé la responsabilité des fonctions de renseignement à Diego Suarez le 27 mai.

Rendez-vous en gare

25. Le contre-amiral Danckwerts a pris ses fonctions en tant que commandant en chef adjoint de la flotte de l'Est, à terre à Kilindini le 27 mai.

Rapports ennemis

26. Un aéronef a signalé un sous-marin en position 19019N, 69-03E le 30 avril. Une recherche ultérieure n'a pas permis de confirmer l'observation.

27. Le HMS SONAVATI a attaqué un possible sous-marin à 22h40 GMT le 30 avril en position 1-59N, 17-48E.

28. SS FELIX ROUSSELL, en route vers Fremantle, rapportant avoir intercepté le 10 mai un message QQQQ et AAA du SS NANKIN. Le NANKING était en position 26-43S, 89-56E et a signalé avoir été bombardé et bombardé et avoir abandonné le navire. Le SS MULBERA a signalé avoir entendu le signal de détresse de NANKIN et également entendu une onde continue à 500 kc/s dans l'après-midi des 10, 11, 14, 16 et 17 mai. Cela suggère le ralliement d'un avion.

29. Les relèvements D/F indiquaient la présence d'un sous-marin japonais dans le canal du Mozambique à 19h00 GMT le 19 mai.

30. Le SS MUNDRA a déclaré avoir été attaqué par un bombardier à quatre moteurs au large de Gopalpur le 20 mai. Un rapport ultérieur a déclaré que l'attaque a été interrompue et le voyage a repris.

31. Le capitaine du SS TARIFA norvégien a signalé que le 8 mai à 09h00 GMT à la position 25-40S, 75-25E, il a observé deux grands mâts à environ 8 milles du navire. On ne voyait rien entre les mâts qui lui semblaient être les mâts radio d'un sous-marin immergé. Quatre coups ont été tirés après quoi il a disparu. La position indiquée est à proximité de laquelle le SS NANKIN a été attaqué.

32. Le SS DAISY MOLLER a signalé avoir été attaqué sans succès par un hydravion à quatre moteurs à 05h16 GMT le 26 mai en position 7-48N, 82-30E. Deux bombes ont été larguées : toutes deux ont raté le navire.

33. Le HMS RAMILLIES et le SS BRITISH LOYALTY sont torpillés par un sous-marin dans le port de Diego Suarez le 30 mai. Ce dernier a coulé avec la partie avant encore hors de l'eau.

Rapports de reconnaissance aérienne des ports occupés par l'ennemi

34. Deux hydravions ont été aperçus à Port Blair le 29 avril. A.A. très lourd un incendie a été rencontré.

35. Des avions attaquant Rangoon le 29 avril ont observé 14 navires de 5 000 à 7 000 tonnes

36. Aucun navire n'a été aperçu à Rangoon le 1er mai. Les avions attaquant Rangoon le 2 mai ont aperçu 15 navires de 5 000 à 7 000 tonnes à quai et un de 15 000 tonnes dans le courant.

37. Une reconnaissance photographique au-dessus de Rangoon le 16 mai a montré un grand navire marchand au milieu du fleuve et des navires marchands plus petits dans le fleuve et à côté.

38. Un transport de 3 000 tonnes a été aperçu à Akyab le 17 mai.

Annexe n°2

Station Intelligence du 1er au 18 juin 1942

Intelligence générale

Madagascar

Le 2 juin, l'officier supérieur de la Force “F” a signalé que deux Japonais avaient été tués par une patrouille sur la côte nord-ouest en position 12-00S, 49-12E, et le lendemain, un autre rapport a déclaré que les indigènes à proximité étaient d'avis qu'un avion s'était écrasé à proximité, mais aucune épave n'avait été retrouvée. Les vêtements trouvés sur les deux Japonais étaient tels qu'ils auraient pu être utilisés par des membres d'équipages d'avions ou de sous-marins, mais ne comprenaient pas de lunettes ou de casques de vol. Une page de notes écrites sur un morceau d'un carnet de notes a été récupérée ainsi qu'une montre et des paquets de cigarettes, tous portant des marques navales. Une fois traduits, il a été constaté que les notes mentionnées ci-dessus étaient un journal approximatif d'une attaque à la torpille réussie à Diego Suarez à 02h28 GMT le 31 mai (l'attaque du HMS RAMILLIES et du BRITISH LOYALTY). Il a été fait mention d'un échouement sur le récif extérieur de Diego Suarez en raison d'un défaut de gouvernail à 03H00 GMT et l'enveloppe contenant les notes a été adressée au capitaine du sous-marin I 20.

La conclusion à tirer de ce qui précède est que l'attaque du port de Diego Suarez a été menée par un sous-marin miniature dont le I 20 faisait office de navire-mère.

2. A cet égard, l'Amirauté a annoncé le 12 juin qu'il avait été définitivement établi que les derniers sous-marins japonais de classe I sont aptes à transporter des sous-marins miniatures ou des avions en cas de besoin, et que les sous-marins de classe I ont probablement une endurance de 15, 000 milles. Le 14 juin, l'Amirauté a souligné que comme I 20 semble avoir été dans la région de Madagascar et les attaques sur Sydney et Diego Suarez synchronisées, il est possible que les détachements avancés se composaient de deux forces distinctes, l'une pour l'Australie et l'autre pour L'ocean indien. Il a également été souligné que comme trois divisions sous-marines avaient été mentionnées et qu'un seul nain semblait avoir attaqué Diego Suarez, la Force de l'océan Indien pourrait être divisée et une troisième attaque destinée à un autre endroit de l'océan Indien.

3. L'officier d'état-major (renseignements) au Cap a signalé que le 14 juin, un message W/T intercepté de Vichy au gouverneur général de Madagascar indiquait que des avions avaient quitté Vichy pour Madagascar vers le 10 juin.

4. L'Amirauté a décidé, afin d'éviter de retarder la fourniture finale de personnel et d'équipement à Diego Suarez en attendant une décision finale quant à son utilisation, que pour l'administration actuelle et les dispositions de planification devraient procéder sur la base des exigences suivantes :

(une). Comme base de réparation pour les croiseurs et en dessous de la capacité maximale des installations d'amarrage existantes.

(b). En tant que port de carburant et de refuge pour toutes les classes de navires

(c). En tant que port de rassemblement de convois. Des protections supplémentaires autres que celles normalement prévues pour les forces d'occupation et certaines défenses sous-marines mineures ne seront cependant pas disponibles dans un avenir proche.

5. Le commandant en chef de l'Atlantique Sud a été informé des bases opérationnelles de l'océan Indien.

6. Le 14 juin, l'Amirauté a annoncé qu'on peut supposer que toutes les informations concernant les navires alliés à destination et en provenance de Lourenço Marques, ainsi que les ports d'origine et de destination et les détails de la cargaison, seront répétés avec précision à l'ennemi, car le port est l'un des centres de renseignement ennemis les plus actifs au monde et est protégé des contre-mesures alliées par des considérations politiques. Le port de Beira fournit une fuite de proportions presque égales.Les autorités de sécurité sont occupées à prendre des mesures anti-sabotage et à réduire les fuites d'informations vers ces ports depuis l'intérieur de l'Union sud-africaine. Toutes les mesures possibles doivent être prises pour accroître la conscience sécuritaire des équipages des navires alliés visitant ces ports, compte tenu notamment de leur importance opérationnelle croissante.

7. Le vice-consul britannique à Marmagoa a signalé que le 4 juin, il avait reçu des informations selon lesquelles un sous-marin avait visité Marmagoa secrètement la nuit de mars, de nouveau le 15 avril et la deuxième semaine de mai. La source auprès de laquelle l'information a été obtenue a déclaré que les visites de mars et d'avril sont définitives, mais la confirmation de la visite de mai fait défaut. Certains fonctionnaires portugais au port sont affirmés avec insistance avoir eu connaissance de ces visites et le vice-consul considère que si tel est le cas, le gouverneur général doit être en possession de l'information.

8. Dans un signal au Moyen-Orient daté du 4 juin, le commandant en chef des Indes orientales a déclaré qu'il serait heureux que la question de la défense de Bahreïn soit à nouveau soulevée lorsque la pression des événements actuels le permettra, comme la défense de cette raffinerie est considérée de la plus haute importance. Il est clair que l'action est considérée comme essentielle


Malgré une certaine opposition, près de 16 000 Maoris se sont enrôlés pour le service pendant la Seconde Guerre mondiale. En 1945, le 28e bataillon (maori) était devenu l'une des unités les plus célèbres et les plus décorées de Nouvelle-Zélande. Mais les Maoris ont contribué à l'effort de guerre de différentes manières, au pays et à l'étranger.

Les dirigeants maoris ont proposé des hommes pour la défense nationale et le service à l'étranger, et les demandes des Maoris pour leur propre unité militaire ont suivi, bien que tous ne voulaient pas un bataillon maori.

Le 28e bataillon (maori) s'est forgé une formidable réputation comme l'une des meilleures forces de combat néo-zélandaises.


Le Blitz de Noël de Manchester - Décembre 1940

Quand j'ai terminé l'école à Catforth en juillet 1940, je suis rentré chez moi à Manchester pour vivre avec ma mère dans le magasin de journaux à Hulme. Fini le pain maison, ni la tourte aux pigeons (et même parfois aux moineaux) à savourer. Plus comme le menu régulier de Mancunion de fish and chips de Thurell's, la friterie au coin de Scott Street, à côté du magasin de caramel de grand-mère. Comme ils avaient l'habitude de dire - Des frites avec tout - tout avec des frites - avec de copieuses quantités de mégots de confiture et de haricots sur du pain grillé. Ce large (?) choix de nourriture était, invariablement, le régime de base que la plupart des habitants de Hulme mangeaient pendant la guerre.
Bien que les écoliers aient été évacués de Manchester juste avant le début de la guerre, à l'exception des entraînements, aucune sirène de raid aérien n'avait sonné d'avertissement jusqu'au 20 juin 1940. heures de ce matin-là. Pas un seul avion n'a été entendu, il n'y a eu aucun coup de feu, mais néanmoins, une expérience éprouvante pour les nerfs de la population.
L'alerte dura trente-trois minutes et prélude à ce qui allait suivre. La douleur sourde au creux de l'estomac, le sentiment d'appréhension et une certaine peur alors que le gazouillis aigu et grave des sirènes « d'alerte » ont été entendus. En revanche, le soulagement complet et total que les gens ont ressenti une fois le son stable d'une note du «tout clair» indiquant qu'un raid aérien était terminé. Au moins jusqu'à la prochaine sirène d'alerte.
La première véritable attaque aérienne a commencé le 8 août 1940. Les bombardiers ennemis ont largué quelques bombes explosives ainsi que des bombes incendiaires. Au cours de ce raid, ils ont également laissé tomber une liasse de tracts intitulée "Le dernier appel d'Hitler à la raison". Malheureusement, ces tracts n'étaient pas du tout efficaces comme ils étaient censés l'être - le paquet ne s'est pas ouvert et est tombé sur la tête d'un officier de police gardant l'entrée du Centre de rapport et de contrôle de la défense civile à Salford. Aucune trace n'existe quant à savoir s'il en a lu un ou non.
Parce que j'avais été impliqué dans la production du journal de l'école tout en fréquentant la City Road School, mon ambition lorsque j'ai commencé à chercher une carrière après avoir quitté l'école était d'entrer dans l'industrie de l'imprimerie. J'ai postulé pour un apprentissage chez Abel Heywood situé à Lever Street, près du centre de Manchester. Cette société avait une section d'impression logée dans l'un des deux grands entrepôts
bâtiments qu'ils possédaient. Il y avait le service de vente en gros de fournitures de bureau et de livres dans un bâtiment donnant sur la rue Lever et les sections de distribution et d'impression de journaux dans l'autre bâtiment de la rue Little Lever, à un pâté de maisons de la rue Oldham. Les deux bâtiments étaient séparés par une rue très étroite, large d'une seule voiture. Les bâtiments étaient reliés par un pont au premier étage.

Bien qu'il n'y ait pas eu de poste vacant immédiat pour un apprenti à ce moment-là, on m'a proposé un emploi dans le service d'emballage, avec la promesse que le prochain poste d'apprenti vacant serait le mien. L'entrée dans le commerce de l'imprimerie était strictement contrôlée par l'Association typographique, un syndicat qui n'autorisait l'admission d'apprentis qu'en fonction du nombre de compagnons qualifiés employés dans une entreprise. La période d'engagement pour les compositeurs et les gestionnaires de machines était un apprentissage de sept ans.
Mon salaire en commençant dans le département d'emballage d'Abel Heywood était la somme princière de cinq shillings par semaine (25 pence) s'élevant à dix shillings par semaine (cinquante pence) à la fin d'une période d'essai de trois mois. Outre l'emballage des colis, il y avait des colis à livrer localement, ainsi que certains à emmener au service des colis ferroviaires à Piccadilly, le courrier à récupérer au bureau de poste de Newton Street et diverses autres tâches à accomplir, du lundi au vendredi et le samedi. jusqu'à midi.
Les départements de composition et d'emballage se trouvaient au premier étage et la salle des machines, où étaient installées les lourdes presses à imprimer, se trouvait au sous-sol. Il y avait un apprenti en particulier dans la salle des machines qui faisait peur à tout le monde. Il avait l'habitude de mettre des bottes en caoutchouc, de placer une barre de métal à l'intérieur du moteur électrique et de se recharger comme une batterie humaine. Malheur à quiconque pris au dépourvu alors que vous passiez à côté de lui. Une main soudaine vous agrippant vous laissa un peu perplexe alors que l'électricité était transférée dans votre corps. Il a certainement tenu tout le monde en haleine pendant qu'il y travaillait. Heureusement, il était avec Abel Heywoods mais peu de temps, car il a été licencié pour un autre délit, au grand soulagement de tout le reste du personnel.
Quand je finissais de travailler chaque jour, je montais dans le bus 47 à Piccadilly. Cela longe City Road, me déposant presque devant la porte d'entrée de notre magasin. Marjorie (ma sœur) était retournée à Manchester à Pâques et avait fréquenté la City Road School jusqu'à ce que grand-mère et grand-père se retirent à Cleveleys fin août 1940. Marjorie et mon cousin Brian sont allés avec grand-mère et grand-père vivre à Cleveleys et y sont restés jusqu'à la fin de la guerre. .
L'attaque aérienne suivante eut lieu dans la nuit du 28 août lorsque des bombes tombèrent sur Baguley et Brooklands. Il n'y a pas eu de victimes car les bombes larguées principalement dans les champs ou les jardins. Cependant, il y eut quelques victimes à Worsley et à Altrincham. Certaines maisons ont été touchées ainsi qu'un magasin de pétrole et d'essence qui a pris feu.

La nuit suivante, le 29 août, une bombe est tombée au milieu de la route au coin des rues Scott et Henry, juste au coin de notre papeterie. La bombe a touché et enflammé une conduite de gaz qui a brûlé pendant assez longtemps et est devenue une attraction pour les gens qui sont venus de kilomètres à la ronde pour voir «la première bombe à tomber sur Hulme». Il y avait d'autres bombes cette nuit-là, une atterrissant sur le toit du magasin de Paulden et des incendiaires à Moss Side, Alexandra Park, Rusholm et Platt Fields.
À la suite de cet incident, ma mère et moi sommes allés vivre avec un oncle à Droylsden - pas vraiment un parent mais un ami de la famille très proche qui avait une entreprise de menuiserie au coin de Barrack Street et City Road. Il avait déménagé dans le nouveau domaine en construction à Droylsden en 1936 et s'était depuis rendu chaque jour en voiture jusqu'à son lieu de travail. Ma femme, Teresa, et moi vivons toujours dans cette même maison individuelle à Droylsden, à ce jour.
Ma mère se rendait au magasin chaque jour, du lundi au samedi, mais seulement jusqu'à midi le dimanche. Chaque soir, j'allais au magasin à Hulme après mon travail, prenais mon thé, puis nous retournions tous les deux à Droylsden chaque soir. En concession aux raids aériens, le magasin a été fermé à 19 heures. Depuis la mort de mon père quelques années plus tôt, la boutique est devenue la seule source de revenus pour ma mère afin de subvenir à ses besoins, Marjorie et moi-même.
Alors que le magasin servait de "lock-up" et qu'il y avait toujours un stock de cigarettes en stock, qui étaient très rares pendant la guerre, le magasin a été cambriolé à plusieurs reprises pendant ces années de guerre. Les voleurs sont entrés par les portes, les fenêtres, le plafond et les murs en utilisant des méthodes ingénieuses. d'entrée pour réaliser leurs « ciggies ». Parapluie inséré fermé à travers une ardoise et ouvert pour attraper le reste.
Les raids aériens sont devenus plus prolifiques avec une pléthore de bombes sur différents quartiers : 30 août - Swinton et Pendlebury 31 août - Knott Mill, Ardwick et le toit du College of Technology, qui a détruit la salle commune du Collège 3 septembre - Chorlton-cum- Hardy, Hough End Avenue, Nell Lane et Mauldeth Road 4 septembre, Weaste, Old People's Homes, Hope Hospital Pendleton et Worsley 6, 7, 8, 9 septembre, Didsbury, Northenden, Withington, Irlam, Heaton Park, encore Worsley Swinton et Stretford .
Aucune zone ne s'est échappée alors que les avions larguaient sans cesse leur chargement de bombes HE et incendiaires. De nombreux bâtiments avaient les « Fire Watchers » bien nommés patrouillant la nuit. Équipé de « pompes à étrier » prêtes à être placées dans les seaux d'eau stratégiquement placés qui parsèment les locaux. Il y avait aussi des seaux de sable à côté des seaux d'eau. Les sapeurs-pompiers dormaient sur place la nuit et ont commencé leur service une fois que les sirènes ont retenti. Les sapeurs-pompiers ont été recrutés principalement parmi le personnel régulier employé par l'entreprise, parfois complété par des veilleurs de nuit à plein temps pour faire le travail. Après le « Blitz » de deux jours, l'« Ordre des pompiers » a été renforcé pour s'assurer que chaque bâtiment était couvert chaque nuit.

Bien que strictement pas majeur, je me suis porté volontaire pour faire le guet, tenté par la petite rémunération que chaque volontaire recevait pour le travail de nuit. Abel Heywoods était un immeuble de cinq étages avec un toit plat. Il y avait un énorme panneau en bois sur le dessus, d'environ huit pieds de haut. Les grosses lettres dorées épelaient « A H & SONS ». En vous tenant au milieu de la lettre H, vous aviez une vue dégagée et ininterrompue sur tout le centre de Manchester.

Lorsqu'ils n'étaient pas en état d'alerte, certains bénévoles dormaient sur des lits de camp tandis que d'autres visitaient le bâtiment par roulement. Cependant, une fois que les sirènes ont retenti, tout le monde est allé sur le toit plat pour regarder les projecteurs sillonner le ciel, mettant parfois en évidence l'un des nombreux ballons de barrage flottant haut dans le ciel. Ceux-ci devaient aider à dissuader les avions d'entreprendre des bombardements à basse altitude.
Puis, pas longtemps à attendre avant que le lourd bourdonnement des moteurs des bombardiers se fasse entendre au loin. Ce bruit s'est progressivement accru au fur et à mesure que les avions se rapprochaient, puis le bruit des bombes tombant et le bruit des batteries anti-aériennes s'ouvrant. Ceux-ci ont aidé à éclairer le ciel nocturne avec le flash d'obus qui explosaient. Parfois, par une nuit au clair de lune, on pouvait voir la silhouette d'un bombardier haut dans le ciel. Les sangles des chapeaux d'étain portés étaient toujours vérifiées et resserrées alors que la patrouille du bâtiment par paires commençait sérieusement.
Il y avait normalement huit sapeurs-pompiers chaque nuit pour couvrir les deux bâtiments. Une nuit, une bombe incendiaire larguée entre les deux bâtiments a rebondi à travers la fenêtre de la salle des machines et a déclenché un incendie parmi les piles de papier et les machines. L'incendie a été rapidement maîtrisé à l'aide de pompes à étrier et de sable. Beaucoup plus tard, la salle des machines a été vérifiée par les appareils d'incendie réguliers qui étaient arrivés pour s'assurer que le feu avait été correctement éteint.
Le colonel Heywood, directeur général et chef de la compagnie, a appelé les huit hommes de service cette nuit-là dans son bureau quelques jours plus tard. Il a présenté à chaque homme un grand billet blanc de cinq livres, ainsi que ses remerciements personnels. C'était beaucoup d'argent à l'époque. Mais par rapport à la perte possible de centaines de milliers de livres de stock et d'équipements si les bâtiments avaient été complètement détruits par un incendie - alors pas vraiment beaucoup d'argent, en comparaison.
À titre de contre-mesure, lorsque les sirènes d'alerte ont retenti, de grands conteneurs d'huile remplis de vieux pneus et de bois imbibé d'huile ont été incendiés dans les champs à l'ouest de Salford et Worsley. Cela a été fait pour donner la fausse impression que des usines avaient été touchées et, espérons-le, pour attirer les prochaines vagues de bombardiers s'approchant pour larguer leurs bombes d'où ils pouvaient voir la fumée et les flammes venir. Détournant ainsi les avions de leurs véritables cibles, Trafford Park, Salford Docks et le centre de Manchester.
Une autre ruse consistait à faire circuler un certain nombre de canons mobiles Ack-Ack dans les différents quartiers pendant que l'attaque était en cours. Ils arrêtaient les camions remorquant les canons à divers endroits, installaient le canon anti-aérien, perdaient quelques cartouches, chargeaient puis se déplaçaient vers un autre site. Cela devait donner l'impression aux avions qu'il y avait beaucoup plus d'emplacements de canons Ack-Ack qu'il n'y en avait en réalité.

Invariablement, Mère et moi, lors de notre voyage à Droylsden après la fermeture du magasin, avons réussi à nous rendre quelque part dans les environs de Piccadilly ou même de Stevenson Square, avant d'être arrêtés par les sirènes. Tous les bus ont cessé de circuler, même les trolleybus qui se rendaient à Ashton-under-Lyne, bien qu'ils aient normalement cessé de circuler à minuit pour être remplacés par tous les bus de nuit. Tout le monde se dirigea vers les nombreux abris souterrains profonds dans les sous-sols des bâtiments d'entrepôt de cinq et six étages disséminés autour de Piccadilly et des rues environnantes.
Nous avons rapidement connu tous les meilleurs abris profonds et confortables de cette région et il ne nous a pas fallu longtemps pour nous parler par nos prénoms et faire la connaissance de tous les «habitués» qui fréquentaient ces abris. De nombreuses histoires de vie et épisodes de souvenirs ont eu lieu dans les entrailles de ces bâtiments pour aider à passer le temps - même parfois un petit chant. L'esprit, la camaraderie intime et l'amitié construits entre de parfaits inconnus liés ensemble dans l'adversité tout en se mettant à l'abri est quelque chose dont on se souviendra longtemps en ces jours sombres. Un esprit de combat déterminé abonde qui nous a finalement valu la guerre.
Début octobre, une nouvelle vague de raids aériens a causé des dommages à la résidence officielle des juges d'assises ainsi qu'à l'hôtel de ville de Salford. De nombreuses personnes ont été tuées et des listes de personnes décédées ont commencé à apparaître dans les postes de police et les bureaux du gouvernement local. La maison des infirmières de l'infirmerie royale de Manchester a été touchée. Les raids se sont poursuivis sans relâche en octobre, novembre et décembre.
Heureusement, Mère et moi ne voyagions pas de la papeterie Hulme à Droylsden la nuit fatidique du 22 décembre, c'était un dimanche. Sinon, nous aurions peut-être été pris, avec beaucoup d'autres, à l'intérieur des abris de caves profonds des grands immeubles de Piccadilly qui ont été totalement détruits par le feu lors de cette horrible nuit.
Les flammes étaient si intenses cette nuit-là que pour arrêter la propagation du feu, certains bâtiments ont dû être dynamités pour former un espace entre les bâtiments en feu et ceux plus chanceux qui étaient aspergés d'eau.

Il y a un vieil adage qui est parfaitement vrai : « Le feu lorsqu'il est sous contrôle est l'un des meilleurs amis de l'homme - lorsqu'il est hors de contrôle, l'un des pires ennemis de l'homme » Cela s'est produit les deux nuits du Blitz.
Ce n'était encore que le début de la soirée et les sirènes étaient déjà un son familier, quand elles ont recommencé à hurler, annonçant le début de l'assaut le plus furieux de la Luftwaffe sur la ville de Manchester - le début des deux Blitz de jour et de nuit. Les douze heures qui ont suivi étaient le temps des tests de Manchester. La ville de Liverpool avait déjà été sévèrement attaquée les deux nuits précédentes les 20 et 21 décembre, avec même quelques bombardements les 22 et 23, mais l'essentiel de l'attaque de l'armée de l'air allemande les 22 et 23 décembre 1940 a été contre Manchester et les zones d'agglomération entourant la ville.
____________________________________________________

LE MANCHESTER PRÈS DE NOL BLITZKRIEG - DÉCEMBRE 1940 - CHAPITRE DEUX

Le raid sur Manchester a suivi le plan adopté par l'ennemi dans ses assauts massifs sur d'autres villes. Il y a eu une attaque incendiaire intensive préliminaire, au cours de laquelle peu de bombes hautement explosives ont été larguées, suivie du bombardement par des bombes HE de plus en plus lourdes et des mines terrestres alors que la zone cible devenait illuminée par les incendies provoqués par la pluie d'engins incendiaires précédemment largués.
Les premiers incendiaires pleuvent sur la ville dans les deux minutes qui suivent le déclenchement des sirènes. L'une des premières bombes incendiaires a été larguée sur le bâtiment au coin de la rue Princess et de la rue Clarence et celui-ci a rapidement pris feu. Deux minutes plus tard, on rapporte que les bâtiments Royal Exchange et Victoria étaient allumés. Ce dernier s'effondre dans Deansgate bloquant l'artère de Blackfriars Street au pont Victoria, avec les câbles aériens du système de tramway emmêlés sous les tas de débris. L'Exchange Hotel brûlait férocement, tout comme la boutique du tailleur de Burton au coin de la rue Corporation et de la rue Market.
Dans l'heure, les entrepôts au coin de la rue Portland et de la rue Sackville, dans la rue Watson et ailleurs, étaient en proie au feu et voués à la destruction. Des pluies d'incendies se sont abattues sur les maisons de la rue Erskine, de la rue Russell, de la rue Lime et du parc St Georges à Hulme et pas très loin de notre kiosque à journaux. Des explosifs puissants ont commencé à faire sauter des bâtiments dans toute la ville et les zones environnantes.
Il y avait un refuge connu sous le nom de refuge Gibsons dans la rue Erskine, près de la route Stretford et une partie de l'hôtel de ville de Hulme. Celui-ci a reçu un coup direct, entraînant le piégeage de 450 personnes, même si l'abri n'était officiellement destiné qu'à 200 personnes. Heureusement, chacun des 450 occupants a été sauvé vivant.
Les milliers de bombes incendiaires lancées au-dessus de Manchester dimanche soir ont causé le plus gros problème, principalement des incendies incontrôlables.
s'étendant sur une vaste zone. Il y avait aussi beaucoup de bombes explosives et de mines terrestres larguées sur la ville réparties sur les deux nuits, ce qui a également causé une dévastation incalculable.
Bien que le raid du lundi soir 23 ait été beaucoup plus court, de 19 h à 15 h jusqu'à 1 h 29 du matin, l'effet cumulatif des deux raids a été extrêmement grave et dévastateur. Au total, il y a eu plus de 1 300 incendies dans le centre de Manchester et ses environs. Quelque 400 appareils supplémentaires ont été apportés et plus de 3 400 hommes supplémentaires ont été recrutés dans les zones environnantes. Mais même ainsi, les incendies montraient toujours un éclat brillant la nuit de la veille de Noël. Ce n'est que l'après-midi du jour de Noël que tous les incendies ont été maîtrisés. Les morts à Manchester étaient au nombre de 363, il y avait 455 cas hospitalisés grièvement blessés et 728 personnes avec des blessures moins graves.
Nous venions à peine de terminer le thé du dimanche. C'était à 18-38 heures ce soir du 22 décembre lorsque les sirènes ont fait retentir leur avertissement de lamentation à vous glacer le sang dans l'air froid de la nuit. De nombreuses personnes se sont réfugiées dans les abris, mais nous avons décidé de nous coucher sous la grande table en chêne solide posée contre le mur dans le salon de Scott Road. Presque immédiatement, le bourdonnement des moteurs de l'avion a pu être entendu au-dessus de nos têtes. On a entendu le bruit constant des 233 bombes estimées qui auraient été larguées cette première nuit exploser tout au long de la nuit, ainsi que les milliers de bombes incendiaires qui avaient été éparpillées sur une vaste zone et de nombreux districts.
Alors que la nuit s'éternisait, je me suis aventuré une ou deux fois à l'étage pour regarder par la fenêtre arrière de la chambre. Chaque visite a vu le ciel de Manchester devenir de plus en plus rouge et lumineux à mesure que les flammes s'installaient et que les incendies se propageaient d'un immeuble à l'autre.
Le lendemain matin, je me suis rendu au travail à vélo, suis arrivé à l'heure à 8h00 et suis allé directement sur le toit pour rejoindre la plupart des employés qui avaient réussi à se rendre au travail, profitant de la meilleure vue sur le plus grand incendie jamais vu à Manchester. En montant sur la lettre H, vous pouviez voir tout le centre de Piccadilly en flammes de Mosely Street à Portland Street.
Lever Street était bloqué par des appareils d'incendie, mais en descendant Newton Street pour atteindre le coin où il rejoignait Piccadilly, tout ce que vous pouviez voir était une masse de flammes engloutissant toute la rangée d'entrepôts de cinq étages du côté opposé - chaque fenêtre allumée d'un bout à l'autre - de haut en bas, avec des flammes crachant d'où le toit avait été. Comme une toile de fond à un enfer géant. Un spectacle à ne jamais oublier par ceux qui ont été témoins de cette fournaise géante de flammes et de fumée. Ce bloc de bâtiments est l'endroit où se trouve maintenant l'hôtel Piccaddilly. Vous ne pouviez pas supporter de toucher les murs du bâtiment abritant la BBC en face tant les briques étaient très chaudes. Les pompiers pulvérisaient même de l'eau sur ces murs d'en face, faisant monter la vapeur vers le ciel.
Cette nuit-là, 200 maisons de commerce, 165 entrepôts, près de 150 bureaux et cinq banques ont été détruits ou gravement endommagés. Plus de 500 maisons de commerce supplémentaires, 20 banques, 300 entrepôts et 220 bureaux ont souffert dans une moindre mesure. Dans un rayon d'un kilomètre d'Albert Square, 31,3 acres étaient en ruines, avec plus de 100 écoles et plus de 30 000 maisons endommagées ou détruites. Dévastation totale et totale.
Même si tout cela se passait tout autour, les gens essayaient de continuer du mieux qu'ils pouvaient. Plus tard dans la matinée, j'ai été envoyé pour livrer un colis à une petite imprimerie située dans le dédale de rues latérales juste derrière la bibliothèque John Rylands sur Deansgate. J'ai commencé par descendre la rue Canon qui était jonchée de débris, de verre brisé et de tuyaux d'incendie, avec des pompiers qui pulvérisaient toujours de l'eau sur les obus brûlants et fumants des bâtiments. Plusieurs rues latérales étaient détruites et impraticables là où certains bâtiments avaient été barrés. De grosses pierres de couronnement du haut des bâtiments gisaient partout.
Mon itinéraire était souvent modifié et j'ai dû faire de nombreux détournements au fur et à mesure que mon voyage avançait très lentement à cause de l'arrêt pour parler aux pompiers et à d'autres groupes de piétons se tenant à l'extérieur de ce qui était leur lieu de travail, maintenant complètement démoli. L'odeur de brûlé était intense. Les bâtiments s'effondraient tout autour et étaient toujours en feu. Ceux qui n'étaient pas en feu ont été laissés comme des tas de décombres fumants et fumants.
Incapable de longer Deansgate à cause des bâtiments effondrés et des câbles de tramway enchevêtrés, j'ai commencé à descendre les rues adjacentes à la gare de Victoria, puis à Salford en direction du Flat Iron Market au coin de Chapel Street. Prenant mon chemin et serrant toujours mon colis, je me suis dirigé vers Bexley Square et l'hôtel de ville de Salford, en me faufilant lentement à travers les rues latérales jonchées de décombres vers l'arrière de Deansgate, afin de faire ma livraison.
Hélas, quand j'ai finalement atteint ma destination, tout ce que j'ai trouvé du bâtiment qui abritait l'imprimerie que je cherchais était un énorme tas de décombres. Il y avait d'énormes poutres de bois noirci qui dépassaient du tas de briques qui s'étendaient sur la route. J'ai donc commencé à retourner vers Abel Heywood de la même manière que j'étais venu.
Naturellement, à mon retour, on m'a posé des questions sur l'étendue des dégâts dans d'autres parties de la ville et on m'a dit qu'étant absent si longtemps, ils pensaient que je m'étais perdu ou que je rentrais chez moi. Ceux qui avaient réussi à se rendre au travail ce jour-là ont été autorisés à rentrer chez eux en début d'après-midi pour attendre les prochaines sirènes et d'autres bombardements que tout le monde savait inévitables.

Tout le monde savait que les bombardiers reviendraient ce soir-là, car Lord Haw Haw avait diffusé la nouvelle dans ses tons doux - G-e-a-rmany appelant - G-e-a-rmany appelant - c'étaient toujours ses premiers mots.
Il n'y avait aucune peur répandue par ses paroles et ses promesses de bombardements supplémentaires sur des cibles spécifiques, mais il était juste à imiter et de nombreuses personnes pouvaient être entendues se moquer de son accent exagéré - "C'est l'appel de Lord Haw Haw". Il venait d'une petite ville à la périphérie d'Oldham nommée « Shaw ». Son accent était si affecté qu'il prononça le mot "sûr" comme le nom de son lieu de naissance ! À la fin de la guerre et étant citoyen britannique, bien qu'élevé en Amérique, il a ensuite terminé ses études à la London School of Economics, il a été jugé comme criminel de guerre, reconnu coupable et condamné « à être pendu par le cou jusqu'à la mort ». pour crime de trahison.
Il semblait y avoir une certaine unité née de l'adversité. Le type d'esprit qui était à l'étranger pendant ces périodes difficiles ne se reproduira probablement plus jamais. Du moins, je ne le pense pas, car on ne savait jamais, après avoir lu la longue liste de victimes affichée chaque jour sur les portes des commissariats et des bâtiments publics, si vous survivriez ou non. Vous avez vécu chaque jour comme il est venu et il y a eu plus d'attention et de gentillesse les uns envers les autres pendant les années de guerre, en particulier lors de ces terribles raids aériens qui ont compensé, d'une certaine manière, toutes les souffrances que tout le monde a vécues ensemble - un lien commun. Pourtant, tout au long de tout cela, personne n'a perdu son sens de l'humour et la bonne humeur était toujours au rendez-vous.
La pleine réalité et l'ampleur de ces raids aériens nocturnes qui ont été perdus au moment du blitz, parce qu'ils ont fini par être acceptés comme la vie quotidienne normale - les sirènes - les abris - gravés de manière indélébile quelque part au fond de l'esprit de tous ceux qui vécu, ce qui ne peut être expliqué que comme l'expérience la plus traumatisante d'une vie - et pourtant survécu.
Nous avons survécu à tout ce qu'Hitler et Goering pouvaient nous lancer et avons encore vécu pour raconter l'histoire. Manchester, après le blitz de 1940, est devenu « l'une des ruines qu'Adolph (pas Cromwell) a un peu assommée ! ”. Même ses pires efforts n'ont pas gâché notre Noël cette année-là. L'esprit humain est vraiment remarquable.
En 1941 et 1942, des sirènes de raid aérien spasmodiques ont continué à perturber le rythme de sommeil des Mancunions. Tout le monde savait quelle était la cible principale visée. Si les Allemands avaient pu anéantir Trafford Park, ou, au moins paralysé ses grandes industries, ils auraient gravement nui à l'effort de guerre.
Le prix leur a été refusé. Relativement peu de bombes explosives ou incendiaires sont tombées sur Trafford Park lui-même tout au long de la guerre, mais Hulme, la zone la plus adjacente, a subi de plein fouet les bombardements. Une rangée complète de maisons dans la rue Caton, Hulme a vu toutes leurs façades arrachées par une bombe qui est tombée à proximité, les rendant toutes inhabitables.

Le 11 mars 1941, au cours d'un raid de trois heures, les incidents les plus graves ont eu lieu dans les rues Victoria et Rutland, à Hulme, où six personnes ont été tuées par des bombes HE qui ont détruit plusieurs maisons. Quatre personnes ont été sauvées vivantes des débris dans la rue Erskine. Un de nos garagistes a perdu ses deux parents lorsque la maison familiale a été totalement détruite par une bombe. Son lit a été catapulté sur les décombres dans la rue avec lui dedans et il a eu beaucoup de chance de survivre à cette épreuve terrifiante, pour un si jeune, sans pratiquement une égratignure sur lui.
Les nombreux raids sur Coventry, Sheffield, Birmingham, Liverpool, Londres et d'autres villes cibles, dont Manchester, n'ont pas réussi à atteindre la stratégie de l'ennemi consistant à tenter de semer la peur et de semer la panique dans le grand public. Ce stratagème a échoué et a lamentablement échoué.
À côté du blitz, l'un des raids les plus lourds sur la région de Manchester a eu lieu juste après minuit le dimanche de Pentecôte, le 1er juin 1941. Les destructions et les pertes en vies humaines étaient à très grande échelle causées par les bombes explosives larguées cette nuit-là. C'est au cours de cette attaque concentrée de quatre-vingt-dix minutes que quatorze infirmières ont été tuées dans l'incident tragique de l'infirmerie royale de Salford, lorsque l'hôpital a reçu un coup direct. Il y a eu de nombreuses autres victimes et morts dans différentes parties de Manchester et de Salford au cours de ce raid particulier.
L'un des tout derniers raids aériens sur la région de Manchester a eu lieu le 27 juillet 1942, lorsqu'un voleur furtif volant juste au-dessus des toits a largué un bâton de bombes dans Palmerston Street, Hillkirk Street et Russell Street, Beswick, à l'heure du petit-déjeuner. Trois personnes ont été tuées, sept grièvement blessées et d'autres ont été légèrement blessées. Cinq personnes piégées dans l'épave ont été secourues et plus de cinquante personnes évacuées de la zone en raison d'une bombe non explosée.
Il y eut alors une accalmie dans les bombardements sur Manchester et les zones d'agglomération entourant la ville jusqu'à bien plus tard dans la guerre. Une «bombe volante sans pilote» a été lancée depuis un avion allemand survolant les Pennines qui a explosé sur une rangée de maisons à Oldham un dimanche matin. Le bourdonnement distinctif du moteur avant qu'il ne s'arrête, le court silence puis l'explosion elle-même alors qu'il atterrissait sur une cible aveugle ont donné à tout le monde le trac. Des amis et moi avons voyagé à vélo jusqu'à la scène ce matin-là car elle n'était pas loin de Droylsden, où je vivais.
Le coût global pour la nation était considérable lorsque le décompte a été fait du nombre de morts et de blessés tout au long du conflit avec l'Allemagne.
Les statistiques suivantes, recherchées auprès de sources gouvernementales, ont donné une ventilation des 357.116 Britanniques tués pendant la guerre. Ces statistiques indiquent également que sept jeunes hommes sur dix et une jeune femme sur neuf ont servi dans les Forces armées.

« Au total, 357.116 personnes britanniques ont été tuées pendant la guerre - 264 443 dans les forces armées, 60 595 civils, 30 248 dans la marine marchande et les flottes de pêche, 1 206 dans la Home Guard et 624 dans les services auxiliaires féminins.
"Des statistiques détaillées données dans un livre blanc du gouvernement (Cmd. 6832, prix 2d (vieil argent) publié le 6 juin 1946) montrent que le nombre de tués est d'environ un tiers de celui de la guerre de 1914-18.
Les personnes tuées dans les services étaient :
Marine. 50 758
Armée. 144 079
R.A.F. 69 606
« Parmi les civils décédés des suites de l'action ennemie, 26 923 étaient des hommes, 25 399 étaient des femmes et 7 736 étaient des enfants de moins de 16 ans. Il y avait également 537 corps non identifiés.
"À un moment donné, 46 079 hommes étaient « disparus » mais tellement ont rejoint leurs unités que le chiffre n'est plus que de 6 244 et même cela fera l'objet d'une correction ultérieure.
"Les blessés totalisent 369 267, dont : Forces armées, 277 077 (Armée, 239 575 Marine, 14 663 R.A.F., 22 839) civils, 86 182 Marine marchande et flotte de pêche 4 707 services auxiliaires féminins, 744 Home Guard, 557.
"Trois hommes sur cinq nés entre 1905 et 1927, et sept hommes sur dix nés entre 1915 et 1927 ont servi dans les forces armées. Une femme sur neuf nées entre 1915 et 1927 a servi dans les forces armées.
« Le pic de mobilisation a été atteint en juin 1944, lorsque 8 881 000 (7 963 000 hommes et 918 000) servaient à temps plein ou à temps partiel dans les forces armées ou d'autres services.
"Dans les forces armées, 90 332 victimes, dont 29 968 tuées, ont été subies dans la guerre contre le Japon."

COMMENT LA TÉLÉVISION A REDÉMARRÉ APRÈS LA GUERRE
Le même jour que les statistiques ci-dessus ont été publiées, le 7 juin 1946, une annonce a été faite que la télévision rouvrirait afin de montrer le « London Victory Parade » le jour suivant. Cela faisait près de sept ans qu'il avait fermé au début de la guerre, un temps beaucoup plus long qu'il ne fonctionnait jusqu'au 1er septembre 1939.
L'un des grands événements de la télévision a été la « Coronation Procession » de 1937, dont on dit souvent qu'elle a « mis la télévision sur la carte ». Ce fut une heureuse coïncidence de permettre aux gens de sortir à nouveau leur téléviseur pour « voir » la marche de la Victoire comme le premier grand événement du nouveau service. La télévision a commencé là où elle s'était arrêtée sept ans auparavant, car il était admis que les recherches en temps de guerre n'avaient pas trouvé de grandes améliorations qui auraient pu être apportées immédiatement.

© Le droit d'auteur du contenu contribué à cette archive appartient à l'auteur. Découvrez comment vous pouvez l'utiliser.


22 novembre 1942 - Histoire

  • Oberst Theo Osterkamp, ​​25 novembre 1939 - 23 juillet 1940
  • Obstlt Werner Mölders, 27 juillet 1940 - 19 juillet 1941
  • Oberst Theo Osterkamp (par intérim), 28 juillet 1940 - 7 août 1940
  • Obstlt Friedrich Beckh, 19 juillet 1941 - 10 avril 1942
  • Maj Günther Lützow (par intérim), septembre 1941 - 8 novembre 1941
  • Obstlt Karl-Gottfried Nordmann, 10 avril 1942 - 30 mars 1944
  • Maj Fritz Losigkeit, 1er avril 1944 - 31 mars 1945
  • Maj Heinz Lange, 2 avril 1945 - 8 mai 1945

Formé le 25 novembre 1939 à Munstter-Loddenheide. Démantelé le 28 avril 1945.

Aérodromes et emplacements des bases aériennes
Date Emplacement Groupe Aéronefs d'occasion
25 novembre 1939 - 12 février 1940 Munstter-Handorf Bf 109E
12 février 1940 - 16 mai 1940 B nninghardt Jafou 2 Bf 109E
16 mai 1940 - 23 mai 1940 Eindhoven Jafou 2 Bf 109E
23 mai 1940 - 1 juin 1940 Anvers-Deurne Jafou 2 Bf 109E
1 juin 1940 - 6 juin 1940 Gand-St. Denis Jafou 2 Bf 109E
6 juin 1940 - 9 juin 1940 Boulogne-Wimereux Jafou 2 Bf 109E
9 juin 1940 - 12 juin 1940 Ligescourt Jafou 2 Bf 109E
12 juin 1940 - 16 juin 1940 Cailly-sur-Eure Jafou 2 Bf 109E
16 juin 1940 - 17 juin 1940 Boos-Rouen Jafou 2 Bf 109E
17 juin 1940 - 22 juin 1940 Buc Jafou 2 Bf 109E
22 juin 1940 - 29 juin 1940 Le Touquet Jafou 2 Bf 109E
29 juin 1940 - 13 août 1940 Cap Blanc Nez Jafou 2 Bf 109E
13 août 1940 - 25 août 1940 Wissant Jafou 2 Bf 109E
25 août 1940 - 26 novembre 1940 Saint-Inglevert/Pihen Jafou 2 Bf 109E
26 nov. 1940 - 7 déc. 1940 Mardyck Jafou 2 Bf 109E
7 déc. 1940 - 5 févr. 1941 Mannheim-Sandhofen Jafou 2 Bf 109E
5 février 1941 - 1 juin 1941 Mardyck Jafou 2 Bf 109E
1 juin 1941 - juin 1941 Krefeld Bf 109F
juin 1941 - 13 juin 1941 Düsseldorf Bf 109F
13 juin 1941 - 23 juin 1941 Siedlce Bf 109F
23 juin 1941 - juin 1941 Terespol Bf 109F
juin 1941 - juillet 1941 Bobruisk-Nord Bf 109F
juillet 1941 - 25 juillet 1941 Orscha Bf 109F
25 juillet 1941 - 5 août 1941 Stara Bychow Bf 109F
5 août 1941 - septembre 1941 Schatalowka-Ost Bf 109F
septembre 1941 - 1er octobre 1941 Kiew Bf 109F
1er octobre 1941 - octobre 1941 Juchnow-Sed Bf 109F
octobre 1941 - 17 décembre 1941 Jermolino Bf 109F
17 déc. 1941 - mars 1942 Juchnow-S d Bf 109F
mars 1942 - 5 avril 1942 Dugino Bf 109F
5 avril 1942 - novembre 1942 Smolensk Bf 109F
novembre 1942 - 10 janvier 1943 Wiebsk Bf 109F/Fw 190A
10 janvier 1943 - 3 février 1943 Isotscha/Iwan-See Fw 190A
janvier 1944 - 4 avril 1944 Bobruisk Bf 109G
4 avril 1944 - 20 juin 1944 Terespol Bf 109G
20 juin 1944 - 24 juin 1944 Bobruisk Bf 109G
24 juin 1944 - 27 juin 1944 Orscha Bf 109G
27 juin 1944 - 1er juillet 1944 Minsk-Sud Bf 109G
1er juillet 1944 - 5 juillet 1944 Kobryn Bf 109G
5 juillet 1944 - 16 juillet 1944 Krzewica Bf 109G
16 juillet 1944 - 19 juillet 1944 Lemberg Bf 109G
19 juillet 1944 - 26 juillet 1944 Stryj Bf 109G
26 juillet 1944 - août 1944 Okecie Bf 109G
Août 1944 - Bf 109G
13 sept. 1944 - 22 sept. 1944 Essern Bf 109G
22 sept. 1944 - oct. 1944 Kroszewo Bf 109G

  • Maj Ernst Freiherr von Berg, 1er mai 1939 - 31 octobre 1939
  • Hptm Hans-Heinrich Brustellin, 1er novembre 1939 - 17 octobre 1940
  • Olt Richard Leppla (par intérim), 17 août 1940 - 23 septembre 1940
  • Hptm Hermann-Friedrich Joppien, 18 octobre 1940 - 25 août 1941
  • Hptm Wilhelm Hachfeld, 26 août 1941 - 2 mai 1942
  • Hptm Josef Fuzo, 3 mai 1942 - 31 mai 1942
  • Hptm Heinrich Krafft, 1 juin 1942 - 14 décembre 1942
  • Hptm Rudolf Busch, 15 décembre 1942 - 17 janvier 1943
  • Maj Erich Leie, 18 janvier 1943 - 28 décembre 1944
  • Hptm Günther Schack, 29 décembre 1944 - 23 avril 1945

Formé le 1er mai 1939 à Bad Aibling à partir du I./JG233 avec :

Stab I./JG51 de Stab I./JG233
1./JG51 à partir de 1./JG233
2./JG51 à partir de 2./JG233
3./JG51 à partir de 3./JG233

Le 25 juin 1944, le 2./JG51 s'installa en Allemagne, où il rejoignit le IV./JG3, devenant le 16./JG3 le 10 août 1944. En janvier 1945, le I./JG51 fut porté à 4 membres :

1./JG51 inchangé
2./JG51 a été formé à Dantzig-Langfuhr (15 janvier 1945)
3./JG51 inchangé
4./JG51 a été formé (24 janvier 1945)

Le II./JG51 a été dissous le 23 avril 1945 (4./JG51 n'a probablement jamais été complètement formé).

Aérodromes et emplacements des bases aériennes
Date Emplacement Aéronefs d'occasion
1er mai 1939 - 26 août 1939 Mauvais Aibling Bf 109E
26 août 1939 - 23 septembre 1939 Eutingen* Bf 109E
23 sept. 1939 - 26 oct. 1939 Spire* Bf 109E
26 octobre 1939 - 22 mars 1940 Mannheim-Sandhofen Bf 109E
22 mars 1940 - 13 mai 1940 Krefeld Bf 109E
13 mai 1940 - 16 mai 1940 D nstekoven Bf 109E
16 mai 1940 - 20 mai 1940 Neufchâteau Bf 109E
20 mai 1940 - 22 mai 1940 Apparence Bf 109E
22 mai 1940 - 2 juin 1940 Tupigny Bf 109E
2 juin 1940 - 6 juin 1940 Le Cateau Bf 109E
6 juin 1940 - 8 juin 1940 Saint-Pol Bf 109E
8 juin 1940 - 10 juin 1940 Saint-Omer Bf 109E
10 juin 1940 - 21 juin 1940 Jever Bf 109E
21 juin 1940 - 12 juillet 1940 Leeuwarden Bf 109E
12 juillet 1940 - 20 novembre 1940 Pihen/St. Inglevert Bf 109E
20 nov. 1940 - 7 déc. 1940 Coquelles Bf 109E
7 déc. 1940 - 8 déc. 1940 Krefeld Bf 109E
8 décembre 1940 - 9 février 1941 Mannheim-Sandhofen Bf 109E/F
9 février 1941 - 9 mars 1941 Abbeville-Drucat Bf 109F
9 mars 1941 - 25 mai 1941 Coquelles Bf 109F
25 mai 1941 - juin 1941 Krefeld Bf 109F
juin 1941 - 1er juillet 1941 Les étoiles Bf 109F
1er juillet 1941 - juillet 1941 Étoilé Bychow Bf 109F
juillet 1941 - 5 août 1941 Smolensk Bf 109F
5 août 1941 - 18 septembre 1941 Schatalowka Bf 109F
18 septembre 1941 - novembre 1941 Non Bf 109F
novembre 1941 - 3 février 1942 Staraja Russa Bf 109F
3 février 1942 - 21 avril 1942 Szolzy** Bf 109F
21 avril 1942 - 24 mai 1942 Rjelbitzy Bf 109F
24 mai 1942 - 10 juillet 1942 Tuleblja Bf 109F
10 juillet 1942 - 17 juillet 1942 Krassilina Bf 109F
17 juillet 1942 - 4 août 1942 Tuleblja Bf 109F
4 août 1942 - 10 août 1942 Dugino Bf 109F
10 août 1942 - 10 septembre 1942 Jésus Bf 109F, Fw 190A
10 sept. 1942 - 18 oct. 1942 Ljuban Fw 190A
18 oct. 1942 - 6 janv. 1943 Wjasma-S d Fw 190A
6 janv. 1943 - 27 janv. 1943 Isotscha/Iwan-See Fw 190A
27 janvier 1943 - mars 1943 Orel-Ouest Fw 190A
mars 1943 - mai 1943 Briansk Fw 190A
mai 1943 - 2 août 1943 Orel Fw 190A
2 août 1943 - août 1943 Briansk Fw 190A
août 1943 - octobre 1943 Poltawa Fw 190A
octobre 1943 - décembre 1943 Orsch*** Fw 190A, Bf 109G
déc. 1943 - 29 mars 1944 Bobruisk Bf 109G
29 mars 1944 - 25 juin 1944 Orscha Bf 109G
25 juin 1944 - 26 juin 1944 Dokudowo Bf 109G
26 juin 1944 - 27 juin 1944 Bojary Bf 109G
27 juin 1944 - 1er juillet 1944 Puchowitzchi Bf 109G
1er juillet 1944 - 2 juillet 1944 Pinsk Bf 109G
2 juillet 1944 - 25 juillet 1944 Krzewica Bf 109G
25 juillet 1944 - août 1944 Okecie Bf 109G
août 1944 - octobre 1944 Kroszewo Bf 109G
octobre 1944 - novembre 1944 Lobellen Bf 109G
novembre 1944 - novembre 1944 Zichenau Bf 109G
novembre 1944 - 23 janvier 1944 Liban Bf 109G
23 janvier 1944 - 24 mars 1945 Dantzig-Langführ Bf 109G
24 mars 1945 - avril 1945 Bresterort Bf 109G
avril 1945 - 23 avril 1945 Junkertroylhof Bf 109G

* 3./JG51 à Speyer (1er sept 1939 - 22 sept 1939) et Eutingen (22 sept 1939 - 1 nov 1939)

  • Maj Ernst-Gunther Burgaller, 1er novembre 1939 - 2 février 1940
  • Hptm Günther Matthes, 3 février 1940 - 20 février 1941
  • Hptm Josef Fuzo, 20 février 1941 - 11 juillet 1941
  • Hptm Hartmann Grasser, sept. 1941 - 6 juin 1943
  • Maj Karl Rammelt, 6 juin 1943 - 23 décembre 1944
  • Olt Otto Schultz, 24 décembre 1944 - 12 avril 1945

Formé le 16 octobre 1939 à Furstenfeldbruck avec :

Stab II./JG51 nouveau (1 nov. 1939)
4./JG51 à partir de 2./JG71
5./JG51 de Reservestaffel/JG71
6./JG51 à partir de parties de 4. et 5./JG51 (5 novembre 1939)

Le 26 novembre 1942, le 6./JG51 devient le Stabsstaffel/JG51 et un nouveau 6./JG51 est formé à partir du 3./JG1. 11./JG26 a été absorbé en même temps.

Le 15 août 1944, le II./JG51 est réorganisé :

5./JG51 inchangé
6./JG51 inchangé
7./JG51 de l'ancien 4./JG51

Le 4th staffel, 8./JG51, a commencé à se former en mars 1945, mais l'ensemble du Gruppe a été dissous le 12 avril 1945.

Aérodromes et emplacements des bases aériennes
Date Emplacement Aéronefs d'occasion
octobre 1939 - 28 octobre 1939 Fürstenfeldbrück Bf 109E
28 oct. 1939 - 1 janv. 1940 Eutingen Bf 109E
1er janvier 1940 - 9 février 1940 Friedrichshafen Bf 109E
9 février 1940 - 28 mai 1940 S dBoblingen Bf 109E
28 mai 1940 - 1 juin 1940 Vide* Bf 109E
1 juin 1940 - 9 juin 1940 Vitry-en-Artois Bf 109E
9 juin 1940 - 17 juin 1940 Abbeville Bf 109E
17 juin 1940 - 22 juin 1940 Buc Bf 109E
22 juin 1940 - 7 août 1940 Desvres Bf 109E
7 août 1940 - 30 août 1940 Marquise-Ouest Bf 109E
30 août 1940 - 25 septembre 1940 Jever Bf 109E
25 sept. 1940 - 1er oct. 1940 Aalborg Bf 109E
1er octobre 1940 - 4 octobre 1940 Stade Bf 109E
4 octobre 1940 - 5 octobre 1940 Flessingue Bf 109E
5 oct. 1940 - 7 déc. 1940 Mardyck Bf 109E
7 déc. 1940 - 8 déc. 1940 Köln Bf 109E
8 décembre 1940 - 14 février 1941 Mannheim-Sandhofen Bf 109E/F
14 février 1941 - 10 juin 1941 Mardyck Bf 109F
10 juin 1941 - juin 1941 Krefeld Bf 109F
juin 1941 - 1er juillet 1941 Siedlce Bf 109F
1er juillet 1941 - juillet 1941 Stara Bychow Bf 109F
juillet 1941 - 5 août 1941 Smolensk Bf 109F
5 août 1941 - 18 septembre 1941 Schatalowka Bf 109F
18 sept. 1941 - oct. 1941 Konotop Bf 109F
octobre 1941 - octobre 1941 Jermolino Bf 109F
octobre 1941 - novembre 1941 Orel Bf 109F
novembre 1941 - 30 novembre 1941 Briansk Bf 109F
30 novembre 1941 - 15 décembre 1941 Kaluga-Ost Bf 109F
15 déc 1941 - 30 déc 1941 Tschaikowka Bf 109F
30 déc. 1941 - 17 juil. 1942 Brjansk Bf 109F
17 juillet 1942 - 7 octobre 1942 Orel-Nord** Bf 109F
7 octobre 1942 - 5 novembre 1942 Jésus Bf 109F, Fw 190A
5 novembre 1942 - 8 novembre 1942 Vienne-Neustadt Bf 109G
8 novembre 1942 - 10 novembre 1942 Jesi Bf 109G
10 novembre 1942 - 12 novembre 1942 Bari Bf 109G
12 novembre 1942 - 14 novembre 1942 Comiso Bf 109G
14 novembre 1942 - 18 novembre 1942 Bizerte Bf 109G
18 novembre 1942 - 25 novembre 1942 Trapani Bf 109G
25 novembre 1942 - 29 novembre 1942 Bizerte Bf 109G
29 novembre 1942 - 2 décembre 1942 El Aouina Bf 109G
2 déc. 1942 - 17 déc. 1942 Tunis
17 déc. 1942 - 4 janv. 1943 El Aouina Bf 109G
4 janvier 1943 - 11 février 1943 Gabès Bf 109G
11 février 1943 - février 1943 Trapani Bf 109G
février 1943 - 8 avril 1943 La Smala des Souassis Bf 109G
8 avril 1943 - 19 avril 1943 Menzel-Temime Bf 109G
19 avril 1943 - mai 1943 Saint-Pierre Bf 109G
mai 1943 - 10 juillet 1943 Casa Zeppera (Sardaigne)*** Bf 109G
10 juillet 1943 - 13 juillet 1943 Trapani Bf 109G
13 juillet 1943 - juillet 1943 Vito dei Normanni rien
juillet 1943 - 18 août 1943 Trévise rien
18 août 1943 - décembre 1943 Neubiberg Bf 109G
décembre 1943 - janvier 1944 Udine Bf 109G
janvier 1944 - mars 1944 Toscane Bf 109G
mars 1944 - 4 avril 1944 Nisch Bf 109G
4 avril 1944 - 6 avril 1944 Belgrade-Semlin Bf 109G
6 avril 1944 - 17 avril 1944 Targsorul Bf 109G
17 avril 1944 - 23 mai 1944 Nisch Bf 109G
23 mai 1944 - 27 mai 1944 Zirkle Bf 109G
27 mai 1944 - 31 mai 1944 Nisch Bf 109G
31 mai 1944 - 14 juin 1944 Radomir**** Bf 109G
14 juin 1944 - 26 juin 1944 Sofia-Wrasdebna**** Bf 109G
26 juin 1944 - 31 août 1944 Pernik/Sofia**** Bf 109G
31 août 1944 - 3 septembre 1944 Franzfeld Bf 109G
3 sept. 1944 - 10 sept. 1944 Budak Bf 109G
10 sept. 1944 - 20 sept. 1944 Piskolt Bf 109G
20 sept. 1944 - oct. 1944 Berveni Bf 109G
octobre 1944 - 1 novembre 1944 Felsoe-Abrany Bf 109G
1er novembre 1944 - janvier 1945 Imely Bf 109G
janvier 1945 - février 1945 Veszprem Bf 109G
février 1945 - mars 1945 Raab Bf 109G
mars 1945 - 12 avril 1945 Fels suis Wagram Bf 109G

* 6./JG51 à Dinant, 26 Mai 1940 - 1 Juin 1940

** Dugino a été utilisé comme aérodrome avancé

*** détachements à Cagliari-Monserato et Senorbia

**** Le II./JG51 était basé sur plusieurs bases autour de Sofia à cette époque, sauf le 5./JG51 qui était basé à Athènes-Kalamaki (31 mai 1944 - 27 juin 1944), à Gaddura (27 juin 1944 - 5 juil. 1944) et à Kastelli/Crète (5 juillet 1944 - août 1944). Un petit détachement du 5./JG51 était également basé à Scutari/Albanie (10 juin 1944 - 14 juin 1944).

  • Hptm Hannes Trautloft, 4 juillet 1940 - 24 août 1940
  • Hptm Walter Oesau, 25 août 1940 - 10 novembre 1940
  • Hptm Richard Leppla, 11 novembre 1940 - 2 août 1942
  • Oblt Herbert Wehnelt (par intérim), 3 août 1942 - 24 septembre 1942
  • Hptm Karl Heinz Schnell, 24 sept. 1942 - 22 juin 1943
  • Hptm Fritz Losigkeit, 26 juin 1943 - 30 avril 1944
  • Hptm Diethelm von Eichel-Streiber, 1er mai 1944 - 24 août 1944
  • Hptm Joachim Brendel, 1er septembre 1944 - 8 mai 1945

Formé le 4 juillet 1940 à St. Omer à partir du I./JG20 avec :

Stab III./JG51 de Stab I./JG20
7./JG51 à partir de 1./JG20
8./JG51 à partir de 2./JG20
9./JG51 à partir de 3./JG20

Le 25 juin 1944, le 7./JG51 s'installa en Allemagne, où il rejoignit le II./JG1, et le 15 août 1944 devint le 8./JG1.

Le 15 août 1944, le III./JG51 est réorganisé :

9./JG51 inchangé
10./JG51 de l'ancien 8./JG51
11./JG51 formé le 15 janvier 1945 à Dantzig-Langfuhr
12./JG51 nouveau

Le 12./JG51 est dissous le 24 avril 1945.

Aérodromes et emplacements des bases aériennes
Date Emplacement Aéronefs d'occasion
4 juillet 1940 - 27 novembre 1940 Saint-Omer-Nord* Bf 109E
27 novembre 1940 - 7 décembre 1940 Peuplingues Bf 109E
7 déc. 1940 - 14 févr. 1941 Mannheim-Sandhofen Bf 109E/F
14 février 1941 - 26 mai 1941 Saint-Omer-Wizernes Bf 109F
26 mai 1941 - juin 1941 Köln Bf 109F
juin 1941 - 1er juillet 1941 Halaszi Bf 109F
1er juillet 1941 - juillet 1941 Stara Bychow Bf 109F
juillet 1941 - 5 août 1941 Smolensk Bf 109F
5 août 1941 - 18 septembre 1941 Schatalowka Bf 109F
18 sept. 1941 - oct. 1941 Konotop Bf 109F
octobre 1941 - 6 décembre 1941 Jermolino Bf 109F
6 déc. 1941 - 17 déc. 1941 Spas-Lykschina Bf 109F
17 déc. 1941 - 22 déc. 1941 Juchnow-S d Bf 109F
22 déc. 1941 - 5 avril 1942 Dugino Bf 109F
5 avril 1942 - 4 mai 1942 Smolensk Bf 109F
4 mai 1942 - 12 novembre 1942 Dugino Bf 109F
12 nov. 1942 - 17 déc. 1942 Jésus Bf 109F, Fw 190A
17 déc. 1942 - 27 janv. 1943 Dugino Fw 190A
27 janvier 1942 - février 1943 Orel Fw 190A
février 1943 - mars 1943 Dugino Fw 190A
mars 1943 - mai 1943 Krasnowardeisk Fw 190A, Bf 109G
mai 1943 - 15 juillet 1943 Orel Bf 109G
15 juillet 1943 - 30 août 1943 Briansk Bf 109G
30 août 1943 - octobre 1943 Poltawa Bf 109G
octobre 1943 - janvier 1944 Orscha Bf 109G
janvier 1944 - 26 février 1944 Polozk Bf 109G
26 février 1944 - 3 mars 1944 Bobruisk Bf 109G
3 mars 1944 - 18 mars 1944 Orscha Bf 109G
18 mars 1944 - 27 mars 1944 Baranowitschi Bf 109G
27 mars 1944 - 21 juin 1944 Terespol Bf 109G
21 juin 1944 - 27 juin 1944 Bobruisk Bf 109G
27 juin 1944 - 30 juin 1944 Matschulitsche Bf 109G
30 juin 1944 - 2 juillet 1944 Minsk-Sud Bf 109G
2 juillet 1944 - 8 juillet 1944 Pinsk Bf 109G
8 juillet 1944 - 15 juillet 1944 Kowno Bf 109G
15 juillet 1944 - 21 juillet 1944 Cuniow Bf 109G
21 juillet 1944 - août 1944 Dubowo Bf 109G
août 1944 - 20 août 1944 Tilsit-Ost Bf 109G
20 août 1944 - octobre 1944 Essern Bf 109G
octobre 1944 - 1 novembre 1944 Hüttenfelde Bf 109G
1er novembre 1944 - janvier 1945 Insterbourg Bf 109G
janvier 1945 - avril 1945 Pillau-Neutief Bf 109G
avril 1945 - mai 1945 Bresterort Bf 109G

* 9./JG51 à Denain, 2 oct 1940 - 7 oct 1940

  • Hptm Johannes Janke, 21 novembre 1940 - 18 février 1941
  • Olt Hans-Karl Keitel, 20 février 1941 - 26 février 1941
  • Maj Friedrich Beckh, 1er mars 1941 - 19 juillet 1941
  • Hptm Karl-Gottfried Nordmann, 20 juillet 1941 - 9 avril 1942
  • Hptm Hans Knauth, 10 avril 1942 - 28 février 1943
  • Maj Rudolf Resch, 1er mars 1943 - 11 juillet 1943
  • Maj Hans Ekkehard Bob, 1er août 1943 - 8 mai 1944
  • Maj Heinz Lange, 9 mai 1944 - 11 avril 1945
  • Olt Günther Josten, 12 avril 1945 - 28 avril 1945
  • Maj Heinz Lange, 29 avril 1945 - 8 mai 1945

Formé le 21 novembre 1940 à Marquise du I./JG77 avec :

Stab IV./JG51 de Stab I./JG77
10./JG51 à partir de 1./JG77
11./JG51 à partir de 2./JG77
12./JG51 à partir de 3./JG77

Le 25 juin 1944, le 12./JG51 s'installa en Allemagne, où il rejoignit le I./JG302, et le 15 août 1944 devint le 4./JG302.

Le 15 août 1944, le IV./JG51 est réorganisé :

13./JG51 de l'ancien 10./JG51
14./JG51 de l'ancien 11./JG51
15./JG51 formé le 1er novembre 1944 à Modlin

Le 4e staffel, 16./JG51, n'a jamais été formé.

Aérodromes et emplacements des bases aériennes
Date Emplacement Aéronefs d'occasion
21 nov. 1940 - 7 déc. 1940 Apparence Bf 109E
7 déc. 1940 - 9 févr. 1941 Mannheim-Sandhofen Bf 109E/F
6 février 1941 - 16 avril 1941 Le Touquet Bf 109F
16 avril 1941 - 7 juin 1941 Marquise-Ouest Bf 109F
7 juin 1941 - juin 1941 Dortmund Bf 109F
juin 1941 - 1er juillet 1941 Krzewica Bf 109F
1er juillet 1941 - juillet 1941 Staryj Bychow Bf 109F
juillet 1941 - 5 août 1941 Smolensk Bf 109F
5 août 1941 - 18 septembre 1941 Schatalowka Bf 109F
18 sept. 1941 - oct. 1941 Konotop Bf 109F
octobre 1941 - 17 décembre 1941 Jermolino Bf 109F
17 déc. 1941 - mars 1942 Juchnow-Nord Bf 109F
mars 1942 - 20 mai 1942 Wjasma-Gradina Bf 109F
20 mai 1942 - 6 juin 1942 Dugino Bf 109F
6 juin 1942 - 20 juin 1942 Orel Bf 109F
20 juin 1942 - 6 juillet 1942 Mamonowo/Ossinowka Bf 109F
6 juillet 1942 - 30 juillet 1942 Seschtschinskaja Bf 109F
30 juil. 1942 - 27 sept. 1942 Dugino Bf 109F
27 sept. 1942 - 6 oct. 1942 Staraja Russa Bf 109F
6 octobre 1942 - 9 janvier 1943 Wiebsk Bf 109F, Fw 190A
9 janvier 1943 - 3 février 1943 Isotscha/Iwan-See Bf 109F, Fw 190A
février 1943 - février 1943 Jésus Bf 109G, Fw 190A
février 1943 - 2 août 1943 Orel Fw 190A, Bf 109G
2 août 1943 - août 1943 Briansk Bf 109G
août 1943 - octobre 1943 Poltawa Bf 109G
octobre 1943 - décembre 1943 Orscha Bf 109G
décembre 1943 - janvier 1944 Shitomir Bf 109G
janvier 1944 - 28 février 1944 Ouman Bf 109G
28 février 1944 - 1 avril 1944 Orscha Bf 109G
1 avril 1944 - 12 juin 1944 Lisiatycze Bf 109G
12 juin 1944 - 22 juin 1944 Stanislau Bf 109G
22 juin 1944 - 27 juin 1944 Moguilev Bf 109G
27 juin 1944 - 29 juin 1944 Shodino Bf 109G
29 juin 1944 - 1er juillet 1944 Minsk-Sud Bf 109G
1er juillet 1944 - 3 juillet 1944 Chotzow Bf 109G
3 juillet 1944 - 9 juillet 1944 Lida Bf 109G
9 juillet 1944 - 11 juillet 1944 Doubno Bf 109G
11 juillet 1944 - 15 juillet 1944 Lublin Bf 109G
15 juillet 1944 - 20 juillet 1944 Cuniow Bf 109G
20 juillet 1944 - 21 juillet 1944 Starzawa Bf 109G
21 juillet 1944 - 23 juillet 1944 Jasionka Bf 109G
23 juillet 1944 - août 1944 Mielec Bf 109G
août 1944 - 23 janvier 1945 Modlin Bf 109G
23 janvier 1945 - 20 mars 1945 Dantzig-Langführ Bf 109G
20 mars 1945 - avril 1945 Anklam Bf 109G
avril 1945 - 15 avril 1945 Garz/Usédom Fw 190A/D
15 avril 1945 - mai 1945 Eggersdorf Fw 190A/D

Formé en octobre 1940 à Cazaux sous le nom d'Erg.Sta./JG51. Le 5 mars 1941 augmenté à Erg.Gruppe avec 2 staffeln:

Poignarder Ergünzungsgruppe/JG51 nouveau
1. Einsatzstaffel/JG51 nouveau
2. Ausbildungsstaffel/JG51 de Erg.Sta./JG51

Stab d'Ergünzungsgruppe/JG51 est devenu Stab/EJGr.Ost
1. Einsatzstaffel/JG51 est devenu 12./JG1
2. Ausbildungsstaffel/JG51 est devenu 1./EJGr.Ost

Aérodromes et emplacements des bases aériennes
Date Emplacement Aéronefs d'occasion
octobre 1940 - juin 1941 Cazaux* Bf 109E
juin 1941 - août 1941 Neukuhren* Bf 109E
août 1941 - janvier 1942 Posen-Bednary* Bf 109E
janvier 1942 - février 1942 Cracovie* Bf 109E/F

* 1. Staffel à Abbeville (1er mars 1941 - mai 1941), Zerbst (mai 1941 - août 1941), Düsseldorf-Lohausen (sept. 1941 - oct. 1941), Vannes-Meucon (oct 1941 - janv. 1942) et Brest ( janv. 1942 - 27 janv. 1942).

* 2. Staffel à Cazaux (1er mars 1941 - 8 avril 1941), Posen-Bednary (9 avril 1941 - 10 juillet 1941), Neumünster (11 juillet 1941 - 21 juillet 1941), Düsseldorf-Lohausen (22 juillet 1941 - 30 oct. 1941), La Rochelle (30 oct. 1941 - déc. 1941) et Cracovie (déc. 1941 - 24 févr. 1942).

2./Esquadron 15(envergure)./JG51 3./Esquadron 15(envergure)./JG51 4./Esquadron 15(envergure)./JG51

  • Maj Julio Salvador Diaz-Benjumea, juin 1942 - décembre 1942
  • Maj Carlos Ferrandiz-Arjonilla, décembre 1942 - ?

Formé le 21 juin 1942 à Orel à partir du 15. (Espagne)/JG27. Démantelé le 28 février 1944.

Aérodromes et emplacements des bases aériennes
Date Emplacement Aéronefs d'occasion
21 juin 1942 - juin 1943 Orel Bf 109E/F
juin 1943 - 5 juillet 1943 Toulouse Fw 190A
5 juil. 1943 - (?) déc. 1943 Seschtschinskaja Fw 190A
déc. 1943 - 26 mars 1944 Bobruisk Fw 190A
26 mars 1944 - 24 avril 1944 Madrid Fw 190A

Formé le 1er juillet 1942 à Deblin-Irena (également connu sous le nom de 13.(Pz)/JG51). Le 18 octobre 1943, redésigné 14.(Pz.)/SG9.

  • Flugzeugbestand und Bewegungsmeldungen, Stab/JG51
  • Flugzeugbestand und Bewegungsmeldungen, I./JG51
  • Flugzeugbestand und Bewegungsmeldungen, II./JG51
  • Flugzeugbestand und Bewegungsmeldungen, III./JG51
  • Flugzeugbestand und Bewegungsmeldungen, IV./JG51
  • Flugzeugbestand und Bewegungsmeldungen, 15./JG51
  • Flugzeugbestand und Bewegungsmeldungen, Pz.Jg.Sta./JG51
  • http://www.ww2.dk/
  • http://en.wikipedia.org/wiki/Luftwaffe_units_before_the_1939_invasion_of_Poland
  • http://www.feldgrau.com/luft.html
  • http://www.lexikon-der-wehrmacht.de/
  • Bundesarchiv-Milit rarchiv, Fribourg.
  • Feldpost bersicht, RH 3/18 - 129. A également été publié par N. Kannapin en 3 volumes.
  • Schematische Kriegsgliederung, RH 2. A également été publié dans Geheime Tagesberichte der OKW de Kurt Mehner, 12 vols. Existe en totalité, pour la période 8 juin 1940 - 31 décembre 1943, et en partie pour 15 avril 1944 - 7 mai 1945
  • Flugzeugunf lle und Verluste bei den fliegenden Verbanden, RL 2 III/184, 752 - 767, 1170 - 1198. L'année 1944 est manquante, mais peut être extraite de RL 2 III/852 (summarischen Verlustmeldungen).
  • FlugzeugunfÃlle und Verluste bei Schulen und Sonstige Verbanden, RL 2 III/769 - 784
  • Flugzeugbestand und bewegungsmeldungen, RL 2 III/874 - 882. Ne couvre que les mois de mars 1942 à décembre 1944. Le reste est manquant.
  • Storkemeldungen der fliegenden Verbande, RL 2 III/1732 - 1765
  • bersicht ber Soll, Istbestand, Einsatzbereitschaft, Verluste und Reserven der fliegenden Verbande, RL 2 III/700 - 734
  • Flak bersicht nov. 1943 - déc. 1944, RL 2 III/1119 - 1122
  • Kriegstagebücher
  • Agence de recherche historique de l'USAF, Maxwell AFB, Alabama
  • K1028F - Front de l'Est 1942, incl. KTB Fliegerfürer Sd (février 1942 - août 1942), extraits des journaux intimes de Richthofen et Fiebig, relevés mensuels des effectifs pour tout le front oriental, résumé de 60 pages des opérations de la 1. Luftwaffen-Flotilla (ferries Siebel) sur la mer de Ladoga
  • K1028G - Front de l'Est 1943, principalement VIII. Opérations du Fliegerkorps
  • K1028Y & K1028X - KTB I. Jagdkorps (sept. 1943 - mai 1944) et KTB 5. Jagddivision (juin 1944).
  • A1128 - Ordre de bataille allemand - Statistiques par trimestre, 1938-45 (parties de l'enquête de bombardement stratégique de l'USAF)
  • Junkers Ju 87 : De 1936 à 1945 par Herbert Leonard Broché
  • Messerschmitt Me 110 : les bimoteurs Bf 110, Me 210 et 410 de Messerchmitt par Dominique Breffort Parfait Broché
  • Focke-Wulf Fw 190 : De 1939 à 1945 (Avions et pilotes) par Dominique Breffort Broché
  • Messerschmitt Me 109, Vol. 1: De 1936 à 1942 (Avions et Pilotes) par Anis ElBied Broché

Si vous aimez notre site Web, veuillez ajouter un j'aime sur facebook

Asisbiz fonctionne depuis juillet 2006, cette section a été mise à jour le 5 mai 2020



Les sources suivantes ont été utilisées tout au long de cette section et sont répertoriées ici afin qu'elles n'aient pas besoin d'être répertoriées plusieurs fois. Les sources utilisées spécifiquement pour une unité particulière sont répertoriées avec les informations de cette unité :

Site Web du musée du quartier-maître de l'armée des États-Unis :

M. Mark Boland


Groupes de quartier-maître

21e groupe de quartier-maître * - Myitkyina

45e Groupe de quartier-maître * - Lédo

Le 1er décembre 1943, le 45th QM Regiment est démantelé et les unités sont redésignées. Le 45e régiment de camions de quartier-maître est devenu le 45e groupe de quartier-maître, le 1er bataillon a été redésigné le quartier général et le détachement du quartier général, le 45e bataillon de quartier-maître, Mobile et le 2e bataillon est devenu le 68e bataillon de quartier-maître, mobile. Les sociétés A à M ont également été redésignées en sociétés à numéro et ont suivi des lignées distinctes.

468e groupe de quartier-maître * - Lédo

472e groupe de quartier-maître - Chabua

478e groupe de quartier-maître - Chine

517e groupe de quartier-maître

* Unités noires


21e Régiment QM *

  • Constitué le 1er mai 1936 dans l'armée régulière en tant que quartier général et détachement du quartier général, 21e régiment de quartier-maître avec les 1er, 2e et 3e bataillons affectés
  • Redésigné le 1er avril 1942 en tant que quartier général et détachement du quartier général, 21e régiment de camions quartier-maître
  • Activé le 16 avril 1942 à Fort Benning, Géorgie
  • Le 1er décembre 1943, le 21 régiment est réorganisé et ses trois bataillons sont redésignés en tant que quartier général et détachement de quartier général (HHD), 36th Quartermaster Battalion HHD, 39th Quartermaster Battalion et HHD, 108th Quartermaster Battalion. Les compagnies portant des lettres, E à H, ont été rebaptisées 3305e à 3308e Compagnies de camions de quartier-maître respectivement et affectées au 39e bataillon de quartier-maître.
  • Inactivé le 7 novembre 1945 au Camp Kilmer, New Jersey
  • Converti et redésigné le 1er août 1946 en tant que quartier général et détachement du quartier général, 39e bataillon de camions du corps des transports
  • Redésigné le 11 juin 1954 en tant que quartier général et compagnie de quartier général, 39e bataillon des transports
  • Activé le 3 août 1954 à Camp Gordon, Géorgie
  • Réorganisé et redésigné le 25 juin 1959 en tant que quartier général et détachement du quartier général, 39e bataillon des transports
  • Inactivé le 10 mars 1972 à Fort Lewis, Washington
  • Activé le 16 février 1986 en Allemagne

Crédit de participation à la campagne :

  • Seconde Guerre mondiale : Inde-Birmanie Birmanie centrale
  • Vietnam : Contre-offensive, Phase II Contre-offensive, Phase III Tet Contre-offensive Contre-offensive, Phase IV Contre-offensive, Phase V Contre-offensive, Phase VI Tet 69/Contre-offensive Été-Automne 1969 Hiver-Printemps 1970 Contre-offensive Sanctuaire Contre-offensive, Phase VII Consolidation I Consolidation II

Décorations :

  • Mention élogieuse d'unité méritoire (armée) pour le VIETNAM 1968-1969
  • Prix ​​de l'unité supérieure de l'armée pour 1987
  • Croix de galanterie de la République du Vietnam avec palme pour le VIETNAM 1971

Insigne d'unité distinctive :

Symbolisme: Le rouge brique et le jaune doré sont des couleurs utilisées pour le transport. Les récompenses de la campagne de la Seconde Guerre mondiale de l'organisation pour le service dans les régions de l'Inde et de la Birmanie et de la Birmanie centrale sont commémorées par la montagne enneigée pour le transport de fournitures sur de nombreuses routes de montagne dangereuses près du Tibet bordent le palmier et l'ancre indiquent les nombreuses voies navigables intérieures traversé dans les transports birmans. De plus, le palmier et l'ancre ainsi que l'anneau noir, symbolique des roues de transport motorisé, dénotent les activités portuaires du bataillon en République du Vietnam. La couleur verte fait également allusion au service au Vietnam.

Blason:

Crête: Sur une couronne des couleurs, d'or et de gueules (rouge brique), à ​​une montagne d'azur coiffée d'argent surmontée d'une ancre en courbe senestre d'or, brisée d'un palmier en courbe au naturel.

Devise: NOUS VOUS PORTERONS.

Protéger: Le rouge brique et le jaune doré sont les couleurs du corps des transports. L'ancre représente les voies navigables intérieures de la Birmanie et le service portuaire de la tournée de l'unité au Vietnam. L'éléphant fait allusion au service de la Seconde Guerre mondiale lorsque les éléphants ont été largement utilisés pour aider à charger des camions et des avions dans le théâtre Birmanie-Inde. Les roues de camion sont symboliques du transport.

Crête: Le chamois et le bleu sont les couleurs du quartier-maître dont le 39e bataillon de transport est issu. La montagne bleu outremer fait référence au terrain de la Birmanie. Le palmier fait référence au service au Vietnam et l'ancre est un symbole traditionnel de la mission de chargement et de déchargement du corps de transport dans les ports de débarquement.

Fond: Les armoiries ont été approuvées le 4 septembre 1992.


36e Bataillon QM (Mobile) * (ancien 1er BN, 21e QM Reg) (Voir Histoires des unités CBI)

L'unité mère du 36e bataillon de transport (camion) était le 1er bataillon du 21e régiment de quartier-maître (Truck-Corps). Il a été constitué dans l'armée régulière le 1er mai 1936 et rebaptisé le 8 janvier 1940 en tant que 21e régiment de quartier-maître (camion).

Le 1er bataillon du 21e régiment de quartier-maître (camion) a été activé à Fort Benning, en Géorgie, le 15 janvier 1942.

Le 36e bataillon de quartier-maître, Mobile est resté dans le théâtre CBI jusqu'en août 1945, un total de 29 mois, dont la plupart ont été passés dans les jungles du centre de la Birmanie, en particulier autour de Myitkyina sur la rivière Tirap. A cette époque, il avait sous son commandement pendant diverses périodes, les 3301e, 3302e, 3303e, 3304e, 3312e, 3502e, 4390e ​​et 373e Quartermaster Truck Companies la 4276e Service Company la 4294e Railhead Company et les deux détachements (QG et médical) . Il est temporairement rattaché au 45th Quartermaster Group de novembre 1944 à mars 1945 et au 468th Quartermaster Group du 9 avril au 11 juin 1945.

Lignage de la 10e compagnie de transport

  • Constitué le 1er mai 1936 dans l'armée régulière en tant que compagnie A, 1er bataillon, 21e régiment de quartier-maître
  • Activé le 15 janvier 1942 à Fort Benning, Géorgie
  • Réorganisé et redésigné le 16 juin 1942 en tant que compagnie A, 1er bataillon, 21e régiment de camions quartier-maître
  • Réorganisé et redésigné le 1er décembre 1943 en tant que 3301st Quartermaster Truck Company
  • Inactivé le 7 novembre 1945 au Camp Kilmer, New Jersey
  • Converti et redésigné le 1er août 1946 en tant que 3301st Transportation Corps Truck Company
  • Redésigné le 24 février 1947 en tant que 10th Transportation Corps Truck Company
  • Activé le 21 avril 1947 à Fort Richardson, en Alaska
  • Réorganisé et redésigné le 12 mai 1947 en tant que 10th Transportation Truck Company
  • Inactivé le 23 août 1948 à Fort Richardson, en Alaska
  • Redésigné le 20 novembre 1950 en tant que 10th Transportation Heavy Truck Company
  • Activé le 22 décembre 1950 à Fort Eustis, Virginie
  • Réorganisé et redésigné le 1er octobre 1953 en tant que 10e compagnie de transport
  • Inactivé le 15 septembre 1994 à Fort Jackson, Caroline du Sud
  • Activé le 16 octobre 2006 à Hunter Army Airfield, Géorgie

Crédit de participation à la campagne :

  • Seconde Guerre mondiale : Inde-Birmanie Birmanie centrale
  • Vietnam : Contre-offensive de défense Contre-offensive, Phase II Contre-offensive, Phase III Contre-offensive du Têt Contre-offensive, Phase IV Contre-offensive, Phase V Contre-offensive, Phase VI Tet 69/Contre-offensive Été-Automne 1969 Hiver-Printemps 1970 Contre-offensive Sanctuaire Contre-offensive, Phase VII Consolidation I Consolidation II
  • Asie du Sud-Ouest : Défense de la libération de l'Arabie saoudite et défense du cessez-le-feu du Koweït

Décorations :

  • Mention élogieuse d'unité méritoire (armée) pour le VIETNAM 1965-1966
  • Mention élogieuse d'unité méritoire (armée) pour le VIETNAM 1968-1969
  • Mention élogieuse d'unité méritoire (armée) pour le VIETNAM 1969


39e Bataillon QM (mobile)* (ancien 2nd BN, 21st QM Reg) (Voir Histoires des unités CBI)

    Constitué le 1er mai 1936 dans l'armée régulière en tant que quartier général et détachement du quartier général, 2e bataillon, 21e régiment de quartier-maître

Crédit de participation à la campagne :

Décorations :

Informations sur la lignée et les distinctions au 12 février 2008


3305 QM Truck Co.* (ancienne société E, 21st QM Reg) - Ledo


108e bataillon QM (mobile)* (ancien 3d BN, 21st QM Reg)

Le 1er décembre 1943, le 21 régiment est réorganisé et ses trois bataillons sont redésignés en tant que quartier général et détachement de quartier général (HHD), 36th Quartermaster Battalion HHD, 39th Quartermaster Battalion et HHD, 108th Quartermaster Battalion. Les compagnies de lettres originales du 2e bataillon, E à H, ont été rebaptisées 3305e à 3308e compagnies de camions de quartier-maître respectivement et affectées au 39e bataillon de quartier-maître. Dès lors, les compagnies et les bataillons suivront des lignées distinctes.

3309 QM Truck Co.* (ancienne société I, 21st QM Reg) - Myitkyina
3310 QM Truck Co.* (ancienne société K, 21st QM Reg) - Myitkyina
3311 QM Truck Co.* (ancienne société L, 21st QM Reg) - Myitkyina

45e Régiment de camions QM* (Voir l'historique des unités CBI)


45e CSG

Le 45e groupe de soutien du corps (avant) se prépare pour un déploiement mondial et, lorsqu'il est dirigé, fournit un soutien au combat et un soutien au combat pour les opérations militaires.

Le 45th Corps Support Group (Forward) a été constitué à l'origine le 1er mai 1936 dans l'armée régulière sous le nom de 45th Quartermaster Regiment (Truck).

Il a été initialement activé le 9 mai 1942, au sous-port d'embarquement d'Oakland, en Californie, en tant que 45th Quartermaster Truck Regiment.

Des éléments du régiment se séparent le 1er décembre 1943 et reçoivent de nouvelles destinations. Le quartier général et le détachement du quartier général sont devenus HHD, 45th Quartermaster Group.

Le quartier général et le détachement du quartier général des 1er, 2e et 3e bataillons sont devenus respectivement le quartier général et le détachement du quartier général des 45e, 68e et 120e bataillons de quartier-maître (mobiles). Les compagnies A à M ont été redésignées comme les 3461e à 3472e Compagnies de camions du quartier-maître. Le quartier général et le détachement du quartier général, 45e groupe de quartier-maître, puis désactivé à Camp Kilmer, New Jersey, le 26 novembre 1945.

Le 30 mars 1966, le groupe a été désigné comme quartier général et compagnie de quartier général, 45e groupe de soutien. L'activation a suivi le 4 mai 1966, à Fort Lee, en Virginie. Le Groupe a été désactivé le 15 décembre 1970, à Fort Lewis, Washington. Le 15 septembre 1972, le 45e groupe de soutien a vu sa dernière activation à Fort Shafter, à Hawaï.

En août 1986, le 45e groupe de soutien a été réorganisé pour inclure le commandement et le contrôle du 7e bataillon de maintenance, du 124e bataillon des transports, du 84e bataillon du génie (combat) (lourd), du 29e bataillon du génie (topographique) et du 125e bataillon des finances. .

Le 16 octobre 1993, le 45e groupe de soutien a été rebaptisé 45e groupe de soutien du corps (avant), le 7e bataillon de maintenance a été rebaptisé 17e bataillon de soutien du corps et le 124e bataillon de transport a été rebaptisé 524e bataillon de soutien du corps.
(* unité noire)


45e bataillon QM (mobile)* (ancien 1er BN, 45e QM Reg) (Voir Histoires des unités CBI)

Le 1er décembre 1943, le 45th QM Regiment est démantelé et les unités sont redésignées. Le 45e régiment de camions de quartier-maître est devenu le 45e groupe de quartier-maître, le 1er bataillon a été redésigné le quartier général et le détachement du quartier général, le 45e bataillon de quartier-maître, Mobile et le 2e bataillon est devenu le 68e bataillon de quartier-maître, mobile. Les sociétés A à M ont également été redésignées en sociétés à numéro et ont suivi des lignées distinctes.


68e bataillon QM (mobile)* (ancien 2e BN, 45e QM Reg) (Voir Histoires des unités CBI)

Le 68e bataillon de soutien du corps a été constitué le 1er mai 1936, dans l'armée régulière en tant que quartier général, 2e bataillon, 45e régiment de quartier-maître. Le 1er avril 1942, il a été rebaptisé Quartier général du 2e Bataillon, 45e Régiment de camions de quartier-maître.

Le 1er décembre 1943, le 45th QM Truck Regiment est démantelé et les unités sont redésignées. Le 45e régiment QM est devenu le 45e groupe de quartier-maître et le 2e bataillon est devenu le quartier général et le détachement du quartier-général, 68e bataillon de quartier-maître, mobile. Les sociétés lettrées ont également été redésignées en sociétés à numéro et ont suivi des lignées distinctes.


120e bataillon QM (mobile)* (ancien 3d BN, 45th QM Reg) (Voir Histoires des unités CBI)

Le 1er décembre 1943, le 45th QM Regiment est démantelé et les unités sont redésignées. Le 45e régiment de camions de quartier-maître est devenu le 45e groupe de quartier-maître, le 1er bataillon a été redésigné le quartier général et le détachement du quartier général, le 45e bataillon de quartier-maître, Mobile et le 2e bataillon est devenu le 68e bataillon de quartier-maître, mobile. Les sociétés A à M ont également été redésignées en sociétés à numéro et ont suivi des lignées distinctes.

3469 QM Truck Co.* (ancienne société I, 45th QM Reg) - Ledo
3470 QM Truck Co.* (ancienne société K, 45e QM Reg) - Ledo
3471 QM Truck Co.* (ancienne compagnie L, 45th QM Reg) - Ledo
3472 QM Truck Co.* (ancienne société M, 45th QM Reg) - Ledo

  • Constitué le 1er mai 1936 dans l'armée régulière en tant que compagnie M, 3e bataillon, 45e régiment de quartier-maître
  • Redésigné le 1er avril 1942 en tant que compagnie M, 3e bataillon, 45e régiment de camions quartier-maître
  • Activé le 9 mai 1942 à Oakland, Californie
  • Réorganisé et redésigné le 1er décembre 1943 en tant que 3472d Quartermaster Truck Company
  • Inactivé le 26 novembre 1945 au Camp Kilmer, New Jersey
  • Converti et redésigné le 1er août 1946 sous le nom de 3472d Transportation Corps Truck Company
  • Redésigné le 6 mars 1947 en tant que 62d Transportation Corps Truck Company
  • Activé le 14 avril 1947 à Fort Eustis, Virginie
  • Redésigné le 7 juillet 1947 en tant que 62d Transportation Truck Company
  • Réorganisé et redésigné le 3 juin 1949 en tant que 62d Transportation Heavy Truck Company
  • Réorganisé et redésigné le 1er octobre 1953 en tant que 62d Transportation Company
  • Inactivé le 15 avril 1993 à Fort Bliss, Texas
  • Activé le 16 septembre 2006 à Fort Richardson, Alaska

Crédit de participation à la campagne :

  • Seconde Guerre mondiale : Inde-Birmanie Birmanie centrale
  • Vietnam: Contre-offensive de défense Contre-offensive, Phase II Contre-offensive, Phase III Contre-offensive du Tet, Phase IV Contre-offensive, Phase V Contre-offensive, Phase VI Tet 69/Contre-offensive Été-Automne 1969 Hiver-Printemps 1970 Contre-offensive du Sanctuaire, Phase VII Consolidation I Consolidation II Cessez- Feu
  • Asie du Sud-Ouest : Défense de la libération de l'Arabie saoudite et défense du cessez-le-feu du Koweït

Décorations :

  • Mention élogieuse d'unité méritoire (armée) pour le VIETNAM 1965-1966
  • Mention élogieuse d'unité méritoire (armée) pour le VIETNAM 1968-1969
  • Mention élogieuse d'unité méritoire (armée) pour le VIETNAM 1969
  • Mention élogieuse d'unité méritoire (armée) pour l'ASIE DU SUD-OUEST 1990-1991
  • Croix de galanterie de la République du Vietnam avec palme pour le VIETNAM 1971

253e Régiment QM


468e régiment QM


78e bataillon QM (mobile)*

Ledo (jusqu'au 30 sept. 45)
(* unité noire)


159e bataillon QM (mobile) (ancien 3d BN, 468th QM Truck Reg)

Mention élogieuse d'unité méritoire : 1er janvier-30 juin 44, GO 44, Hq SOS IBT, dtd 25 février 45 1er juillet-31 décembre 44, GO 93, Hq SOS IBT, dtd 9 mai 45.

3312nd QM Truck Co.* (ancienne société I, 468th QM Reg) - Myitkyina
3502nd QM Truck Co.* (ancienne société K, 468th QM Reg) - Ledo
3504th QM Truck Co.* (ancienne société L, 468th QM Reg) - Ledo
4048th QM Truck Co.* (ancienne société M, 468th QM Reg) - Ledo

472e régiment de camions QM (Voir l'historique des unités CBI)

  • Activé au Camp Sutton, NC février 1943
  • Redésigné 472e groupe QM en septembre 1945



472e bataillon QM (mobile)

  • Constitué le 10 mars 1922 dans les réserves organisées sous le nom de Motor Transport Company n° 593
  • Organisé vers novembre 1922 à New York, New York
  • Redésigné le 23 mars 1925 en tant que 593d Motor Transport Company
  • Réorganisé et redésigné le 1er juillet 1936 en tant que compagnie I, 3e bataillon, 472e régiment de quartier-maître
  • Redésigné le 1er avril 1942 en tant que compagnie I, 3e bataillon, 472e régiment de camions quartier-maître
  • Commandé au service militaire actif le 15 février 1943 au Camp Sutton, Caroline du Nord
  • Réorganisé et redésigné le 1er décembre 1943 en tant que 3729th Quartermaster Truck Company
  • Inactivé le 19 décembre 1945 au Camp Kilmer, New Jersey
  • Converti et redésigné le 1er août 1946 en tant que 3729th Transportation Corps Truck Company
  • Redésigné le 19 mai 1947 en tant que 319th Transportation Truck Company
  • Activé le 1er juin 1947 à Albany, Géorgie
  • (Réserves organisées redésignées le 25 mars 1948 en corps de réserve organisé redésigné le 9 juillet 1952 en réserve de l'armée)
  • Inactivé le 1er avril 1950 à Albany, Géorgie
  • Activé le 1er janvier 1951 à Savannah, Géorgie
  • Inactivé le 1er février 1952 à Savannah, Géorgie
  • Redésigné le 18 juillet 1955 comme la 319e compagnie de transport
  • Activé le 29 juillet 1955 à Macon, Géorgie
  • Lieu changé le 1er février 1957 à Cartersville, Géorgie
  • Inactivé le 15 novembre 1957 à Cartersville, Géorgie
  • Activé le 1er juin 1959 à Fort Valley, Géorgie
  • Lieu changé le 1er novembre 1959 à Albany, Géorgie
  • Commandé au service militaire actif le 15 octobre 1961 à Albany, Géorgie libéré du service militaire actif le 12 août 1962 et est revenu au statut de réserve
  • Lieu changé le 31 décembre 1965 à Augusta, Géorgie
  • Commandé au service militaire actif le 13 mai 1968 à Augusta, Géorgie libéré du service militaire actif le 19 août 1969 et est revenu au statut de réserve
  • Commandé au service militaire actif le 17 novembre 1990 à Augusta, Géorgie libéré du service militaire actif le 2 juin 1991 et est revenu au statut de réserve
  • Élément ordonné au service militaire actif le 1er novembre 2002 à Augusta, Géorgie Le reste de la compagnie est ordonné au service militaire actif 16 janvier 2003 à Augusta, Géorgie
  • Élément libéré du service militaire actif le 31 octobre 2003 et revenu au statut de réserviste Reste de la compagnie libérée du service militaire actif le 15 janvier 2004 et revenu au statut de réserviste
  • Commandé au service militaire actif le 30 mars 2010 à Augusta, Géorgie libéré du service militaire actif le 3 mai 2011 et est revenu au statut de réserve

Crédit de participation à la campagne :

  • Seconde Guerre mondiale : Théâtre Asie-Pacifique, Streamer sans inscription
  • Vietnam : Contre-offensive, Phase V Contre-offensive, Phase VI Tet 69/Contre-offensive été-automne 1969
  • Asie du Sud-Ouest : Libération et défense du cessez-le-feu du Koweït
  • Guerre contre le terrorisme : des campagnes à déterminer

Décorations :

  • Presidential Unit Citation (Marine), Streamer brodé IRAQ 2003
  • * Mention élogieuse d'unité méritoire (armée), Streamer brodé INDE JAN-JUN 1944
  • * Mention élogieuse d'unité méritoire (armée), Streamer brodé INDE JUL-DEC 1944
  • Mention élogieuse d'unité méritoire (armée), Streamer brodé VIETNAM 1968-1969
  • Mention élogieuse de l'unité méritoire (armée), Streamer brodé ASIE DU SUD-OUEST 1991

* Mention élogieuse d'unité méritoire : 1er janvier-30 juin 44, GO 44, Hq SOS IBT, dtd 25 février 45 1er juillet-31 décembre 44, GO 93, Hq SOS IBT, dtd 9 mai 45.

Informations sur la lignée et les distinctions au 13 juillet 2011



Les éléments suivants ont été attribués au ?? QM NE, 472e QM Truck Reg :

3724e QM Truck Co. (ancienne société D, 472e QM Reg) - Tezpur


Photo gracieuseté de M. David Krier

3731st QM Truck Co. (ancienne compagnie L, 472nd QM Reg) *
3732nd QM Truck Co. (ancienne société M, 472nd QM Reg) *


478th QM Truck Regiment (Voir l'historique des unités CBI)


88e bataillon QM (mobile) (ancien 2e BN, 478e QM Reg)


Hq & Hq Detachment (Capt Harold N. Wood, commandant - avant)
Photo gracieuseté de M. James Gavin (2e à partir de la gauche)
  • Constitué le 1 juillet 1936 dans les réserves organisées en tant que compagnie B, 1er bataillon, 478e régiment de camions quartier-maître
  • Commandé au service militaire actif le 25 octobre 1942 et organisé au Camp Claiborne, Louisiane
  • Réorganisé et redésigné le 1er décembre 1943 en tant que 3842d Quartermaster Truck Company
  • Inactivé le 3 février 1946 en Inde
  • Converti et redésigné le 1er août 1946 sous le nom de 3842d Transportation Corps Truck Company
  • Redésigné le 18 mars 1947 en tant que 497th Transportation Corps Truck Company
  • Activé le 3 avril 1947 à Oklahoma City, Oklahoma
  • Redésigné le 14 octobre 1947 en tant que 497th Transportation Truck Company
  • (Réserves organisées redésignées le 25 mars 1948 en corps de réserve organisé redésigné le 9 juillet 1952 en réserve de l'armée)
  • Inactivé le 15 mars 1952 à Oklahoma City, Oklahoma
  • Redésigné le 1er décembre 1958 en tant que 497th Transportation Company
  • Activé le 29 janvier 1959 à Oklahoma City, Oklahoma
  • Emplacement changé le 1er avril 1959 à Tulsa, Oklahoma
  • Inactivé le 25 février 1963 à Tulsa, Oklahoma
  • Retiré le 7 février 1967 de la Réserve de l'Armée et attribué à l'Armée régulière
  • Activé le 25 mars 1967 à Fort Lewis, Washington

Crédit de participation à la campagne :

  • Seconde Guerre mondiale : Inde-Birmanie Birmanie centrale
  • Asie du Sud-Ouest : Défense de la libération de l'Arabie saoudite et défense du cessez-le-feu du Koweït
  • Guerre contre le terrorisme : des campagnes à déterminer

Décorations :

  • Meritorious Unit Commendation (Army), Streamer brodé ASIE DU SUD-OUEST 1990-1991
  • Mention élogieuse d'unité méritoire (armée), Streamer brodé IRAK 2004-2005
  • Army Superior Unit Award, Streamer brodé 1996-1997

3848th QM Truck Co. - Ledo
3851st QM Truck Co.


5300e peloton de largage de ravitaillement aérien (Prov)
5301e peloton de largage de ravitaillement aérien (Prov)
5302e peloton de largage de ravitaillement aérien (Prov)
5331e peloton de largage de ravitaillement aérien (Prov)


173e bataillon QM (mobile)

?? Entreprises de gestion de la qualité


478e bataillon QM (mobile)*


516e Régiment QM


3d BN, 516th QM Reg


Bataillons de quartier-maître

REMARQUE : Cette section répertorie les bataillons dont les affectations régimentaires sont NE PAS identifié ci-dessus.

    47e bataillon QM (mobile)* - Calcutta

  • 3649th QM Truck Co.* - Shingbwiyang
  • 3650th QM Truck Co.* - Shingbwiyang
  • 3651st QM Truck Co.* - Shingbwiyang
  • 3652nd QM Truck Co.* - Shingbwiyang


Compagnies de quartier-maître

REMARQUE : Cette section répertorie les compagnies dont les affectations de bataillon sont NE PAS identifié ci-dessus.

1ère Boucherie QM
31st QM Pack Troop - North Malir (voir Forces terrestres de l'armée)

33d QM Pack Troop - North Malir (voir Forces terrestres de l'armée)
35th QM Pack Troop - North Malir (voir Forces terrestres de l'armée)
37th QM Pack Troop - North Malir (voir Forces terrestres de l'armée)
49th QM Graves Registration Co. #
51st QM Large Drum Manufacturing Co. - Tezgaon

68th QM Refrigeration Co.
111e QM Bakery Co. - Ledo

115th QM Bakery Co. - Dikom

  • Constitué le 14 décembre 1920 en tant que train de quartier-maître de la 43e division et attribué au Maine, au Connecticut, au Rhode Island et au Vermont
  • Redésigné 118e régiment de quartier-maître le 1er mai 1936
  • Société D reconnue au niveau fédéral le 23 avril 1937 à Providence, RI
  • Intronisé au service fédéral le 24 février 1941
  • La compagnie D rebaptisée le 19 février 1942 en tant que 185th Quartermaster Company, Depot Supply inactivée le 22 avril 1946 en Inde. (118th Quartermaster Regiment reconstitué le 21 mai 1946 attribué, moins tous les éléments sauf la compagnie D, le 2 juillet 1946 à Rhode Island National Guard en tant que 43d Quartermaster Company)

194th QM Co. (Serv Gp) - Affecté le 25 ASG 42 août
245e QM Truck Co. #
252e QM Pack Troop - North Malir (voir Forces terrestres de l'armée)

675th QM Base Depot Co. #
698th QM Remount Troop - Ledo (voir Unités de service médical, Unités vétérinaires)
699th QM Remount Troop - Shillong (voir Unités de service médical, Unités vétérinaires)
846 QM Co. (Camion, Avn) - Affecté le 25 ASG le 42 août
877th QM Co. - 3d ADG #
961st QM Petroleum Products Laboratory - Chittagong (Voir les histoires de l'unité CBI)

Récompenses: ROK-PUC, 19 sept. 50-31 juil. 52, Department of the Army General Order 33-53 ROK-PUC, 1er août 52-30 Sep 53, Department of the Army General Order 23-54

Campagnes : Deuxième hiver coréen, Corée été-automne 1952, Troisième hiver coréen, Corée été-automne 1953

Avec l'aimable autorisation de M. John Beemer, Direction des plans, de la formation, de la mobilisation et de la sécurité, Fort Sill, OK :

962e QM Petroleum Products Laboratory - Activé le 5 août 43 à Camp Phillips, KS Budge Budge (voir CBI Unit Histories)
963d QM Petroleum Products Laboratory - Activé le 5 août 43 à Fort Leonard Wood, MO Karachi (Voir CBI Unit Histories)

Attaché au Dépôt général de la base n° 1, Théâtre Inde-Birmanie à Karachi, Inde. Plus tard attaché au 380 Air Service Group pour les rations, les quartiers et l'administration.

975th QM Supply Co. #
981st QM Co. - Shamshernagar #

1077th QM Co. (Serv Gp, Avn) - 14 ASG

Activé à Santa Maria AAB, CA 25 mars 43. Unité entièrement chinoise. Stationné à Luliang, en Chine, le 45 janvier avec des détachements opérant sur d'autres bases en Chine. L'unité a été transférée de Chanyi, en Chine, à Tsingchen, en Chine, le 45 juin.

1080th QM Co. (Serv Gp, Avn) - 44 ASG

1081st QM Co. (Serv Gp, Avn) - 54 ASG

Activé à Greenville Army Air Base, SC le 1er avril 43. Détaché du 54th ASG c. Le 43 novembre a été expédié à Casa Blana avec le 499th Serv. Carré A rejoint la 54e ASG c. Janvier 44. Unité stationnée en Inde et a des détachements à Sylhet, Fenny et Chittagong, Inde en juin 44.

1084th QM Co. (Serv Gp, Avn) - 61 ASG

Activé le 1er avril 43 à Santa Maria AAB, CA. Unité à Salua, Inde avant le 45 septembre. Unité à Dudkhundi, avec des détachements à Piardoba, Salua et Kalaikunda, Inde avant le 45 octobre.

Sur la photo, le 1084e Q.M. Company, un groupe d'hommes merveilleux et travailleurs. J'étais le chef de section des biens. Les officiers étaient le capitaine Gallagher, le lieutenant Bright, le capitaine Stock et le lieutenant Miller.

J'ai quitté Calcutta sur le Marine Wolf en janvier 1946 à travers la mer de Chine méridionale amarrée en Californie le 8 février 1946.


Quelques hommes de la 1984e QM Co. - Photo reproduite avec l'aimable autorisation de M. Robert Sarlo

1098th QM Co. (Serv Gp, Avn) - 52 ASG

1100th QM Co. (Serv Gp, Avn) - Chabua, Inde

Activé en tant que détachement à Morrison Field, West Palm Beach, Floride, septembre 41. Est allé outre-mer en Inde le 13 mars 42, ayant plus tard des détachements d'approvisionnement à Karachi, en Inde et à Kunming, en Chine. 25 septembre 43, a été rebaptisé 114 Quartermaster Company Service Group (Aviation). Redésigné 1100 Quartermaster Company Service Group (Aviation) le 9 mai 43. Stationné à Chabua, Inde en septembre 43.

1106th QM Co. (Serv Gp, Avn) - 301 ASG

1116th QM Co. (Serv Gp, Avn) - 329 ASG

1139th QM Co. (Serv Gp, Avn) - 315 ASG

Activé en tant que détachement 3, approvisionnement de la compagnie quartier-maître (aviation) c. 1 juin 41 à la base aérienne de Baton Rouge, LA. Détachement 3 redésigné, Compagnie de quartier-maître (Aviation d'approvisionnement) , 1er avril 42 186 Centre de service de peloton de quartier-maître (Aviation) 22 avril 42 186 Groupe de service de compagnie de quartier-maître (Aviation) 14 août 42 1139 Groupe de service de compagnie de quartier-maître (Aviation) 15 mai 43. Unité à gauche pour service outre-mer le 21 septembre 42 au Moyen-Orient. (Transféré à CBI, date inconnue.) Déménagé de Hsingching à Shanghai, Chine. Ordre de mouvement reçu le 29 novembre 45 derniers préparatifs faits pour l'embarquement.

1142nd QM Co. (Serv Gp, Avn) - 305 ASG


Photo reproduite avec l'aimable autorisation de Mme Deborah Wilster Barker, fille de James Thomas Wilster (rangée arrière, 5e à partir de la gauche)

1147th QM Co. (Serv Gp, Avn) - 25 ASG

1151st QM Co. (Serv Gp, Avn) - 68 ASG

1600th Quartermaster Car Co. - Depot Field (plus tard Harmon Field), Guam

1905th QM Co. (Camion, Avn) (Couleur) - 301 ASG

1935th QM Co. (Camion, Avn) (Couleur) - Chabua, Inde

1940th QM Co. (Camion, Avn) (Couleur) - Karachi, Inde

Activé le 6 mars 41 Barksdale Field, LA. A servi au Moyen-Orient, puis en Inde. Renuméroté à partir de 752 QM Truck Co par WD AG 320.1 (8-28-42) Lettre, Objet: Redesignation and Reorganization of Quartermaster Companies, Truck, with the Army Air Forces, 12 septembre 1942.

1953d QM Co. (Camion, Avn) - 25 ASG - Kharagpur, Inde

Renuméroté à partir de 765 QM Truck Co par WD AG 320.1 (8-28-42) Lettre, Objet : Redesignation and Reorganization of Quartermaster Companies, Truck, with the Army Air Forces, 12 sept. 1942. Situé à Piardoba, Inde - juin 44. Unité dissoute le 30 juin 44.

1959th QM Co. (Camion, Avn) - 305 ASG - Ondal, Inde

Activé en tant que 771 Quartermaster Company (Truck) le 9 mars 42 à la base aérienne de l'armée de Savannah, en Géorgie. Renuméroté le 19 septembre 42 à partir de la lettre 771 QM Truck Co par WD AG 320.1 (8-28-42), Objet : Redesignation and Reorganization of Quartermaster Companies, Truck, with the Army Air Forces, 12 septembre 1942. Stationné à Ondal, Inde. Unité désactivée le 19 janvier 46.

1961st QM Co. (Camion, Avn) - 301 ASG

773d Quartermaster Company (camion) activée le 13 mars 40 à Key Fld, MS. Affecté au 301st Serv Gp le 15 août 42. Déplacé à Selfridge Field le 15 octobre 42. Renuméroté de 773 QM Truck Co par WD AG 320.1 (8-28-42) Lettre, Objet : Redesignation and Reorganization of Quartermaster Companies, Truck, with the Army Air Forces, 12 sept. 1942. Parti pour Calcutta, Inde le 18 août 43. Réaffecté c. 20 sept. 43. Unité située près de Deoladie, Inde.

1980th QM Co. (Camion, Avn) - 315 ASG

Constitué le 17 février 42 en tant que 792nd QM Co., activé le 25 février 42 à Gowan Field, Boise, ID redésigné le 8 décembre 42 1980th QM Truck Co, Avn par WD AG 320.1 (8-28-42) Lettre, Objet : Redesignation and Reorganization of Compagnies de quartier-maître, camion, avec les forces aériennes de l'armée, le 12 septembre 1942 Parti le 21 septembre 42 pour un service à l'étranger au Moyen-Orient. Déménagé en Inde et en Chine dans la première moitié du 44. Inactivé le 6 janvier 46 à Ft Lawton. Redésigné 1980th Transportation Corps Truck Co 1 août 46 redésigné 251st Transportation Truck Co 19 avril 48 activé le 29 septembre 48 à Kenton, OH redésigné 251st Transportation Co 2 juin 53 déplacé le 17 septembre 02 à Saginaw MI.

1989th QM Co. (Camion, Avn) - 68 ASG

Activé en tant que compagnie "I", 30th Quartermaster Regiment, à Moffett Field, CA 1er juillet 40. Redésigné 803d Quartermaster Company (camion) le 2 février 42. Redésigné 1989th Quartermaster Company Truck (Aviation) 19 septembre 42. Est allé à l'étranger à Kweilin, Chine 30 44 janvier, avec des détachements à Kunming, Yangkai, Chanyi, Tsuyung, Chenekung et Yunnanyi.

1991st QM Co. (Camion, Avn) - Kharagpur

Activé en tant que compagnie "D", 33e compagnie de quartier-maître (camion) le 10 janvier 42 à Williams Field, Chandler, AZ. Redésigné 28 sept. 42 1991 Compagnie de quartier-maître (camion). Je suis allé à l'étranger à la base aérienne de Salé, au Maroc français, puis à la base aérienne d'Alors, à Montesquieu, en Algérie. L'unité a déménagé de Catane, en Sicile à Foggia, en Italie, le 43 novembre. L'unité a déménagé d'Italie en Corse le 44 avril.

1993d QM Co. (Camion, Avn) (Couleur) - 52 ASG

Renuméroté à partir de la lettre 822 QM Truck Co par WD AG 320.1 (8-28-42), objet : redésignation et réorganisation des sociétés de quartier-maître, camion, avec les forces aériennes de l'armée, 12 septembre 1942. Transféré de Myitkyina, Birmanie à Pandaveswar, Madhaiganj région, Inde c. automne 1945. Inactivé le 24 décembre 45.

2000th QM Co. (Camion, Avn) (Couleur) - 305 ASG - Ondal, Inde

Organisé en tant que compagnie "D", 32 Quartermaster Regiment à Napier Field, AL 3 décembre 41. Redésigné 828 Quartermaster Company Truck 10 janvier 42. Renuméroté le 19 septembre 42 de 828 QM Truck Co par WD AG 320.1 (8-28-42) Lettre, Objet : Désignation et réorganisation des compagnies de quartier-maître, camion, avec les forces aériennes de l'armée, le 12 septembre 1942. Est allé à Ondal, en Inde, arrivée le 8 janvier 44. Unité désactivée le 14 janvier 46.

2003d QM Co. (Camion, Avn) (Couleur) - 52 ASG - Jorhat / Myitkyina

Activé en tant que compagnie "G", 32 Quartermaster Regiment Truck à Maxwell Field, AL 15 novembre 41. Redésigné 831 Quartermaster Company (Truck) 10 janvier 42. Renuméroté le 19 septembre 42 à partir de 831 QM Truck Co par WD AG 320.1 (8-28-42 ) Lettre, objet : redésignation et réorganisation des compagnies de quartier-maître, camion, avec les forces aériennes de l'armée, le 12 septembre 1942. Est allé outre-mer à Jorhat, en Inde, le 22 septembre 43. Désactivé le 24 décembre 45.

2010th QM Co. (Camion, Avn) (Couleur) - Calcutta / Chabua

Activé en tant que compagnie "B", 34 Quartermaster Regiment à Kelly Field, TX 19 mai 41. Redésigné 838 Quartermaster Company (Truck) 10 janvier 42 Renuméroté le 3 novembre 42 de 838 QM Truck Co par WD AG 320.1 (8-28-42) Lettre , Sujet : Désignation et réorganisation des compagnies de quartier-maître, camion, avec les forces aériennes de l'armée, le 12 septembre 1942. Est allé outre-mer au camp Howrah, en Inde, près de Calcutta, le 29 janvier 44. La compagnie est allée de Calcutta à Chabua, en Inde c. mars 44.

2018th QM Co. (Camion, Avn) (Couleur) - 25 ASG - Piardoba, Inde

Renuméroté à partir de la lettre 846 QM Truck Co par WD AG 320.1 (8-28-42), objet : redésignation et réorganisation des sociétés de quartier-maître, camion, avec les forces aériennes de l'armée, le 12 septembre 1942. Unité située à Piardoba, en Inde, en mai 44 Unité inopérante en décembre 45.

2033d QM Co. (Camion, Avn) (Couleur) - 52 ASG

192e compagnie d'hélicoptères d'assaut

L'écusson de la 192e compagnie d'hélicoptères d'assaut a été conçu et dessiné par le major Smith, alors la compagnie XO, et l'adjudant Tidey. Il a été conçu par le major Smith, qui a dessiné le dessin de base souhaité, puis a confié le travail final à l'adjudant Tidey. L'écusson a été achevé et présenté au major Baker, le commandant de la compagnie, qui l'a approuvé au début de septembre 1967.

Tous les éléments principaux de la crête ont été choisis pour une raison importante. Le bouclier a été choisi pour représenter nos capacités offensives et défensives. Le « cheval blanc volant » représentait la tâche de l'unité à son arrivée au Vietnam : le soutien aérien de la division « Cheval blanc » de la République de Corée. La ligne de contreforts séparant les parties supérieure et inférieure de l'écu a été choisie pour sa représentation héraldique d'un remblai. Il a été jugé très approprié d'incorporer un tel symbole dans l'écusson puisque l'unité devait partir pour le Vietnam début octobre 1967.

Les couleurs utilisées dans la crête ont également été choisies pour une signification symbolique. Le bleu sarcelle et l'or sont les couleurs de l'aviation militaire. Le noir a été choisi car il représentait nos capacités de vol de nuit, le blanc pour la division "White Horse". La devise "WE BOW TO NONE" a été choisie pour décrire notre ambition déclarée et notre compétence professionnelle d'égaler ou de surpasser ceux qui sont "AU-DESSUS DES MEILLEURS".

2043d QM Co. (Camion, Avn) (Couleur) - 329 ASG

2050th QM Co. (Camion, Avn) (Couleur) - 68 ASG / 301 ASG / 52 ASG (26 déc 43)

2051st QM Co. (Camion, Avn) (Couleur) - 68 ASG (transféré à ?, 26 décembre 43)
2080th QM Co. (Camion, Avn) - 54 ASG

2081st QM Co. (Camion, Avn) - 54 ASG

  • Constitué le 28 décembre 1942 dans l'armée des États-Unis en tant que 2081st Quartermaster Truck Company, Aviation
  • Activé le 1er janvier 1943 à Key Field, Mississippi
  • Inactivé le 3 février 1946 en Inde
  • Converti et redésigné le 1er août 1946 en tant que 2081st Transportation Corps Truck Company
  • Redésigné le 9 août 1948 en tant que 619th Transportation Truck Company et attribué au Corps de réserve organisé
  • Activé le 24 août 1948 à Bridgeport, Connecticut
  • Réorganisé et redésigné le 5 octobre 1950 en tant que 619th Transportation Heavy Truck Company
  • Inactivé le 9 mai 1951 à Bridgeport, Connecticut (Organized Reserve Corps redésigné le 9 juillet 1952 en Army Reserve)
  • Redésigné le 15 avril 1959 en tant que 619th Transportation Company
  • Activé le 11 mai 1959 à Bridgton, Maine
  • Inactivé le 22 décembre 1965 à Bridgton, Maine
  • Activé le 31 janvier 1968 à Auburn, Maine
  • Commandé au service militaire actif le 11 octobre 1990 à Auburn, Maine libéré du service militaire actif le 26 mai 1991 et est revenu au statut de réserve
  • Commandé au service militaire actif le 7 décembre 2003 à Auburn, Maine libéré du service militaire actif le 3 juin 2005 et est revenu au statut de réserve
  • Commandé au service militaire actif le 25 juin 2009 à Auburn, Maine libéré du service militaire actif le 29 juillet 2010 et est revenu au statut de réserve

Crédit de participation à la campagne : Seconde Guerre mondiale : Théâtre Europe-Afrique-Moyen-Orient, Streamer sans inscription Théâtre Asie-Pacifique, Streamer sans inscription. Asie du Sud-Ouest : Défense de la libération de l'Arabie saoudite et défense du cessez-le-feu du Koweït. Guerre contre le terrorisme : des campagnes à déterminer

Décorations : Meritorious Unit Commendation (Army), Streamer brodé ASIE DU SUD-OUEST 1990-1991

Informations sur la lignée et les distinctions au 23 décembre 2010

2082nd QM Co. (Camion, Avn) - Kurmitola, Inde

Activé le 1er janvier 43 à la base aérienne de l'armée de Santa Maria, en Californie. Parti le 9 novembre 43 pour un service outre-mer en Inde. Déménagement de Calcutta, en Inde, à Chungking, en Chine, en avril 45.

2116th QM Co. (Camion, Avn) (Couleur) - 44 ASG

2117th QM Co. (Camion, Avn) (Couleur) - 44 ASG

2118th QM Co. (Camion, Avn) (Couleur) - 54 ASG

2119th QM Co. (Camion, Avn) (Couleur) - 54 ASG

2121st QM Co. (Camion, Avn) - 14 ASG

Activé le 1er avril 43 à Syracuse Army Air Base, NY (55 Service Gp) Transféré outre-mer à Army Air Base Chanyi, Chine à compter du 28 février 44 Compagnie composée d'Américains d'ascendance chinoise. Le personnel de l'unité a formé le personnel du service aérien chinois aux techniques de transport motorisé à Chihkiang, en Chine. Unité dissoute, à partir du 10 août 45 membres du personnel transférés à d'autres organisations.

2122e QM Co. (Camion, Avn) - 14 ASG

Activé le 1er avril 43 à Dale Mabry Fld, FL. Stationné à Charleston AAB, SC (56 Service Gp) - inconnu. Transféré à Tseyung, Chine le 45 février. Unité affectée à Peishiyi, Chine L'unité d'avril 45 s'est déplacée en convoi le 27 mai 45 à Enshih, Chine. L'unité se prépare à déménager à Kunming, en Chine, le 45 juillet.

2124th QM Co. (Camion, Avn) - 61 ASG / 12 ASG / 382 ASG

  • Constitué le 10 mars 1943 dans l'armée des États-Unis sous le nom de 2124th Quartermaster Truck Company, Aviation
  • Activé le 1er avril 1943 à la base aérienne de l'armée de Santa Maria, en Californie (61 Service Group)
  • Éléments de l'unité en Birmanie, Inde et Chine mars-mai 45 (Nawadih, Shamshernagar, Chittagong, Cox's Bazaar). L'unité a déménagé à Peishiyi, en Chine, le 45 juillet. Les éléments de l'unité ont été transférés à Chinkiang, en Chine, le 45 août.
  • Unité désactivée à Camp Stoneman, Californie le 8 décembre 1945
  • Converti et redésigné le 1er août 1946 en tant que 2124th Transportation Corps Truck Company
  • Redésigné le 10 septembre 1948 en tant que 208th Transportation Base Depot Company et attribué au Corps de réserve organisé
  • Activé le 1er octobre 1948 à Chicago, Illinois
  • Inactivé le 30 mars 1951 à Chicago, Illinois
  • (Corps de réserve organisé redésigné le 9 juillet 1952 en tant que réserve de l'armée)
  • Redésigné le 18 septembre 1956 en tant que 208th Transportation Company et activé à Canton, Illinois
  • Inactivé le 31 janvier 1968 à Canton, Illinois
  • Activé le 16 octobre 1995 à Tucson, Arizona
  • Commandé au service militaire actif le 7 décembre 2003 à Tucson, Arizona libéré du service militaire actif le 3 juin 2005 et est revenu au statut de réserve
  • Lieu changé le 1er août 2011 à Red Rock, Arizona

CRÉDIT DE PARTICIPATION À LA CAMPAGNE

  • Seconde Guerre mondiale : Offensive chinoiseBirmanie centrale
  • Guerre contre le terrorisme : Irak : transition de l'Irak Gouvernance irakienne

DÉCORATIONS

2125th QM Co. (Camion, Avn) - 61 ASG

Activé le 1er avril 43 à la base aérienne de l'armée de Santa Maria, en Californie, a déplacé l'unité à Pendleton Field, OR le 10 décembre 43. L'unité a été déplacée à Shinching, en Chine, le 45 septembre.

2257th QM Co. (Camion, Avn) - 52 ASG

1 Provisional Quartermaster Truck Company a été rebaptisée 2257 Quartermaster Truck Company (Aviation) le 22 avril 45 à l'aéroport Herbert Smart, Macon, GA. L'unité est composée de personnel de couleur. Unité à Warazup, Birmanie après avoir quitté l'Inde sur la route de Ledo (conduit sur le Hump vers le 45 avril.) L'unité a déménagé à Namponmao, Birmanie. A travaillé avec le 4 Combat Cargo Group juin 45. L'unité est retournée en Inde depuis la Birmanie et a été désactivée le 24 décembre 45.

2258th QM Co. (Camion, Avn) - Shingbwiyang, Birmanie

2 Le quartier-maître provisoire Truck Company a été rebaptisé 2258 Quartermaster Truck Company (Aviation) le 22 avril 44, à l'aéroport Herbert Smart, Macon, GA. Equipé de personnel de couleur. Je suis allé à l'étranger à Shingbwiyang, en Birmanie. Unité déplacée à Ledo (Lekhapani), Inde depuis Shingbwiyang, Birmanie le 8 mai 45. Unité à Chabua, Inde v. 45 août.

2259th QM Co. (Camion, Avn) - Shambernagar, Inde
2260th QM Co. (Camion, Avn) - Calcutta, Inde

Activé à l'aéroport Herbert Smart, Macon, Géorgie le 22 avril 44. Unité stationnée à Ranaghat Inde c. Sep 45. L'unité a été désactivée le 16 mars 46.

2261st QM Co. (Truck, Avn) - 61 ASG détachés à 382 ASG avant le 31 mars 45
2424e QM Co. (Camion, Avn) #
2459th QM Co. (Camion, Avn)

La source: Sue Foley (petite-fille de Walter Brady, 2459 QM Truck Co.)

  • Activé le 15 mars 43 à San Bernardino, Californie.
  • Camp Anza, Californie, 18 août 43
  • Point d'entrée de Los Angeles, 5 sept. 43
  • Départ du POE de Los Angeles, le 7 septembre 43
  • Arrivé à Bombay, Inde, le 20 octobre 43 (via la Tasmanie et l'Australie)
  • Agra, Inde, 25 octobre 43
  • Panagarh, Inde, 23 janvier 44
  • Calcutta, Inde, 18 sept. 44
  • Siliguri, Inde, 20 sept. 44
  • Jorhat, Inde, 27 sept. 44
  • Chabua, Inde, 6 avril 45
  • Voyage à Peishiyi, Chine, 11 avril-3 mai 45
  • Liangshen, Chine, 22 juin 45

2472nd QM Co. (Camion, Avn) - Kanchrapara (affecté au 22 ADG)

Organisé le 16 avril 42 à Patterson Field, OH. Tinker Fld, OK (22 Air Depot Gp) - inconnu. Unité affectée au théâtre Chine-Birmanie-Inde le 45 mai. L'unité doit déménager en Chine le 45 juin.

2473d QM Co. (Camion, Avn) #
2476th QM Co. (Camion, Avn) - Agra, Inde
2478th QM Co. (Camion, Avn) - 380 ASG

2480th QM Co. (Camion, Avn) - Barrackpore, Inde

2485th QM Co. (Camion, Avn) (Couleur) - 14 ADG

Activé le 21 mars 42 à Duncan Field, Texas. Stationné à Pinecastle AAF, FL (45 Air Depot Gp) - inconnu.

2494th QM Co. (Camion, Avn) (Couleur)

Activé à Mâcon, GA 9 mai 42. L'unité s'est déplacée vers le front où la bataille de Tunis s'est développée. Transferts au théâtre Birmanie-Inde. Transféré du 329e ASG au 14 ADG. Unité à Shanghai, Chine avant le 45 janvier.

3074th QM Refrigeration Co. - Calcutta
3099th QM Salvage Repair Co.* - Ledo
3100th QM Salvage Repair Co.* - Calcutta

3645th QM Truck Co.* - Ledo
3646th QM Truck Co.* - Ledo
3647th QM Truck Co.* - Ledo
3648th QM Truck Co.* - Ledo
3731st QM Truck Co. #
3841st QM Truck Co. - Shingbwiyang
3843d QM Truck Co. #
3844th QM Truck Co. - Ledo
3845th QM Truck Co. - Myitkyina
3846th QM Truck Co. - Ledo
3847th QM Truck Co. #
3848th QM Truck Co.
3849th QM Truck Co. - Bhamo
3850th QM Truck Co. - Ledo
3852nd QM Truck Co.
3925e QM Truck Co.

3962nd QM Truck Co.* - Ledo
3963d QM Truck Co. - Ledo
3964th QM Truck Co. - Ledo
3969th QM Truck Co.* - Ledo
3970th QM Truck Co.* - Ledo
3971st QM Truck Co.* - Ledo
3972nd QM Truck Co.* - Ledo
3978th ​​QM Truck Co.* - Kanchrapara
3995th QM Truck Co.* - Ledo
3996th QM Truck Co.* - Ledo
3997th QM Truck Co.* - Ledo Nord Malir
3998th QM Truck Co.* - Ledo
3999th QM Truck Co.* - Ledo
4014th QM Truck Co.* - Ledo
4023d QM Dump Truck Co.* - Warazup
4024th QM Dump Truck Co.* - Mu-Se
4025th QM Truck Co.* - Ledo
4052nd QM Truck Co.* - Calcutta
4155th QM Truck Co.* - Calcutta
4276th QM Service Co.* - Ledo
4280th QM Depot Co., Dépôt général de base - Calcutta

# Source : divers numéros de l'Ex-CBI Roundup


Détachements de quartier-maître

Détachement de blanchisserie du 151e QM (hôpital de 1000 lits) - Ledo
217e Détachement de Blanchisserie QM (hôpital de 1000 lits) - Nord Malir
Détachement de blanchisserie du 232e QM* (hôpital de 500 lits) - Calcutta
350e Détachement Blanchisserie QM* (hôpital de 500 lits) - Chabua
351e Détachement Blanchisserie QM* (hôpital de 500 lits) - Chabua
352e Détachement de blanchisserie QM* (hôpital de 500 lits) - Myitkyina
353d Détachement de blanchisserie QM* (hôpital de 500 lits) - Myitkyina
Détachement de camions du 421e QM

  • Constitué le 11 avril 1945 dans l'armée des États-Unis en tant que 421e détachement de camions du quartier-maître
  • Activé le 24 mai 1945 sur Saipan
  • Inactivé le 25 février 1946 sur Saipan
  • Converti et redésigné le 1er août 1946 en tant que 421st Transportation Corps Truck Detachment
  • Redésigné le 13 juin 1947 comme le 21e détachement de camions de transport
  • Activé le 18 juin 1947 à Hawaï
  • Inactivé le 18 octobre 1948 à Hawaï
  • Redésigné le 26 mai 1953 en tant que 564e détachement de transport et attribué à l'armée régulière
  • Activé le 25 juin 1953 en Corée
  • Inactivé le 20 décembre 1954 en Corée
  • Activé le 10 décembre 1958 en Allemagne
  • Inactivé le 25 septembre 1961 en Allemagne
  • Activé le 24 septembre 1962 à Fort McPherson, Géorgie
  • Inactivé le 1er novembre 1968 au Vietnam
  • Activé le 1er septembre 1969 au Vietnam et affecté à la 1ère division de cavalerie
  • Inactivé le 10 avril 1971 au Vietnam et relevé de son affectation à la 1re division de cavalerie
  • Activé le 16 septembre 1979 à Fort Hood, Texas

Crédit de participation à la campagne :

  • Seconde Guerre mondiale (Théâtre Asie-Pacifique) : Bague en argent sans inscription de campagne
  • Guerre de Corée : Corée, été 1953
  • Vietnam : Défense, Contre-offensive, Contre-offensive, Phase II, Contre-offensive, Phase III, Contre-offensive du Têt, Contre-offensive, Phase IV, Contre-offensive, Phase V, Eté-Automne 1969, Hiver-Printemps 1970, Contre-offensive Sanctuaire, Contre-offensive, Phase VII
  • Asie du Sud-Ouest : défense de l'Arabie saoudite, libération et défense du Koweït, cessez-le-feu

Décorations :

  • Mention élogieuse d'unité méritoire (armée) pour le VIETNAM 1965-1966
  • Mention élogieuse d'unité méritoire (armée) pour l'ASIE DU SUD-OUEST 1991
  • Croix de galanterie de la République du Vietnam avec palme pour le VIETNAM 1969-1970
  • Médaille d'honneur d'action civile de la République du Vietnam, première classe pour 1969-1970

Détachement de blanchisserie du 426e QM (mobile) - Ledo
Détachement de blanchisserie du 427e QM (mobile) - Ledo
Détachement de blanchisserie du 428e QM (mobile) - Tezgaon
961st QM Petrol Products Lab (Base) - Chittagong
962e QM Petrol Products Lab (Base) - Calcutta
963d QM Petrol Products Lab (Mobile) - Karachi
Détachement d'approvisionnement du 969e QM - Dikom
970th QM Supply Detachment - Chabua
971e détachement de ravitaillement QM - Chabua
972e détachement de ravitaillement QM - Chabua
Détachement d'approvisionnement du 973d QM - Calcutta
974th QM Supply Detachment - Calcutta
Détachement d'approvisionnement du 975e QM - Angus Mills
976th QM Supply Detachment - Activé le 11 juillet 45 en Chine
977th QM Supply Detachment - Activé le 11 juillet 45 en Chine
978th ​​QM Supply Detachment - Activé le 11 juillet 45 en Chine
979th QM Supply Detachment - Activé le 11 juillet 45 en Chine
980th QM Supply Detachment - Activé le 11 juillet 45 en Chine
981st QM Supply Detachment - Shamshernagar (activé dans le théâtre IB le 6 juillet 45)
Détachement d'approvisionnement du 982e QM - Calcutta
Détachement d'approvisionnement du 983d QM - Calcutta
984th QM Supply Detachment - Chabua
Détachement d'approvisionnement du 985e QM - Chabua
988th QM Supply Detachment - North Malir
3113th QM Remount Detachment - North Malir
Détachement de récupération de pétrole QM - Chabua
Détachement de réfrigération QM - Calcutta


Pelotons de quartier-maître

1er peloton de boucherie QM - Ledo
12e peloton de boulangerie QM - Ledo
102e peloton d'enregistrement des sépultures QM - Ledo
Peloton d'enregistrement des sépultures 103d QM - Chabua
104e peloton d'enregistrement des sépultures QM - Calcutta
105e peloton d'enregistrement des sépultures QM - Chabua
106e peloton composite d'enregistrement des sépultures QM - Kunming
145e peloton de ravitaillement QM - Myitkyina
Peloton de blanchisserie 223d QM - Ledo
224e peloton de blanchisserie QM* - Calcutta
403d QM Peloton (Air Depot Group, Avn) - 3 ADG - Agra, Inde
414th QM Platoon (Air Depot Group, Avn) - 14 ADG - Bengale AD, Inde

Activé le 18 avril 42 à Duncan Field, Texas. A remonté le fleuve Yangtze et le fleuve Whangpao pour atteindre Shanghai, en Chine, le 45 novembre. Je suis allé outre-mer à Townsville, en Australie, arrivant le 19 juin 43. De là, je suis allé à Iona, en Nouvelle-Guinée, puis à l'île de Kiriwina. Déplacement à la date du CBI inconnue. Affecté au 14 ADG. Est devenu l'unité de quartier-maître du dépôt aérien de Shanghai.

422nd QM Platoon (Air Depot Group, Avn) - 22 ADG - Kharagpur, Inde
426th QM Platoon (Air Depot Group, Avn) - 26 ADG - Bangalore, Inde
428th QM Platoon (Air Depot Group, Avn) - 28 ADG - Barrackpore, Inde

447th QM Platoon (Air Depot Group, Avn) - 47 ADG - Panagarh, Inde
449th QM Peloton (Air Depot Group, Avn) - Barrackpore, Inde

450th QM Platoon (Air Depot Group, Avn) - Activé le 15 mars 43, San Bernardino, Californie Karachi, Inde
456th QM Peloton (Groupe Dépôt Aérien, Avn) - Lalmanirhat Ondal

471st QM Peloton (Air Depot Group, Avn) - Barrackpore, Inde

472nd QM Peloton (Air Depot Group, Avn) - Calcutta, Inde
499th QM Platoon (Air Depot Group, Avn) - Bombay, Inde
3092e peloton de ravitaillement QM* - Ledo
3276e peloton de nettoyage de tambours QM - Myitkyina

3277e peloton de remplissage de fûts QM - Myitkyina

5300th Air Supply Dropping Peloton (Prov) (478th QM Reg)
5301st Air Supply Dropping Peloton (Prov) (478th QM Reg)
5302e peloton de largage de ravitaillement aérien (Prov) (478e QM Reg)
5331st Air Supply Dropping Peloton (Prov) (478th QM Reg)

List of site sources >>>


Voir la vidéo: A Brown Shade of Hell: The Battle of Buna-Gona November 1942 - January 1943 (Décembre 2021).